La chaleur de la terre

C’est l’une des forces les plus puissantes de la nature brûlante et instable, elle surgit des profondeurs et explose en plein air en chemin rien ou presque ne lui résiste pour l’exploiter les scientifiques rêvent d’une technologie nouvelle et propres capables de transformer ce sont en cela. Aujourd’hui des régions isolées de Californie à la vallée française du Rhin en passant par l’Islande ce rêve est peut être en passe d’être exaucé. Cette force souterraine à tout pour fournir l’énergie la plus renouvelable qui soit si cet espoir devient réalité les rejets polluants des usines ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Nous sommes en Islande à 40 km à l’est de reykjavik, il fait – 1° au puits numéro 26 depuis six jours les ingénieurs sont concentrés sur leur mission faire descendre leur trépan à 2000 mètres sous terre.
Les forages profonds vise surtout à faire jaillir du pétrole mais les techniciens du puy 26 vise une ressource plus précieux encore l’eau bouillante. Elle est le combustible d’une technologie radicalement innovante capable de transformer la chaleur de la terre en électricité si l’exploitation de l’énergie géothermique est possible, elle déclenchera une véritable révolution, elle réduira considérablement notre dépendance aux énergies fossiles. La recherche de systèmes géothermiques à de telles profondeurs revient presque à chercher une aiguille dans une botte deux fois une aiguille qu’il faut dénicher vite l’exploitation d’un puits comme celui ci coûte jusqu’à 40000 euros par jour. Si l’on découvre de vastes nappes d’eau chaude dans cette région la société exploitante y construira plusieurs centrales géothermiques comme le complexe voisin délit saïdi.
La fonction des puits et des centrales et de localiser et de puiser la chaleur enfouis sous terre. Comment ça marche. Caché dans les entrailles de la terre le manteau à l’intérieur le magma, il d’hillion surchauffe la roche qui réchauffe à son tour les nappes phréatiques ce qui génère une pression un peu comme dans une cocotte minute lorsque s’ouvre une brèche voici ce qui arrive des geysers. Des fumerolles.
Et quand, c’est le magma qui s’échappe des éruptions volcaniques. Si les ingénieurs parviennent à atteindre ces profondeurs brûlante, ils trouveront de quoi fabriquer de l’électricité trois composantes, nous sommes absolument nécessaire pour valider une zone d’exploitation géothermique de la roche brûlante pour chauffer l’eau des nappes phréatiques en contact direct avec ses roches et enfin des anfractuosités pour que l’eau chauffée en sous-sol remonte en surface. Et si les trépans père ceux des poches d’eau chaude d’au moins 300 degrés voici ce qui jaillira. Un jet de vapeur surpuissant et ce g est capable d’entraîner des turbines générant de l’électricité comme dans des centrales conventionnelles.
Depuis que le laboratoire national de los alamos situé au nouveau-Mexique a initié les recherches autour de la géothermie dans les années 70 ses partisans l’ont déclaré énergies propres par excellence si, elle tient ses promesses, elle permettra de créer de l’électricité sans usage de polluants dangereux ni émissions de gaz à effet de serre qui plus est à la différence d’autres ressources renouvelables tels que les énergies solaire et éolienne dépendante des conditions météorologiques la géothermie créer de l’électricité 24 heures sur 24. L’énergie géothermique à la capacité de fournir d’énormes quantités supplémentaires d’électricité. Pourtant cette manne apparente et les technologies développées pour l’exploiter demeure méconnu du grand public et il reste de nombreux obstacles à franchir. Retour aux puits numéro 26 les nouvelles des profondeurs ne sont pas bonnes.
La roche n’est pas assez fissurée mais, on va trouver, on fore plus profondément pour chercher de meilleures fille sur. L’Islande possède en surface les ressources géothermiques parmi les plus accessibles de la planète. Le pays repose sur une partie très instable de la croûte terrestre entre les plaque nord-américaine et eurasienne ces plaques s’écarte d’environ deux centimètres et demi par an en conséquence mcma et nappes phréatiques remonte doucement vers la surface et facilite l’accès aux ressources géothermiques. L’Islande est connu pour ses volcans pour ces glaciers et pour une certaine chanteuse, c’est aussi l’un des pays les moins polluants du monde.
Inutile de chercher ici la moindre centrales au gaz ou au charbon. Presque 100 % de l’électricité islandaise provient de centrales hydrothermique ou géothermique non polluantes. Près de 90% des foyers sont chauffés à l’énergie calorifique de la terre même s’ils vivent dans un pays froid les islandais paix moins d’électricité que leurs voisins nordiques. Et avantage non négligeable les foyers de Reykjavik n’ont pas besoin d’être équipé de chauffe eau, il suffit d’ouvrir le robinet pour voir couler une eau naturellement chaude et nous a fallu environ 40 ans d’efforts pour concentrer assez d’eau chaude et relier tous les foyers de Reykjavik mais aujourd’hui la ville est une des plus propres du monde mais, il n’y a pas qu’à domicile que les islandais exploite la géothermie les piscines les spas et bien d’autres infrastructures publiques particulièrement consommatrices de chaleur ainsi que les cerfs sont chauffés par géothermie.
Pour répondre à la demande toujours croissante en électricité la société Reykjavik énergie achève la construction de sa nouvelle centrale des lycées dit. Elle devrait être l’un des plus grands complexes géothermique du monde. À l’intérieur des turbines capables d’alimenter en électricité quatre vingt dix mille foyers cette centrale sera l’une des vitrines de l’exploitation géothermique comme toutes les centrales géothermiques ellis heidi ne rejette presqu’aucun polluants dans l’air ni sur le sol et elle puise dans une réserve d’énergie qui est renouvelable l’exploitation de ses vastes ressources souterraines a fait de l’Islande l’Arabie Saoudite de l’énergie géothermique. Si tous les pays suivait son exemple la pollution des centrales nucléaires des centrales à charbon et au gaz ne serait plus qu’un mauvais souvenir.
C’est un bon exemple pour tous les pays si, vous ne croyez pas venez passer quelques jours ici et vous serez étonné de voir la stabilité la sécurité la propreté et le faible coût de cette énergie. Mais et tout le monde ne vit pas au dessus d’un volcan. À la différence des installations solaires et éoliennes constructibles presque partout les centrales géothermiques ne peuvent reposer que sur des zones chaudes et ses zones occupent moins de 10% de la surface terrestre Island est unique, elle possède des quantités considérables de ressources géothermiques qu’on peut facilement localiser aient exploité mais les ingénieurs ont à relever un défi technique de taille le forage. Trois ingrédients sont indispensables à l’exploitation géothermique une roche brûlante de l’eau et des ressources proche de la surface.
Mais est ce suffisant. Aux états-unis un site possédait les trois conditions requises jusqu’à ce que l’on découvre que ses ressources géothermiques ne durait qu’un temps. Ce site se trouvent dans les montagnes du nord de la Californie, c’est là que, c’est en un vaste complexe de geysers prometteur pour la géothermie. Pour l’exploiter le plus grand et le plus puissant centre géothermique jamais construit 22 usines gérée par plusieurs sociétés génèrent près de trois fois plus de puissance électrique que toutes les centrales géothermiques islandaises réunis comme en Islande ces geysers repose sur une zone géologique rares criblé de failles liées à la faille californienne dans cette région d’énormes quantités de chaleur affleurent à la surface de la croûte terrestre ce qui facilite les forages et surtout ses geysers sont saturés en humidité souterraines.
Vous avez devant, vous l’une des zones thermales des geysers sondés sur ce chaude et les fumerolles le sol est brûlant du creuset très profondément disposer d’une telle réserve d’eau bouillante. Le complexe compte aujourd’hui plus de 300 gisements mais à l inverse de l’Islande où l’eau chaude provient de puits géothermiques les geysers produisent de la vapeur d’eau pour passer de l’état d’énergie naturelle à celui d’électricité cette vapeur brûlante passe par un processus complexe. Elles entrent d’abord par le toit grâce à ses énormes tuyaux qui l’acheminent dans la salle des machines de s’assurer qu’elle ne transportons qu’une matière susceptible d’ abîmer la turbine est l’antre des deux côtés dans la turbine se répand à travers des extraits l’énergie la vapeur propulsé ellis à 3000 tours minute et entraîne un générateur géant qui produit une électricité prêt à être distribué dans les foyers par les lignes à haute tension en ressortant des turbines la vapeur est canalisée vers une tour refroidissant, tu on voit dépannage géant s’élever de 7 mois pensent souvent que, c’est de la fumée mais non ce sont bien des panaches de vapeur. Il aura fallu la crise pétrolière du début des années soixante dix pour que les états les entreprises aux l’énergie géothermique une technologie très marginale à l’époque.
À son apogée dans les années 80 le site des geysers en Californie comptait 23 centrales qui fournissent l équivalent de deux centrales nucléaires de quoi éclairer San Francisco et sa banlieue ce site réunissez les trois ingrédients nécessaires une roche souterraine brûlante de l’eau et des ressources en surface mais au milieu des années 80 un imprévu vient paralyser toute l’exploitation la vapeur vient à manquer dans plusieurs centaines depuis, on n’avait pas réalisé que, c’était une réserve d’eau épuisable, on aurait dû anticiper le problème mais bon mais cette eau où est, elle passée. Quand, elle traverse les dissipateurs la vapeur se condensant millions de litres d’eau et 80 % de cette eau s’évapore en dix ans à peine la volatilité de cette eau carburant a entraîné une baisse de 40% de la production d’électricité compromettent en l’avenir financier du complexe. C’est ce à quoi tout le monde qu’ils attendraient tout nappe d’eau finit un jour par trahir le risque d’épuisement existait bel et bien. Les réserves d’eau accumulées sur des milliers d’années ont été puisées à un tel rythme qu’elles n’ont pas eu le temps de se reconstituer les sociétés exploitantes se sont alors heurtés au problème des ressources épuisables.
Toutes ont décidé président en même temps d’abandonner le complexe tout sauf une qui fait le choix de racheter les installations laissées à l’abandon en 1999 à la stupéfaction générale calpine corporation acquiert sa 19e usine. Son projet est ingénieux puisque la roche sous-jacente continue d’être surchauffée au contact du magma l’astuce consiste à injecter de l’eau dans les notes vide pour recréer de la vapeur mais quelle quantité exactement 72 millions de litres par jour de quoi remplir 28 piscine olympique. Calpine fait dévier des comtés voisins de l’eau recyclée, elle traverse plus de 100 km de canalisations avant d’être injectés dans les puits et de ressortir sous forme de vapeur. La production de la centrale reste malgré tout de 50% inférieur à ses performances de la fin des années 80 pour améliorer le rendement géologues ingénieurs continuent à creuser de nouveaux puits.
Ici sur le versant d’une montagne les équipes travaillent au forage d’un puits de 3000 m. L’objectif est d’en tirer 3 mégawatts de puissance qui pourrait alimenter 3000 foyers supplémentaires mais un segment du cuvelage utilisée pour stabiliser le puy s’est brisé, il faut remonter les débris de roches accumulés au niveau du point de cassure. Si, on ne les sent pas maintenant puis, ils vont tomber au fond du trou, on ne pourra plus faire tourner le trépan, il remontait seul solution extraire 1500 mètres de cuvelage et ce n’est pas une mince affaire. Il faut d’abord faire couler du ciment pour créer un bouchon à hauteur du resserrement puis quand le ciment est sec, il faut forer le bloc et y glisser un nouveau cuvelage ces problèmes de forage sont parmi les plus compliqués rencontré par la géothermie.
À la différence des derricks gaziers et pétroliers conçu pour forer une roche plus poreuses et plus froides la géothermie s’attaque aux zones rocheuses compact profonde et chaude canton fort dans la plupart des cas en redoutent de découvrir des fractures qui a ressemblé bout qu’on injecte dans le trip en en géothermie au contraire, on cherche à trouver des failles et elle se trouve par définition dans les roches dures et très difficile à percer le matériel de forage est soumis à rude épreuve la roche est presque impénétrable et les pressions et les températures sont extrêmes le risque que le trépan ne casse est fréquent et coûteux voici un trépan de 22 cm de diamètre le procédé consiste à pousser le trépan le faisant tourner pendant que les mâchoires tourner et mordent la roche ce n’est pas plus compliqué. Les mâchoires sont recouvertes de poussière de diamant chacune coûte jusqu’à 23 mille euros quelle case toutes les 40 heures en moyenne et les opérations durent environ quatre mois le calcul est vite fait le seul remplacement des têtes sur un projet peut coûter deux cent soixante quinze mille euros. Le bouchon de ciment et sec l’équipe perce un nouveau trou. Une fois que ce sera fait, on pourra reprendre l’exploitation du puits.
Quelques heures plus tard les relevés en provenance des capteurs situés à la tête du trépan indique que la vapeur surchauffée peut jaillir d’un instant à l’autre. Elles rendent vers, nous l’énergie écolo la récompense des ouvriers la voici un mince filet de vapeur échappé du sous sol. Soudain, on touche au but. L’équipe s’empresse de sceller l’extrémité du puits.
Mais finalement déception. De la moitié du débit de 20 heures que l’on s’attendait, il va falloir qu en décembre vraiment jusqu’au fond 1900 m en espérant qu’on en trouvera gagner le lendemain les ouvriers atteignent la nappe sous pression le débit de vapeur augmente, il fournira les trois mégawatts nécessaire à l’alimentation en électricité de 3000 foyers supplémentaires. Une fois que le forage est terminée les puits demeurent des endroits dangereux à seulement 9 km de là une autre équipe à chef de déboucher un vieux puits, elle travaille pour le compte de la société terme à source basé sur le site de bothell rock en californie cette société a récemment racheté l’une des 22 usines si, elle trouve une nouvelle nappe de vapeur les installations redémarreront pour la première fois depuis 17 ans mais certains gaz volatiles sont restés prisonniers des profondeurs du puits le risque qu en forant, ils jaillissent à l’air libre. Oh le plus dangereux de ces gaz et le h2s l’hydrogène sulfuré inhalé à fortes doses, il anesthésie l’essence et les victimes ignorent qu’elles sont intoxiqués.
Pour déboucher le puits en toute sécurité une seule solution laissé s’échapper la vapeur dangereuse louis capuano et l’ingénieur en chef la réouverture de cette usine est pour lui un formidable enjeu. Il était prévu que ce complexe soit détruit, on devait le faire sauter à la dynamite. Louis le seul avec l’un de ses partenaires à être convaincu qu’il subsiste de la vapeur sous le site aussi, il a proposé une compagnie d’investissement de racheter et de rénover le complexe. Voilà deux ans qu’il attend le jour j.
Aujourd’hui l’usiné redémarre après 16 ans et demi de fermeture, on va être lancée les nachi ce sera notre première tentative leur a-t-il assez de vapeur pour produire les 17 mégawatts de puissance nécessaire sans cela pas d’électricité pour le réseau californien avant d’entrer dans l’usiné la vapeur doit être débarrassée de tout débris rocheux au port des gaz mortels s’échappant dans le procédé de nettoyage une forte dose d’hydrogène sulfuré peut être fatale, nous allons faire évacuer tout le personnel vers une zone de sécurité doit être sûr qu absolument personne n’égalera ce gaz et jaillira fortement concentrées les conditions météo aujourd’hui devant percera le gaz des sons et fusion et si le vent change subitement de direction les ouvriers ont reçu une consigne simple fuir dès qu’on ouvre la vanne, on laisse échapper le gaz quelques minutes au début, on ne voit pas grand chose mais, on entend la vapeur est d’abord grisâtre, elle redevient blanche qu’on la dirige alors vers les usa. Tout le monde a été évacué les ouvriers ouvre la vanne. Une vapeur salle s’élève à 30 mètres. Le vent n’a pas changé de direction un spécialiste armé d’un détecteur confirment que les gaz toxiques se sont biens dispersés 20 minutes, on canalise alors la vapeur scène vers l’ usine.
La géothermie fonctionne dès que ces trois impératifs roche surchauffée aux accessibilités sont réunis mais, elles sont rarement réunies sur 10 pour cent de la planète à peine cette technologie at, elle alors un avenir la géothermie dépend de la géologie de la planète puisqu’il faut une concurrence bien spécifiques les ressources souterraines d’eau doivent être enveloppé par de la roche au contact avec de la lave en fusion et sept autres doit être assez convenable pour remonter en surface, c’est dire si de tels endroits sont rares pourquoi ne pas prospecter ailleurs, on trouverait une 10 à 20 fois plus de ressources que celles d’antan dispose actuellement. Aujourd’hui deux équipes pensent avoir découvert des technologies révolutionnaires capable de développer la géothermie lunettes en Californie l’autre en France. Nous sommes en Alsace dans la vallée du Rhin un projet géothermique est en cours, il se pose comme une arme ultime contre le réchauffement de la planète. Le projet soult du nom du village voisin se bat depuis 20 ans pour prouver que l’on peut exploiter la chaleur du manteau terrestre partout sur la planète.
S’il y parvenait la plupart des pays pourrait construire leur complexe géothermique. À soultz le travail s’appuie sur une théorie développée dans les années 70 est connue sous le nom de système géothermique stimuler les systèmes géothermiques stimuler sont un procédé qui consiste à forer les corses terrestre des andes chaudes et sèches et on y injecte de l’eau qu’on laisse chauffer avant de la puiser, la mission du projet soultz consiste à construire une centrale fonctionnant selon ce procédé. Les ingénieurs ont déjà fort et avec succès 3 puis de 5000 mètres de profondeur en y injectant des millions de litres d’eau sous très haute pression qu’ils sont parvenus à créer un immense réservoir semblable aux nappes phréatiques des geysers californien et de l’Islande, il s’agira ensuite d’injecter un surplus d’eau par le puits central afin d’extraire l’eau chaude par les deux autres. S’enfonce dans le sol lui en sorte à des problèmes, c’est, vous dire la pression à laquelle, nous sommes soumis les relevés de températures effectués en profondeur indique que quelque chose bloque le flux entre le second et le troisième puis le soul, tu pourrais peut-être quelque chose comme une barrière entre les deux pays dont le forage n’est pas encore venu à bout si les ingénieurs ne parviennent pas à connecter les deux puis soultz ne fournira que la moitié de la production espérée ce qui pourrait compromettre la crédibilité des systèmes géothermiques stimuler est en train de sonder le sous-sol générant une expérience sismique qui a lieu au moment où, je vous parle ce procédé est actionné grâce à un récepteur sismique terrestre appelé géophones se trouve ici en surface mais tout ce qu’on fait pour se répercuter 5000 mètres sous l’eau qui, on a toujours un décalage d information, il faut faire avec un ingénieur ouvre la vanne de la tête du puits.
On active le treuil le géophones commence sa descente jusqu’à la zone encombré, il arrive fréquemment que les outils ne supporte pas les conditions extrêmes des puits géothermiques. Deux énormes camions sont mis en place l’un à 5 km au nord du puits l’autre à la même distance au sud. Chacun pèse 22 tonnes, on les appelle des camions vibrateurs leur fonction envoyer des ondes de choc dans le sol. Le géophones enregistre la réception de ces ondes et mesure ainsi le spectre du blocage ça, nous donne une idée précise de la géologie et de la structure des fractures.
Le géophones est arrivé à près de 5000 mètres de profondeur. Un géophysicien active à distance les camions vibrateurs. Je, vous montre à quel point ça vibre. Mais après une minute de fortes secousses rien le géophones n’émet aucun signal.
Échouer à cause de la température, elle est trop élevé cet outil doit supporter 180° pendant trois à quatre heures la partie électronique a rendu l’âme. L’équipe doit immédiatement réparer le géophones et recommencer toute l’opération. Ce genre de problème arrive tous les jours disait rien n’a l’air de fonctionner dans ce puits des mois durant l’équipe de soult s’évertuera reconnecter les deux puits en injectant de l’eau sous haute pression dans le réservoir. Mais le procédé à un effet secondaire les secousses sismiques.
Deux phénomènes capable perturber une population riche au fil des années le projet soultz créé des milliers de mini tremblement de terre, ils ont lieu au moment où l’eau est injectée pénètre les anfractuosités d’une faille et agit comme un lubrifiant pour peu que les forages effectués selon cette technique soit à proximité de lignes de faille des séismes sont possibles mais ce problème, nous fait pas seulement les puits géothermiques phénomène connu les industries gazière et pétrolière rencontre le même problème en 2006 un important tremblement de terre provoqué par forage géothermique a eu lieu à 190 km de soultz, nous avons un projet identique à bâle en Suisse les équipes ont tenté d’appliquer le même procédé qu’à soultz à 5000 mètres de profondeur d’une magnitude de 3 4 de quoi effrayer la population s’il est peu probable que les secousses des systèmes géothermiques stimuler provoquent des dégâts en surface ce procédé requiert néanmoins une surveillance accrue. Quelques heures plus tard le géophones réparé. L’équipe le redescend. 4680 m en active les camions vibrateurs.
Cette fois le géophones fonctionne cet enregistrement seule cette partie, nous intéresse si le relever spectrographique montrent qu’il n’y a en effet aucune connexion entre les deux puis, ils n’indiquent rien sur la raison du blocage. Si l’on ne trouve pas de solution seuls deux des trois puits resteront relier ce qui briderait les performances du complexe géothermique et l’élan des futurs projets même si le projet soult ne parvient pas à exploiter toute la puissance espérée, il prouve néanmoins que l’implantation de complexes géothermique est possible sur 50 à 60% de la surface de la terre. L’Australie et l’Allemagne construisent, elles aussi d usine géothermique inspiré en partie des recherches menées à soultz les anciennes techniques de forage sont peut-être trop lente pour que le système géothermique stimuler soit une technologie bon marché mais imaginons qu’on trouve le moyen de forêt dans le granit massif comme dans du beurre jusqu’à une profondeur de 15 mm pour peu qu’une telle technologie voit le jour les ingénieurs creuserait des puits à moindre coût, c’est pas un truc qu’on fait comme ça mais certains y croient comme ici dans ce petit laboratoire situé dans un entrepôt du nord de la Californie. Jared Potter et le directeur général des forages potter, il va tenter de creuser un trou en quelques minutes dans un bloc de granit massif d’une demi tonne.
Vous avez la roche extrêmement compact, vous imaginez bien que pour creuser ça même autre époque ça prend un temps fou, on en use ray des mâchoires. Jim a marché, il faut une clé à molette la machine ne paie pas de mine. Ces bons recommence jared et son équipe prétendent que cet embout métallique parviendra à creuser la Pierre sans même y toucher, ils ont appelé leur engin la foreuse chalumeau la première personne à avoir imaginé cet outil, il y a trente ans et roberto terre le père de jared un pionnier des sciences géothermique au laboratoire national de los alamos dans les années 70 aujourd’hui j’avais des a réalisé plusieurs prototypes prévu pour résister aux contraintes extrêmes si les forages effectués avec cette foreuse chalumeau réussissait la géothermie ferait d’un grand pas en avant est capable de percer à la vitesse de 30 mètres à l’heure soit dix fois plus vite que les foreuses conventionnelle et comme, elles n’entrent pas en contact avec la route, il n’y a aucune dégradation du matériel tout est en place pour l’expérience, on laisse l’hydrogène se répandre jusqu’à la buse du chalumeau, on l’allument la chaleur doit atteindre mille 800 degrés une flamme surpuissante est à peine visible jaillit de la buse et des câbles blocs de granit.
Bientôt de petits fragments de roche se disperse l’intensité de la flamme attaque les imperfections de la Pierre et l’affaiblît. Le test est terminée d’à peu près 10 cm quant à sa profondeur, il fait 25 cm et nous a fallu environ trois minutes premier objectif atteint pénétrer en un temps record la roche compacte, il reste à prouver que la technologie fonctionne sous une atmosphère humide ultra confiné et sous très haute pression. C’est précisément là qu’intervient sept autres engins voici un deuxième prototype appelé foreuse hydrothermique. Cette foreuse hydrothermique devrait, nous permettre de descendre à des profondeurs de 900 à 1500 mètres sur un diamètre soit 30 centimes du salaire d’haguenau ça donne quoi le jus.
Partis la buse propulse une flamme à quatre mille degrés mais à l’inversé des foreuses classique à aucun moment une touche la roche à la place sa flamme chauffage et d’eau surpuissant qui fragmentent la pierre et on pulvérise les débris. L’auteur examine le résultat sur son petit échantillon de granit la foreuse hydrothermiquepercer un trou de sondes et il est parfait une fois son invention testé sur un délai grandeur nature, il espère l’avoir exploité dans l’industrie, on n’y est pas encore tout à fait, il manque quelques améliorations et si ça marche les puits seront forés plus vite plus profondément et à moindre coût. Fort et ainsi d’être ultra profond n’est pas une utopie, on en est à la phase de recherches et on doit prouver l’intérêt commercial de l’invention retour auprès des ingénieurs du puy 26 près de reykjavik. En gros le numéro 26 et un peuple sans histoire dirait qu’il n’a pas.
Les ingénieurs continuent pourtant à forer s’il devait ne rien trouver 2,2 millions d’euros auraient été investis en pure perte. Sur le site une géologue examine de minuscules copeaux de roche prélevées au fond du puits quelques heures auparavant chacun de ces fragments raconte une histoire le type de roche et on essaye de voir si, elle possède des fissures le dernier échantillon de copeaux prélevées au niveau du trépan fournit des informations importantes. Mais ces deux 180 degrés ne suffiraient pas à faire tourner la centrale islandaise 24 jours durant les ingénieurs vont continuer de forer portant le coût total de l’opération bien au delà des 2,2 millions d’euros dernière températures enregistrées 300 degrés. Dès lors le puis devient exploitables les travaux de construction d’un des plus vastes projets géothermiques au monde vont pouvoir commencer.
À 6800 km de là l’équipe californienne a moins de chance. Elle a d’abord laissé souffler l’ancien puis rouvert afin d’évacuer les gaz stagnant toxiques et d’autres débris accumulés. Puis, elle a canalisé la vapeur d’eau propre et saine vers l’ usine récemment rénové les ingénieurs attendent maintenant de redémarrer les turbines. Or pour pouvoir vendre cette énergie au réseau, il faut fournir au minimum 17 mégawatts de puissance si le complexe n’atteint pas ce rendement, il perdra de l’argent.
Après avoir traversé un km de canalisations la vapeur bouillante active l’énorme turbine pour la première fois depuis 17 ans, elle se remet à tourner pour l’instant une fois qu’elle aura un peu chauffé, on augmentera le débit de vapeur et on montre à la vitesse au maximum la vapeur s’avère délivrer davantage que le minimum requis une fois la turbine lancé la génératrice suit le mouvement dans la salle de contrôle les ingénieurs prennent les premières mesures pas la moindre puissance électrique n’est produite la génératrice tourner sans encombre mais, elle ne crée pas d’électricité. Et si rien ne sort, on frôle la catastrophe. Il risque d’avoir très rapidement une surchauffe due à la pression subie par les lames rotatives la turbine risque littéralement de se disloquer d’un cours le remplacement d’un tel engin durerait des mois ce ne serait pas viable. L’équipe doit rapidement isolé le composant qui est à l’origine du problème, il faut agir vite si l’on ne veut pas perdre le turbomoteur, on a stoppé la turbine jusqu’à ce qu’elle s’immobilise complètement l’équipe a échappé de justesse au désastre mais à quoi tient la panne la plupart de mes deux mandats sont en train de se creuser la tête mais, il y à un autre obstacle.
La plupart des instructions ont peu été traduites du Japonais et on a quelques problèmes de compréhension. La réparation de l’installation durera neuf jours et coûtera 39 milles euros. Vous pouvez continuer à travailler mission accomplie pour le oui capuano l’usine fourni au réseau californien son premier courant électrique produit dans des conditions écologiques. Pendant un demi siècle la géothermie est resté le secret le mieux gardé des énergies renouvelables pourtant ces usines fonctionnent avec une source d’énergie gratuite qui ne pollue pratiquement pas et s’avère rentable malgré cela, elle ne fournit que 0,5 pour cent de l’énergie mondiale, elle bénéficie de peu de soutiens politique et elle demeure presque totalement inconnu du grand public j’ai trois enfants scolarisés et j’avoue quand laurence rien sur les permis les énergies solaire et éolienne reçoivent davantage de subventions gouvernementales et profite d’un appui médiatique bien plus important que la géothermie les technologies solaires et éoliennes sont incapables de produire de l’électricité quand le vent ne souffle pas et quand le soleil ne brille pas par contre comme l’a prouvé l’Islande la géothermie accompli ce que font les centrales à charbon au gaz et au nucléaire, elle fournit une électricité continuent ça veut dire qu’elle peut alimenter le réseau là 24 heures sur un cadre alors pourquoi l’énergie géothermique et elle reléguée au second plan.
Parce que les gens aient le vent alors que là, je terminais veut que rien de matériel manquant gibles pour eux cette énergie s’est toujours heurtée à un problème de visibilité et de toucher si le monde souterrain est invisible la réalité désastreuse à laquelle notre planète se heurtent et quant à, elle de plus en plus visible aujourd’hui, nous consommons dans le monde environ 20000 térawatts de l’heure près de 90 % de cette production fournie grâce au charbon au gaz ou au nucléaire rejette dans l’atmosphère des milliards de tonnes de dioxyde de carbone et déverse sur la terre des déchets hautement toxiques depuis les débuts de la science géothermique quelques visionnaires rêve d’offrir au monde une alternative énergétique propre l’énergie géothermique est probablement la meilleure pour fournir des quantités supplémentaires d’électricité. Reste à avoir la certitude qu’elle peut fonctionner ailleurs que dessus du site d’activité volcanique comme les geysers californien ou l’Islande la réponse à cette question repose d’une part sur l’aboutissement du projet soult et de ses systèmes géothermiques stimuler et d’autre part sur l’avènement de nouvelles technologies apt a révolutionné les techniques de forage notre rêve est d’arriver à banaliser l’exploitation géothermique à travers le monde le géothermique en ouvrant des possibilités tout révolutionner si ces pionniers réussisse l’homme aura enfin permis à la force surpuissante de la nature de participer au sauvetage du genre humain et de notre planète.