Le Cosmos

Notre cité stellaire est gigantesque pour effectuer ce voyage, nous devrons , nous munir d’une carte de la galaxie l’établissement d’une telle carte fait partie du travail des astronomes robert tkach schnurr est james bullock la tâche est loin d’être facile tout d’abord, il faut définir à quel type de galaxies appartient la voie lactée grâce au télescope spatial hubble les astronomes sont en mesure d’observer des milliards de galaxies bien qu’elles soient toutes différentes , on peut établir une typologie quand, on étudie les galaxies présente dans l’univers, on s’aperçoit rapidement qu’il en existe deux grands types les astronomes appellent les premières des galaxies elliptiques, elles se présentent comme de grands ballons composé des toiles quel que soit l’angle sous lequel , on les observe , elles sont toujours ronde un peu comme un ballon de football les galaxies spirales constitue l’autre grande classe de galaxies les étoiles de ces galaxies sont contenues dans des bras qui forment des spirales autour d’un centre de profil, elles ressemblent un peu à des frises des géants à quel type de galaxies appartient la voie lactée la réponse est écrite dans le ciel nocturne mais, nous pensons que la voie lactée est une galaxie spirale ce que l’on voit quand, on observe cette bande étoilé , c’est notre place dans l’univers , nous faisons partie d’un gigantesque disque composé des toiles malheureusement, nous ne pouvons voir ce disque que de profil ce qui, nous en offre une vue limité l’an prochain bien sûr, je ne peux pas, vous montrer une photo de la galaxie sous son meilleur jour , on ne peut pas voler autour pour la photographier malheureusement, on est tous même coincé dans ce disque mais, on peut tout de même la photographie du sol cette image est une photo de notre galaxie la voie lactée prise de la terre , c’est l’une des photos les plus détaillées qui ait jamais été réalisée de notre galaxie sa résolution est de 100 millions de pixels contenus dans plus de 1000 photos individuelles prises dans les endroits les plus obscurs de la terre ces photos ont ensuite été laborieusement assemblée pour créer cette vue saisissante mais même si, elle est très impressionnante cette vue ne représente qu’une partie de l’ensemble qu est ce qu, on pourrait la comparer à une pizza et si, vous étiez dessus si , vous étiez un poireau par exemple pays , vous aurez du mal à, vous représenter la pizza dans son ensemble et de la même façon, nous ne pouvons pas voir l’ensemble de la voilà les astronomes doivent posséder une vue aiguisé pour voir à quoi ressemble la voie lactée, il faudrait pouvoir en sortir comme, c’est impossible, on étudie les autres galaxies humble peut photographier les galaxies proches comme messier 74 avec un grand luxe de détails , elle est située à 30 millions d’années lumière ce qui en fait l’une de nos plus proches voisines sa structure apparaît avec une précision impressionnante, c’est une magnifique galaxie spirale dont les grands bras étoiles et s’enroule autour d’un bulbe est brillant les astronomes pensent que cette galaxie ressemble beaucoup à la nôtre la voie lactée , elle nous fournit une bonne représentation de notre propre site et stellaire dans la région centrale se trouve le centre ville, c’est le bulbe lumineux que l’on voit au milieu à partir de ce point les bras se déploie pour former cette magnifique structure en spirale que l’on voit les images des galaxies spirales prises par hubble sont incroyablement détaillés en les comparant avec celle de notre galaxie prise de la terre et en utilisant une série de satellites pour mesurer la distance et la densité des étoiles dans différentes directions les astronomes ont pu établir un plan géant dans notre cité stellaire son coeur est formé par un bull de centrales très lumineux, c’est le noyau galactique le centre-ville de notre galaxie à partir de ce choeur se déploie deux majestueux bras spiraux de larges bandes de lumière composée de 1000 garde étoile qui s’étire vers la périphérie de la galaxie , ils portent respectivement les noms de bras et qu croit au bras du centaure et de bras de percer la galaxie comporte aussi trois bras moins importants contenant moins des toiles si, on mesure notre galaxie d’à côté à l’autre, on obtient le chiffre étourdissant de 965 millions de km l’aixois la lumière mais cent mille ans pour traverser notre galaxie dans notre galaxie est vraiment grand quand, on y pense, il était étonnant qu’on comprenne autant de choses sur ce système , nous savons maintenant où, nous nous trouvons notre soleil à notre système solaire sont situés ici dans un quartier tranquille niché entre deux bras spiraux , c’est notre chez, nous mais comme, nous allons le découvrir au cours de ce voyage d’autres quartiers de la galaxie sont totalement différent du nôtre , nous allons traverser des zones industrielles très dynamique où chaleur et pression contribue à forger de nouvelles étoiles et où d’autres meurent en deux violentes explosions , nous irons aussi visité le centre ville le coeur même de notre galaxie où les étoiles a tiré la part des forces mystérieuses jouent des coudes pour se ménager un peu d espace , nous remonterons le cours du temps pour visiter les quartiers historiques et moi de la fondation de notre cité stellaire , nous commencerons par emmener la terre dans l’une des régions les plus spectaculaires de la voie lactée , c’est là que, nous apprendrons comment les 200 milliards des toiles de notre galaxie parmi lesquels notre soleil ont été créés et c’est à deux pas de chez, nous , nous quittons notre paisible quartier pour, nous rendre à l’endroit où sont nés les étoiles notre destination semble proche mais même à la vitesse de la lumière , c’est à dire à 299 millions 792 1458 mètres par seconde ce voyage durera 1500 , nous arrivons près d’un vaste nuage rougeoyant formée de gaz et de poussières la grande nébuleuse d’orion une fois la terre installé dans ce nouveau quartier notre ciel ressemble à un tableau cosmique fortement illuminé mais ce nuage est bien plus qu’une oeuvre d’art, il détient le secret de la formation de notre soleil et de toutes les étoiles de la galaxie les premières pièces du puzzle ont été découvertes en observant la voie lactée de notre point de vue de l’intérieur du disque dans ce nuage, il semble y avoir plus que des étoiles à l’oeil nu, on peut distinguer deux grandes taches sombres les astronomes comme james bullock dispose d’une image plus claire la beauté de ce nuage vient peut-être du contraste n’est de la succession de zones très lumineuse et deux zones sont ces tâches sont produites par de la poussière des nuages de poussière pastel des ombres et les étoiles essaie de les transpercer de leur lumière certains nuages masquer complètement leurs lumières comme un nuage sur la terre masque celle du soleil ces grands nuages cosmique fait de gaz et de poussières s’étendent sur des milliers d’années lumière à travers la voie lactée hubble, on a détecté dans la plupart des galaxies spirales une forme de larges bandes sombres enroulé autour de leurs bras spiraux et qui s’étendent sur toute la surface de leurs disques mais si, on y regarde de plus près ce gaz est cette poussière ont quelque chose d’étrange en certains endroits, il semble lui re ces nuages lumineux héros joyan porte le nom de nébuleuse en plus de la nébuleuse d’orion notre voie lactée en possède d’autres exemples spectaculaires la nébuleuse de l’aigle avec ses célèbres colonnes baptisé piliers de la création s’étend sur plus de 4 années lumières ou encore la nébuleuse de la carène splendide tableau accroché contre les ténèbres de l’espace galactique ses couleurs vives, nous apprennent de quel gaz sont composés les nébuleuses si, elle contient de l’oxygène, on aura du verre s’il y à de l’hydrogène du rouge analyser la lumière d’une nébuleuse est donc très instructif cela, nous apprend quels éléments sont présents quelles sont ces conditions peut ainsi avoir une idée de la densité du nuage de sa température et de sa composition, on peut découvrir beaucoup de choses sur la zone dans laquelle, elle se trouve en utilisant ces indices qui proviennent directement de ces gaz lumineux owen gates les gaz présents dans ces nébuleuses lui , c’est à des milliers de degrés mais quelle est la source de cette chaleur pour le découvrir, il faut explorer le nuage en profondeur malheureusement ces gaz et ces poussières, nous barre la route les nébuleuses sont des zones très mystérieuse de la galaxie cela, nous a obligés à inventer des méthodes originales pour les étudier kimberley weaver est une astrophysicienne très habitué à ce type de méthode , je dispose d’un moyen très simple pour , vous montrer ça voici un sac au travers duquel, on ne peut pas voir un télescope optique classique ne pourrait pas voir à travers et bien télescope spatial infrarouge le plus si, je mets ma main à l’intérieur du sac la caméra peut la voir, je vais bouger mes doigts pour, vous montrer ce que, vous voyez, c’est la chaleur que dégage ma main à l’intérieur du sac , on peut la comparer à une étoile qui serait caché dans un nuage de gaz et de poussière les astronomes peuvent l’a détecté en utilisant un télescope infrarouge voici une image de la nébuleuse d’orion à la lumière visible , nous savons que tout ce gaz hamas est ici masquer des étoiles et nous souhaitons être en mesure de regarder à l’intérieur de la nébuleuse pour voir ces étoiles en lumière infrarouge sur cette image , nous pouvons distinguer les étoiles cachées dans la nébuleuse , nous voyons aussi les cocons de poussière ki-nam ces étoiles mais pour connaître la vraie signification de ces étoiles kimberley weaver doit complètement retiré la poussière de l’image comment peut-on se débarrasser de ce brouillard environnant grâce aux rayons x quand, on passe à cette photo au rayon x , on ne voit plus que les étoiles ce qui , nous permet de les étudier en détail en analysant la lumière émise par ces étoiles les astronomes ont fait une découverte sidérante au sein de cette nébuleuse se trouvent les étoiles parmi les plus jeunes connus âgé d’à peine quelques centaines de milliers d’années un battement de coeur à l’échelle de notre galaxie la nébuleuse d’orion est donc un endroit où naissent les étoiles la même chose est vraie pour toute la nébuleuse présente dans les bras spiraux de notre galaxie ces régions sont des pouponnières d’étoilés ces jeunes étoiles font monter la température des nuages de gaz qui les entoure ce qui explique leurs couleurs rougeoyantes les étoiles sont avant tout composée de gaz et notre galaxie en a cinq , elle a en fait une atmosphère composée de gaz et de poussières qui entourent toutes les étoiles que, nous voyons dans le disque, il sait de ce gaz que naissent les nouvelles étoiles en observant les nébuleuses à différents stades de leur évolution , nous pouvons recomposer le scénario de la naissance d’une étoile tout commence dans des nuages de poussière et d’hydrogène froid et sombre au sein desquels s’engage une lutte sans merci les nuages veulent se dissiper comme la fumée dans l’air mais le champ gravitationnel veut au contraire les comprimés ces nuages se trouve à un point d’équilibré situé entre le champ gravitationnel qui les attire et la pression gazeuse qui les repousse finalement la gravitation l’emportent et le matériau se comble au mr, on un disque qui est un embryon des toiles le champ gravitationnel attire de plus en plus de gaz vers le centre du disque , il est comprimé jusqu’à des densités énorme ce qui fait monter en flèche sa température à 18 millions de degrés une transformation miraculeuse se produit les atomes d’hydrogène fusion entre eux pour former de l’hélium soudain boostés par cette énergie nucléaire l’étoile commence à briller le feu nucléaire pénètre le noyau de ces étoiles leur température augmente alors et elle expulse les matériaux qui les entoure en nettoyant ainsi leur voisinage proche quelques millions d’années plus tard de puissants vents stellaires balaie les gaz environnant donnant ainsi naissance à ses spectaculaires structure et posons le vent chasse les gaz et les poussières et nous fait découvrir cette chose merveilleuse l’endroit où, elle naît l étoile une vie humaine est trop courte pour apprécier le miracle de la naissance d’une étoile dans un bras spiral mais en observant notre galaxie d’en haut, nous pouvons accélérer le temps cosmologique convertir des millions d’années en tout juste quelques secondes pour observer la naissance d’une étoile à grande échelle mais ici et là, on aperçoit des éclairs de lumière encore plus brillant dans ces zones les étoiles n’est ce pas, elles sont en train de mourir ces régions sont parmi les plus violentes et les plus dangereuses de la galaxie, c’est notre prochaine destination , nous faisons quitté à la terre le voisinage du soleil pour lui faire visiter un point précis dans le bras de percer située à quelque 6500 années lumière de la cette région, nous offre l’un des plus beaux panoramas de la galaxie , il porte le nom de nébuleuse du crabe comme les nébuleuses qui engendre des étoiles, elle est composée de gaz et de poussières mais leurs points communs s’arrêtent à peu près là pour alex filipenko cette nébuleuse est une zone industrielle très intéressante de notre galaxie ont été fabriqués les éléments qui font notre monde regardez ce fer en fusion mon dieu la nébuleuse du crabe est un objet cosmique totalement fascinant ces gaz se dilate très rapidement la nébuleuse al her statique mais ces gaz s’échappe de son centre vers l’extérieur à plus de 5 millions de km heure, ils sont propulsés ainsi par un événement incroyablement puissant qui s’est produit dans le passé mais quelle force peut générer un phénomène d’une telle violence quand, on examine et gaz de la nébuleuse du crabe qui se dilate vers l’extérieur et qu, on extrapole cette expansion en remontant dans le passé, on découvre qu’il ya environ un millier d’années tous ces gars se trouvait en un point commun, il y à milan, il y avait déjà des civilisations occupé à observer les étoiles des manuscrits chinois datant de 1054 évoque l’arrivée subite d’une nouvelle étoile , elle brillait plus que toutes les autres si fort qu’elle était même visible de jour puis, elle a mystérieusement disparu aujourd’hui la nébuleuse du crabe se trouve exactement dans la même partie du ciel que cette étoile très brillante observée par les chinois , ils ont en fait assisté à la naissance du crabe la nébuleuse du crabe a été générée par l’explosion colossal d’une étoile en fin de vie, c’est un rémanent de supernova les bras spiraux de notre voie lactée sont jonchées de serre émanant coloré ce sont les tombeaux des toiles qui sont mortes violemment dans d explosion cataclysmique que les astronomes appellent des supernova comment ces catastrophes se sont, elles produites pour le comprendre les astronomes doivent trouver une étoile massive à l’agonie les astronomes sont comme des détectives, on doit imaginer ce qui se passe dans l’univers en se basant sur un nombre parfois très réduit d’un disent pour la plupart d’entre, nous ces indices, nous proviennent que de la lumière andy powell, c’est que pour repérer la lumière émise par une supernova tout est question de timing dans une galaxie , il se produit en moyenne une explosion de supernova tous les 70 ans soit environ la durée d’une fille mais la dernière qui a pu être observé dans notre galaxie s’est produite , il y a environ 400 ans ça fait vraiment longtemps so i ma spécialité est justement l’étude des super no, je ne pourrais pas faire ça si, je devais attendre d’en voir une dans notre galaxie mais heureusement pour andy et alex l’univers n’est pas en manque de galaxies so we du, on est donc obligés d’étudier d’autres galaxies ou des galaxies lointaines , il ya des milliards de galaxies autour de, nous oui, c’est là qu’on va étudier les super no si, on étudie environ 70 galaxy, on trouvera en moyenne une supernova parent si, on en étudie 700, on pourra en étudier 10 par an bien six de suite les chiffres ont un pouvoir si, on observe des milliers de galaxies nos chances de trouver des supernovas augmente voici une supernova kalex et ses collègues ont eu la chance de détecter , c’est une étoile qui a explosé à la périphérie d’une galaxie située à 55 millions d’années lumière de chez, nous durant un bref moment, elle a fait disparaître dans sa lumière toute la galaxie la lumière d’un milliard de soleil distillé par une étoile mourante et fixe la lumière d’une supernova mais un million voire un milliard d’années à arriver jusqu’ici selon qu’elle est située à 1 millions ou 1 milliards d’années potel ne brillent qu’à mois environ selon la banque cette petite fenêtre pourrait étudier ces phénomènes avant que cette lumière ne disparaisse à chalon, c’est un moment tellement crucial que dans leurs laboratoires andy et son équipe mettent au point un dispositif de surveillance du ciel le plus large possible olympio bègue ont construit un réseau de télescopes pour pouvoir étudier les supernovas en plus grand nombre de façon plus détaillée qu’on a pu le faire jusqu’ici laissez-moi, vous montrer le réseau que , nous construisons voici les télescopes de 4 m, on en a déjà quatre et on en construit 20 au total, on lire, on va disposés tout autour de la planète certains de cela, ils reposent chili et , on en a déjà installé à hawaï , je vais, vous montrer l’un des plus gros télescope qu’on a construit voici un télescope d’un mètre, on va en construire une quinzaine le miroir n’est pas encore installée mais voilà où, il sera placé , c’est lui qui reflètera la lumière de la supernova, nous devons pouvoir étudier n’importe quel point dans le ciel et pour ce faire notre télescope pivote sur cet axe sur cet anneau mobile en forme de c ce qu’il ya de merveilleux dans ce type d’observation, c’est qu’elle est effectuée par un robot, je peux rester tranquillement ici à santa barbara avec une bière et une pizza pendant que tous ces télescopes récolte de nouvelles informations sur les supernovas un peu partout dans l’univers des qui les ont détecté la lumière d’une étoile mourante lui leur travail de détective commence oui croate, on récolte la lumière et on l’analyse en détail pour déterminer ce qui est en train de se produire quelle est la composition chimique de l’étoile watts quel est ce la pression interne sa température quel type de processus nucléaire s’y produisent comment les toiles explose détermine tout cela grâce à l’analyse de la lumière ce faisant les astronomes ont découvert que seuls les étoiles massives disparaissent de la sorte dans une explosion géante une étoile massive a une vie très intéressante et très rigoureuse à l’origine, elle fait fusionner de l’hydrogène pour créer de l’hélium processus générateur d’énergie , c’est ce qui fait briller l’étoile à la faillite, je les cendres de cette réaction l’hélium fusionnent à leur tour pour créer du carbone et de l’hydrogène produisant ainsi encore plus d’énergie , vous donner quelques exemples le carbone l’hydrogène peuvent ensuite fusionner pour donner naissance à des éléments encore plus lourd en doute course, on arrive au silicium et au sulfure et enfin offert quand, elle commence à produire du fer l’étoile géante est condamné une terrible bataille a lieu dans son noyau l’énergie fait un mouvement de pousser externe tandis que le champ gravitationnel a un effet inverse de pression vers l’intérieur pendant que la lutte se poursuit l’étoile produit des éléments de plus en plus lourds relâchant une énergie qui évite son effondrement total mais une fois qu’elle commence à produire du fer la bataille est perdue la fusion des noyaux atomiques de fer en des éléments plus lourds ne produit pas d’énergie, elles absorbent un noyau de fer se construit donc mais, il devient si massif que, c’est le champ gravitationnel qu’ils emboîtent le noyau de fer s’effondre alors en moins d’une seconde les couches externes s’effondre à l’intérieur puis rebondissent avant d’être pulvérisé en mille morceaux mais ce processus qui signifie la mort pour l’étoile est essentielle pour la vie de notre galaxie non , on est ici dans une fonderie qui reçoit du fer issu de vieilles machines se faire va servir à construire des parties de nouvelles machines , il est recyclé mais tous se faire a été créée rejeté dans le cosmos par des étoiles géantes qui explosent en supernova ces explosions honte et se faire éjecter dans le cosmos qui est ensuite intégrés dans des systèmes planétaires comme le nôtre les atomes de ce faire ont été créées par l’explosion d’étoilés les supernovas sont les zones industrielles de notre cité stellaire des fonderies cosmique dans lesquelles la chimie céleste forge de nouveaux éléments lors de ces explosions géante ces éléments lourds sont répandues aux quatre coins de notre galaxie l’enrichissant durant des milliards d’années si certaines étoiles n’explose est pas dans les zones industrielles de galaxies comme la voie lactée , on n’aurait pas les zones industrielles dont, nous disposons sur terre tout est lié , nous sommes tous liés au cosmos notre vie est rendue possible par des événements qui se sont produits, il y a des milliers de millions d’années dans le coeur des supernova , il est fascinant de constater que les éléments lourds présents dans mon corps le carbone ou ses muses par exemple où le calcium dans les os l’oxygène que , nous respirons le faire dans nos cellules sanguines tous ces éléments lourds ont été synthétisés se sont créés par des réactions nucléaires dans les étoiles est éjecté dans le cosmos par des supernovas by supernovae seul un petit nombre des toiles à une masse assez importante pour mourir en supernova la plupart des autres comme notre soleil auront une mort plus douce la plupart des étoiles ne meurt pas dans les explosions qui t’accueille smic alors notre soleil par exemple disparaîtra de façon beaucoup plus discret dans un gémissement la mort de la plupart des étoiles se produit quand la bataille entre le champ gravitationnel qu’il attire vers l’intérieur et l’énergie nucléaire qui la repoussent vers l’extérieur et remporté non par le champ gravitationnel mais par l’énergie nucléaire , c’est ce qui se produira dans notre soleil quand, il mourra et la barre dans trois ou quatre milliards d’années notre soleil deviendra de plus en plus gros match pour devenir un type des toiles qu’on appelle une géante rouge la couche externe de l’atmosphère gazeuse sera retenu si faiblement car le soleil à cette période que les gaz seront chassés relativement doucement dans ce qu’on appelle un rock au smic les restes de ce héros cosmique georges également les bras spiraux de notre galaxie ces étoiles meurt en répandant des couches d’éléments cosmique certaines de ces couches sont composé d’hydrogène d’autres silicium l’autre de sulfures et les couleurs que, nous voyons grâce à une belle correspondent à ces trois éléments dans une zone située à proximité de notre soleil une étoile est en train de mourir , elle a pour nom la nébuleuse de l’hélice , elle offre un aperçu saisissant de la façon dont la plupart des étoiles finissent leur vie notre soleil produira un spectacle similaire quand, il mourra d’environ 5 milliards d’années mais cela ne se produit pas dans toutes les régions galactiques le centre de la voie lactée est un endroit mystérieux où les étoiles disparaissent totalement , c’est notre prochaine destination, nous emmenons la terre loin de son petit quartier tranquille pour aller visiter le centre-ville le coeur de notre voie lactée , c’est un quartier dynamique plein de vie mais où, il peut être dangereux de se promener andrea guez a passé plus de quinze ans à explorer ce quartier animé si une fusion faire un voyage qui, nous mènerait des bras spiraux de notre galaxie là où, nous nous trouvons jusqu’au centre de notre galaxie une découvririons des choses très intéressantes ce serait un peu comme des ménages et d’une banlieue tranquille pour aller s’installer au centre d’une zone métropolitaine très animé plus, on approche du centre ville plus le nombre des toiles augmente au coeur de la galaxie la densité stellaire est incroyable, elle est environ un milliard de fois plus élevée que celle que, nous connaissons dans la zone proche du soleil ici au centre de la voie lactée , il y a tellement des toiles dans le ciel que la terre est perpétuellement baigné de lumière , c’est un endroit d’une beauté époustouflante mais aussi plein de mystères ses étoiles ne sont pas seulement proches les unes des autres , elles se déplacent à des vitesses incroyables le centre de la galaxie, c’est un peu comme se rendre dans un parc d’attractions ses manèges sont un peu comme des étoiles orbitant autour du soleil ces étoiles tournent à une vitesse de 16 milliards de km heure, c’est à dire environ 50 fois plus vite que notre soleil , il doit donc se produire quelque chose au centre de notre galaxie pour que l’on assiste à de tels phénomènes mais quoi exactement le centre de la galaxie est située à 26 mille années lumière de chez, nous il est difficile à observer car, il est masqué par une grande quantité des toiles de gaz et de poussières est un autre élément rend son observation difficile l’atmosphère terrestre est une chose fantastique pour l’homme, elle lui permet de vivre sur terre mais, c’est un gros problème pour les astronomes, c’est un peu comme lorsqu’on observe un caillou fonda ruisseau l’eau du ruisseau coule créée des turbulences et il est très difficile ainsi d’avoir une vision claire du caillou de la même façon regarder à travers l’atmosphère, nous empêche d’avoir une image claire des étoiles situé au centre de la galaxie andrea s’est donc tourné vers une technique permettant de corriger ce problème l’optique adaptative en mesurant la façon dont se déforme à rayons laser dans l’air en mouvement, il est possible de compenser l’effet de flou générés par l’atmosphère , je vais, vous montrer à quel point l’optique adaptative et efficace les étoiles que, nous voulons étudier sont celles situées au centre même de la galaxie et nous pensons que le coeur est juste au centre de cette boîte dont, on a ici une image panoramique sans la correction de l’optique adaptative cette région et totalement floues , on ne voit pas les étoiles séparément avec l’optique adaptative , on les croise depuis 15 ans andréa photographie en infrarouge des étoiles situé au centre de la galaxie à partir de ces photos passé en accéléré , elle a obtenu un film extraordinaire si ou zoom au coeur même de la galaxie, on voit les données qu’on a pris ces 15 dernières années , on y voit à quel point ces étoiles ont bougé, je pense en particulier à s2 qui est mon étoile préférer les astronomes en ont toujours une regardez comme s ii se déplacent et quand, elle arrive au milieu du cadre , elle bouge beaucoup plus vite, il doit donc se passer quelque chose d’intéressant dans cette région sauf mon temps ensemble toutes les mesures qu’on a prises , on a réussi à faire un petit film d’animation qui montre comment les étoiles se déplace sur une période de temps de 15 ans chaque étoile tournoient autour du coeur de la galaxie la trajectoire la plus étonnante est celle subie par s2 s2 semble être sur des montagnes russes , elle arrive en tournoyant pour repartir ensuite dans l’autre sens un objet ayant une force gravitationnelle exceptionnelle en voit s ii dans une orbite très rapide autour du centre de la galaxie un objet incroyablement massif s2, c’est un tour tous les 15 ans et elle , nous apprend ainsi qu’un objets cosmiques faisant 4 millions de fois la masse du soleil est pris dans son orbite les astronomes ne connaissent qu’un seul candidat qui puisse avoir à la fois une masse géante et être si petit , c’est une masse incroyable dans un tout petit volume ce qui, nous mène à la conclusion que , nous sommes en présence d’un trou noir le coeur de notre galaxie est donc un trou noir si massif un objet dont le champ gravitationnel est si fort que même la lumière ne peut pas s’en échapper voici une image réelle du centre de notre galaxie , on ne voit pas le trou noir mais, on distingue des nuages de poussières et de gaz lumineux qui monte en spirale vers lui où , on s’approche du trou noir , il est au centre d’un jet de gaz et de poussière ce sont les restes des toiles qui ont été réduites en miettes pour s’être aventuré trop près du coeur beaucoup les trous noirs grandissent avec le temps ce phénomène se produit sous l’effet des matériaux qui tombe sur eux s’agglomèrent a eu ces matériaux peuvent être soit du gaz soit des morceaux étoiles qui ont été détruites par le trou noir lui-même au centre se situe le trou noir invisible , nous voyons ici le matériau dont, il se nourrit la région lumineuse est le disque d’accrétion où s’agglomèrent les débris des toiles quand, il tombe à l’intérieur entraîné dans le tourbillon , ils sont chauffés par la friction à de telles températures qu’ils deviennent incandescentes au centre de notre galaxie , nous avons bien un trou noir, nous en sommes sûrs aujourd’hui mais, il ne produit pas une quantité d’énergie extraordinaire, c’est donc peut-être un trou noir qui est au régime pourrait-on dire , il n’a pas beaucoup de matériaux à sa disposition pour festoyer mais que se produire est, il si s2 et les autres étoiles étaient engloutis par le trou noir ces matériaux tombe dans le trou noir ce dernier peut émettre des radiations et , il peut aussi générer ces jets qui jaillissent du coeur galactique , il rejette des particules subatomiques à une vitesse proche de celle de la lumière les rayons ainsi produits sont comme de gigantesques lampe torche cosmique voici messier 87 une grande galaxie elliptique avec en son centre un trou noir supermassif qui se nourrit de ses propres étoiles jaillissant de son noyau lumineux des jets de particules traverse plus de cinq mille années lumière , je les ai surnommés les prima donna du monde galactique ce sont les dispersants de galaxies qui adore se faire admirer les astronomes pensent que le trou noir supermassif situé au centre de notre galaxie a toujours été là qu’il était présent dès le départ mais de quand cela date, il quel est l’âge de la voie lactée pour le savoir, nous devons quitter le disque et nous rendre vers ces quartiers les plus anciens , nous voyageons maintenant vers le haut de la galaxie en, nous éloignant de notre système solaire et des bras spiraux de la voie lactée devant, nous sept ans de vaste amas des toiles des villes satellites qui orbitent autour du coeur de notre galaxie ce sont des amas globulaires , on en a découvert plus de 150 jusqu’à aujourd’hui , c’est ici que les astronomes ont trouvé la réponse à l’une des plus grandes questions de l’astronomie depuis combien de temps existe notre cité stellaire les amas globulaires sont de fascinant groupe des toiles , ils contiennent chacun environ un million des toiles et ce qui est merveilleux, c’est que ces étoiles forme d’un groupe trader d’ubs et si, on pouvait visiter un amas globulaires, on se l’était louis par son ciel nocturne manifestent beaucoup des étoiles de ce ciel serait aussi brillante que la pleine lune n a dans toutes les directions ce ciel nocturne serait rempli des toiles très proche et très lumineuse ce serait comme un feu d’artifice permanent en plus de leur nombre très élevé une autre particularité de ces amas d’étoilés mérite notre attention des aspects très intéressant de ces amas globulaires 1b qui ne semble pas contenir des toiles jeunes les étoiles ont des points communs avec l’homme en les regardant, on peut deviner leur âge et la vie que les ont menés chez l’homme les cheveux grisonnent et la peau se ride chez les étoiles, c’est leur couleur et leur taille qui trahissent leur âge les étoiles les plus grosses les plus massives celles qui contiennent le coup de gaz vivent à cent à l’heure , elles ne vivent pas longtemps mais à son très lumineuse et très chaude étant ainsi à être bleu e à l’opposé, on a les étoiles rouges qui utilisent leur énergie de façon très mesurée qui vivent longtemps et ne brille pas beaucoup ce type des toiles à une très longue en mesurant l’éclat et les couleurs des étoiles qui forme d’un amas globulaires , on peut deviner leur âge est ce qu’il est intéressant de noter, c’est qu’elles sont très vieilles les amas globulaires ou tout du moins les étoiles qui les composent une maison dans la plupart des cas aussi vieille que l’univers les amas globulaires sont des fossiles vivants, c’est un peu comme si, on découvrait une communauté humaine qui serait là depuis l’âge de pierre certaines de ces étoiles brillent depuis 12 milliards d’années environ deux fois plus longtemps que notre soleil cela permet de donner un âge à la voie lactée quand le cross les amas globulaires reparti de notre gala dans une certaine mesure ce sont des traceurs de notre galaxie elle-même et son bébé et le fait que ces amas soit si vieux laisse penser que notre galaxie, il est aussi ces amas globulaires, nous disent donc quelque chose d’incroyable notre galaxie est l’un des objets les plus vieux du cosmos, elle est là quasiment depuis le début de l’univers depuis au moins 12 milliards d’années les étoiles de ces amas révèle aussi qu au moment où, elle s’est formée la chimie de la galaxie était très différente de ce qu’elle est aujourd’hui , on peut mesurer les propriétés physiques de ces étoiles, il apparaît qu’elles ont de très petites quantités d’éléments lourds des éléments comme le faire sont très rares dans les amas globulaires comparé à d étoile comme le soleil ce qui est vrai pour les amas globulaires l’est aussi pour notre galaxie à ses débuts, c’était certainement un endroit beaucoup moins colorée , elle manquait des éléments lourds qui colorent les nébuleuses et les rémanent de supernova que l’on voit aujourd’hui mais fait plus important notre galaxie serait resté sans vie , on va hélas fallu des milliards d’années aux étoiles pour former les éléments lourds qui permettront l’apparition de la vie dans la voie lactée à mais cela soulève une autre grande question comment la galaxie at, elle réussi à survivre aussi longtemps l’un des mystères de notre galaxie et qu’elle a des étoiles qui se forment continuellement son sein depuis environ dix milliards d’années mais la formation de nouvelles étoiles fait que la galaxie consomme son gaz à un rythme très rapide des tubes et qu’elle devrait en être rapidement à cours, elle doit donc disposer d’une autre source de combustible cette source doit être situé au delà de la galaxie récemment les astronomes ont fait une découverte surprenante les amas globulaires ne sont pas les seuls groupes des toiles à graviter autour de la voie lactée , il y a aussi des galaxies naines à faible brillance why s’il, nous a fallu si longtemps pour découvrir l’existence de ces galaxies naines, on pourra faible brillance, c’est qu’elles ne contiennent que quelques centaines de milliers des toits , il faut donc arriver à détecter un amas d’un millier des toiles en regardant à travers une masse de milliards d’autres ce n’est pas facile , c’est l’histoire de l’éguille dans la meule de foin, c’est uniquement parce que , nous disposons aujourd’hui de carte très détaillée , c’est la précision de l’astronomie moderne ce qui lui a permis de découvrir ces galaxies naines si, elles sont dures à détecter, elles peuvent, nous aider à résoudre le mystère de la source de combustible de la guellec ce sens ces galaxies naines tourner très rapidement autour de notre galaxie , elles sont en orbite autour d’elle, il leur arrive cependant de passer trop près et elles sont alors réduite en morceaux en fait, elles se font manger d’une certaine façon par notre galaxie cette modélisation informatique montre des galaxies naines sous la forme de disques color avec le temps notre galaxie qui est au centre dévore la plupart d’entre, elles ces galaxies attiré par le champ gravitationnel fournissent ainsi du gaz et de la poussière à partir desquels de nouvelles étoiles se former de la même façon qu’une grande ville peut parfois cannibaliser ses cités satellites la voie lactée cannibalise ces galaxies et les amas globulaires et les galaxies naines, nous donne une idée de l’âge de notre cité des étoiles et de la façon dont, elle a pu survivre aussi longtemps , on suppose et autres fois que ces galaxies naines marquer les limites de la voie lactée mais aujourd’hui les astronomes pensent que notre galaxie est beaucoup plus grande que ce que, nous pouvons en voir pour comprendre pourquoi, nous allons mettre le cap sur les étoiles situées à l’extérieur du disque galactique , nous sommes maintenant très loin de notre quartier tranquille , nous approchons de l’extérieur du bras spiral de notre galaxie , nous allons tenter de percer un mystère quelle est la force qui tient ensemble toutes ces étoiles pour former la voie lactée vu d’ici notre ciel nocturne est un peu différent la voie lactée est plus petit et le ciel plus sombre bien que, nous soyons à des dizaines de milliers d’années lumière du coeur de la galaxie , nous sommes toujours liés à, elle par la force gravitationnelle la gravitation et la force qui fait que deux objets sont attirés l’un vers l’autre sur la terre, on utilise pour construire les villes du béton et des poutrelles d’acier un échafaudage invisible qui permet de maintenir ces bâtiments debout malgré la force gravitationnelle sans ces structures les gratte ciel et les ponts s’effondrerait mais la force gravitationnelle ne régit pas seulement notre terre, elle gouverne l’ensemble de l’univers ces lois sont simples tout ce qui a une masse à une force gravitationnelle est plus cette masse est importante plus la force gravitationnelle de l’objet est forte avec ses 200 milliards des toiles la voie lactée à une masse énorme et une force d’attraction gravitationnelle gigantesque comme ces bâtiments notre galaxie doit aussi s’essayer pour résister aux forces de la gravitation imaginez notre disque si, vous prenez un disque des toiles et que, vous le placez ici mais la force de gravitation aura tendance à le faire s’effondrer sur lui même or ce n’est pas ce qui se passe dans notre galaxie en fait les étoiles gravitent autour du centre galactique ce qui les empêche de tomber dedans et moi de la même façon que la terre gravitent autour du soleil sont les planètes de notre système solaire sont dans un équilibre délicat entre la gravitation qui les attire vers le soleil et leur vitesse orbitale qui tend à les éjectés vers l’extérieur pour conserver cet équilibre les planètes les plus éloignés du soleil doivent gravité plus lentement vital est lé plus distante qui se trouve à la périphérie du système solaire faune plus lentement autour du soleil parce que le champ gravitationnel plus faibles la même chose est vraie pour les étoiles de la voie lactée tout gravite autour du centre de la galaxie mais les étoiles situé dans le bras externe devrait logiquement gravité plus lentement que celles qui sont plus proches du coeur de la galaxie ce n’est pas ce qui se passe dans les régions externe de la galaxie les étoiles tournent aussi rapidement que dans les régions internes et elles ne sont pas les seuls ce n’est pas uniquement vrai pour notre galaxie toutes les galaxies semble avoir une vitesse gravitationnelle trop rapide dans leur région externe ces étoiles trop pressé devrait logiquement être repoussées hors de la galaxie mais, elles ne le sont pas là , c’est un vrai mystère cela signifie qu’il ya dans ces régions une masse que, nous ne pouvons pas voir cette masse doit produire la gravitation qui maintient ses étoiles sur leur orbite mais quand les astronomes cherchent cette masse, il ne voit rien cela a amené des cosmologistes comme joël primark à une conclusion stupéfiante or toutes les galaxies les étoiles les gaz les poussières et les planètes tout ce que, nous voyons avec nos plus grands télescopes ne représente qu environ 0,5 pour cent de ceux qui se trouvent vraiment dans l’univers le reste est invisible et demain, c’est pour la plus grande partie une substance mystérieuse que l’on appelle la matière noire , on ne peut pas voir la matière noire, on peut voir la matière normale parce que la lumière brille et se reprennent sur , elle c’est ce qui fait que, vous pouvez me voir la matière noire ne fonctionne pas de cette manière ou à lumière la traverse , on peut détecter la matière noire parce qu’elle a une masse anything tout objet ayant une masse agit sur les autres objets par le biais de la gravitation , c’est la règle d’or de la masse, elle attire les autres objets sans la matière noire la voie lactée ne pourrait pas exister sauvegarde de la galaxie tourne, elle tourne même très rapidement doubler si, elle tourne aussi rapidement, c’est parce qu’elle contient une grande quantité de matière noire la matière noire a une masse très importante et elle a donc une grande force gravitationnelle si, on pouvait par magic retirer toute la matière noire de notre galaxie , elle volerait en éclats les étoiles auraient des trajectoires droite est en très peu de temps la galaxie disparaîtrait ce serait une gigantesque pagaille cosmique là, il y aurait une énorme quantité d’objets volants en tous sens ce n’est pas vrai seulement pour notre galaxie salée pour à toutes les galaxies et tous les amas de galaxies présent dans l’univers tous ces éléments sont maintenues en place par cet objet invisible qu’on appelle la matière noire sauvez, nous avons besoin de cette matière noire, c’est la colle qui assure la cohésion des galaxies la découverte de la matière noire a révolutionné notre représentation de la voie lactée les étoiles de la galaxie ne représente qu’une fraction de sa masse globale tout le reste est composé d’un halo invisible de matière noire , il nous entourent tous, vous moi et chaque étoile de la galaxie les étoiles ne représente que la région centrale le halo est au moins dix fois plus gros et pèse bien plus que dix fois plus que toutes les étoiles les gaz et les poussières que l’on peut voir, c’est l’ensemble de cette structure qui constitue vraiment la voie lactée et cela ne concerne pas seulement notre galaxie ça s’applique à toutes les galaxies que l’on a irradié cette matière noire ne fait pas qu assurer la cohésion de galaxies comme la nôtre les astronomes pensent maintenant qu’elle unit la voie lactée et des milliards d’autres galaxies en une structure extraordinaire pour l’explorer , nous allons poursuivre notre voyage jusqu’à la limite de l’univers , nous quittons maintenant la galaxy pour entamer un trajet qui fera parcourir à la terre des milliards d’années lumière des espaces et des milliards d’années de temps l’un des aspects merveilleux des télescopes, c’est que ce sont des machines à remonter le temps parce que la vitesse voyage à une vitesse fini quand, on observe des objets distance, on les voit tels qu’ils étaient quand la lumière s’est échappé deux en remontant le temps sur des milliards d’années les astronomes voient l’univers fourmiller de galaxies et ce qui semble extraordinaire, c’est que ces galaxies ne sont pas dispersés au hasard dans l’espace , je , elles se regroupent le long de filaments pour former un gigantesque réseau cosmique qu’est ce qui donne à l’univers cette structure compliquée et quelle relation at-elle avec la naissance des galaxies la réponse est enfoui dans les ténèbres mais si l’on regarde assez loin en arrière, on s’aperçoit que petit à petit les galaxies disparaissent, nous atteignons une période étrange situé, il ya quelques 12 milliards et demi d’années peut rien voir de cette période ces égards rien ne s’est encore formés, on a baptisé cette époque l’âge des ténèbres durant l’âge des ténèbres l’univers était un endroit totalement différent de celui que, nous connaissons aujourd’hui à cette époque, il était rempli de nuages d’hydrogène très dense comme les gaz qui bouchent la vue des étoiles dans la voie lactée aujourd’hui ces nuages empêchent de voir ce qui pourrait être caché dedans parce que cette région cette époque historique contient d’une certaine façon la pierre de rosette de la formation galactique mais, on dispose d’un 10 sur ce qui pourrait se produire à l’intérieur de ces nuages d’hydrogène très dense si l’on remonte encore plus loin dans le temps tout juste 380 mille ans après le big bang l’univers n’était pas que ténèbres oh , il était aussi lumière les astronomes perçoivent encore aujourd’hui son faible rayonnement électromagnétique cette image est vraiment sûr que, c’est une image de l’univers jeune, c’est une image du rayonnement du big bang à cette époque l’univers était le même partout rempli d’une atmosphère chaude faites de matières et de radiation mais les graines d’un univers très différents celui que, nous connaissons aujourd’hui était déjà sonné ou que notre regard se porte dans l’univers, on voit des structures, il est couvert de galaxies d’où viennent ces galaxies un indice important est contenue dans cette image si, vous la regardez attentivement, vous verrez qu’elle comporte des points rouges et des points bleus ces régions rouges sont des régions contenant plus d’objets les bleus sont celles qui en contiennent mois cette image, nous apprend qu’il y avait des variations infimes dans la densité du gaz qui emplissait l’univers jeune deux minuscules ondulations qui vont grandir avec le temps, nous pensons que ces ondulations primitives sont les graines de toute la structure à venir ces ondulations se sont développés pour former les premières galaxies mais comment quelque chose de si petits at, il pu devenir quelque chose d’aussi grands et ce couple, il fallait une source supplémentaire de force gravitationnelle pour amplifier ses ondulations me et leur permettre de former les galaxies tels que, nous les connaissons aujourd’hui car roxy sera cuite 7 gravitation supplémentaire sera apportée par la matière noire , c’est la première matière noire qui va former la structure et la matière ordinaire apparaîtra après la matière noire à ce stade la matière ordinaire est composée d’hydrogène et d’hélium l’hydrogène et l’hélium sont au centre des halo de matière noire qui sont en formation et qui deviendront à terme égal si ces hypothèses sont justes le lien entre ces ondulations un film dans l’univers naissant et le grand réseau cosmique qui remplit maintenant l’espace est la matière noire mais, nous savons que la matière noire est invisible, nous n’avons donc aucun moyen de l’avoir créé ce réseau cosmique et mais, il est possible de simuler ce processus grâce à l’un des ordinateurs les plus puissants du monde , nous sommes au centre de recherche âmes de la nasa , on se trouve le superordinateur pléiade chacun de ces placards contient 512 processeurs laissez-moi, vous montrer , il ya donc un demi téraoctets, tu dans chacun d’entre eux et le superordinateur pléiade comporte 110 placard de ce type , on peut donc dire que, c’est un gros super ordinateur en fait, c’est le plus gros de la nasa le défi est de développer un univers virtuel de ses débuts jusqu’à nos jours pour voir le rôle qu’a pu jouer la matière noire dans la structuration du cosmos si, on tentait de faire ce travail sur un ordinateur individuel cela prendrait plus de 680 ans si, on fait bien notre boulot, on pourra monter un film à partir des images avec , il montrera toute la structure de l’univers voici le résultat final, on l’a baptisé bolchoï , c’est une visualisation impressionnante de ce à quoi pourrait ressembler la structure de la matière noire dans l’univers aujourd’hui, nous voyons actuellement une région de 200 millions d’ années-lumière de diamètre qui n’est qu’une petite partie de notre grande simulation que, nous avons baptisé bolchoï ce qui signifie grand en russe et tout ce que, vous voyez ici est en fait invisible ce n’est pas l’univers visible que, nous regardons dob les taches de couleur représente la matière noire ce sont les halo de matière noire dans lesquelles les galaxies se forme chacun de ces petits points représente certainement une ou deux galaxies de la taille de la voie lactée , on voit que les galaxies se développe en longues chaînes que l’on appelle des filaments toute la structure se forme le long de ces filaments de matière noire pour joël primark le test de vérité consiste à comparer la structure de matière noire prédite par bolchoï avec la réalité la structure des galaxies que l’on observe dans l’univers d’après ce que l’on voit ces univers simuler que l’on a construit à l’aide des superordinateurs ressemble exactement est ce que l’on voit dans l’univers, il ne semble y avoir aucune divergence , c’est exactement ainsi que l’on observe la distribution des galaxies dans l’univers visible les simulations bolchoï sont étonnantes , elles correspondent parfaitement aux schémas des galaxies tels que, nous les voyons aujourd’hui dans le cosmos et , c’est la preuve convaincante que, c’est bien la matière noire qui sculptent l’univers depuis des milliards d’années tout cela m’impressionne beaucoup parce qu’on avait plus des risques en faisant ses premières hypothèses et qu’elles se sont finalement révélées justes et elles le sont toujours , c’est une grande joie pour un théoricien bien sûr en remontant au commencement de l’univers les astronomes ont découvert l’origine de la structure du cosmos mais notre voyage dans le temps n’est pas finie, nous ne savons toujours pas comment les premières galaxies ont donné naissance aux toutes premières étoiles , nous emmenons maintenant la terre dans l’âge des ténèbres une période qui se situe, il y à 12 millions et demi d’années le spectacle qu’elle offre est impressionnant nos cieux s’embrase sous le feu des premières étoiles de la voie lactée leur lumière transperce le brouillard d’hydrogène et nous enveloppe tous dans une puissante énergie ultra violets ces premières étoiles changement à jamais notre façon de voir l’univers bon thomas belle à mobiliser leur vie et leur mort qu est ce qui est merveilleux aujourd’hui, c’est que, nous avons des ordinateurs, on peut leur faire ingérer les lois de la physique ajoutez un peu de gravitation d’hydrodynamique de déplacement des gaz un peu de chimie aussi et en mélangeant bien tout ça, on peut obtenir une idée de la façon dont les étoiles sont apparus dans le cas des toutes premières étoiles , c’est une question absolument crucial , c’est de la cuisine cosmique tom prend les ingrédients de base présents durant l’âge des ténèbres , c’est à dire l’hydrogène l’hélium la matière noire et la gravitation et il fait mijoter tout ça dans son ordinateur à partir des modèles tome peut recréer la vie de ces étoiles , on voit ici l’une des toutes premières étoiles de l’univers , elle est 100 fois plus massive que le soleil est un million de fois plus brillante ces premières étoiles sont énormes , elles sont gonflées par l’extraordinaire quantité d’hydrogène est attiré par la force gravitationnelle de la matière noire étant donné qu’elles ont beaucoup de combustible a brûlé, on pourrait penser qu’elles ont une longue espérance mais , elles vivent à tout à l’aise et meurt au bout de seulement quelques millions d’années les premières étoiles de notre voie lactée étaient des objets terrifiant des étoiles d’octane qui brûlaient leurs hydrogène à une vitesse formidable , elle parcourt et leur cycle de vie à toute allure vive un peu comme des rock stars brûler la chandelle par les deux bouts et elles meurent jeunes furent vrel conçu leur carburant très rapidement et au bout de quelques millions d’années aylmer, elle meurt dans des explosions parmi les plus violentes qui est secoué l’univers de gigantesques supernova qui brille est puissamment et l’énergie qu’elles ont relâché durant la vie et la mort de ces étoiles massives a conduit à une transformation miraculeuse durant les premier milliard d’années de l’histoire de l’univers les galaxies ont commencé à se former dans un brouillard d’hydrogène et paye sombre alors lumière ne peut, nous atteindre mais avec le temps les étoiles les plus massives ont émis des radiations ultraviolettes et ce sont ces radiations qui ont modifié le brouillard qui les entraîne dans ces régions l’univers est devenu transparent ces galaxies ont dispersé le brouillard dans lequel, elle peignait les vides bleus sont les endroits où l’énergie provenant des nouvelles étoiles disperse le brouillard d’hydrogène environ un milliard d’années après le big bang ce brouillard s’est dissipée entièrement ce qui, nous permet de voir aujourd’hui l’ensemble de la galaxie l’âge des ténèbres a pris fin quand le brouillard d’hydrogène disparaît, nous voyons pour la première fois les galaxies naissante parmi lesquels se trouve notre voie lactée mais à quoi ressemble-t-elle cette magnifique image, c’est le chant profond double, c’est la photo avec le plus long temps d’exposition jamais prises par le télescope spatial hubble , c’est l’image certainement la plus célèbre parmi les astronomes professionnels durant 11 jours le télescope hubble a observé un tout petit morceau de ciel de la surface d’une pièce de 5 centimes tenu à 25 mètres de distance toutes les traces lumineuses que l’on y voit sont des galaxies ou richard ellis, c’est un véritable trésor à l’instar de l’archéologue qui rassemble les morceaux de son puzzle un cosmologistes utilisent cette image pour étudier l’histoire de l’univers et pour découvrir comment les galaxies les plus anciennes ont évolué pour former les grands systèmes que, nous voyons aujourd’hui autour de, nous l’image, nous apprend quelque chose de très intéressant sur le commencement de notre voie lactée , on observe les jeunes galaxies , on s’aperçoit qu’elle ne ressemble pas aussi tester l’air que, nous voyons aujourd’hui, elles sont grumeleuse irrégulière et semble être en interaction avec leurs voisines et physiquement, elles sont très petites l’univers à son stade primitif était donc très différent de ce qu’il est aujourd’hui , il y à 12 milliards d’années l’univers était beaucoup plus petit, il s’est ensuite dilater jusqu’à atteindre sa taille actuelle à cette époque notre voie lactée aurait dû jouer des coudes pour se faire un peu de place les premières galaxies ont donc eu beaucoup de mal à s’établir en ces temps primitifs , elles sont vraiment lutter pour leur survie ce sont les galaxies les plus grandes et les mieux structurées qui ont pu grandir en avalant leurs voisines ces systèmes primitifs ont donc du mal à se former mais finissent quand même par fusionner avec leurs voisins pour donner naissance aux grands systèmes que, nous voyons aujourd’hui ce sont ces collisions dans l’univers primitif qui ont créé la belle galaxie spirale dans laquelle, nous vivons mais les astronomes pensent que la voie lactée connaîtra encore une autre collision une collision qui l’a changera à jamais , nous transportons la terre 3 milliards d’années dans le futur le ciel est dominée par une galaxie massive du nom d’andromède le tableau qui s’offre à, nous semble paisible pourtant l’une des plus grandes catastrophes de l’univers va bientôt se produire , on en voit les signes annonciateurs dans ces mystérieuses images prises par hubble , on y voit un type de galaxies ne ressemblant à aucun autre des galaxies qui semble altérer déformés pour comprendre ce que représente ces mystérieux objet les astronomes se sont tournés vers les ordinateurs mme aubry 2 oui mais qu’on construit d’abord des galaxies qui ressemble à la voie lactée la galaxie oui, on les laisse évoluer dans l’ordinateur développent leur structure en spirale les images sont très réalistes les dames puis, on les place sur une trajectoire de collision si l’on fait un arrêt sur image et que l’on compare ces simulations aux photos prises par hubble tout devient soudain très clair , nous regardons l’un des plus grands accidents qu’ils puissent se produire dans le cosmos deux galaxies entrant en collision tout comme les villes les galaxies en tendance à se regrouper notre voie lactée appartient au groupe local un ensemble composé d’au moins 50 galaxy la plus grande d’entre, elles et andromède une galaxie spirale encore plus grande que la nôtre aujourd’hui andromède est situé à 2 millions et demi d’années lumière de la voie lactée mais les astronomes comme abraham loeb savent que cette distance tend à se réduire quand j’ai commencé à travailler dans le domaine de l’astrophysique j’ai remarqué que la plupart de mes collègues étudiait les interactions des autres galaxies entre, elles et d’éventuelles collisions et je me tenais qu’ils ne se préoccupent pas de la nôtre et andromède qui vont finir par se rencontrer le destin de notre site estelle l’air est, il déjà écrit à notre galaxie se dirige à toute allure vers la grande galaxie d’andromède , elle se précipite l’une vers l’autre et se rencontreront d’ici environ deux milliards d’années abraham loeb et ses collègues ont décidé de simuler ce clash des titans , c’est la première simulation de ce type avoir été faite au départ les deux galaxies ce interminable produisant ces belles prennent et des toiles créées par la force gravitationnelle de force puis , elle s’éloigne l’une de l’autre et tournoi pour se retrouver à nouveau , elles formeront alors une grande stéroïdes des toiles que j’ai apprise et la galaxie 2000 comme aidera d’accès quand la voie lactée et andromède fusionneront ce seront près d’un trillion des toiles qui se rencontreront la belle structure en spirale de notre voie lactée n’est pas destiné à durer toujours durant une période donnée ce sera une belle bagarre la collision ne va pas détruire les deux objets cosmiques mais les gaz des deux systèmes vont se rencontrer cela provoquera la formation en grand nombre de nouvelles étoiles la formation de ces nouvelles étoiles où , il marquera la naissance d’une nouvelle galaxy galaxy sur cette spectaculaire images de hubble , nous voyons la galaxie des antennes né d’une collision entre deux galaxies spirales mais les galaxies connaissent une période très active de formation des toiles comme en témoigne la multitude de nébuleuses rose très lumineuse , c’est une dernière poussée d’activité stèle l’air avant que les deux galaxies ne devienne une voici le destin qui attend notre voie lactée quand, elle fusionnera avec andromède d’environ trois milliards d’années quand, elles entreront en collision beaucoup de nouvelles étoiles se forment un de la voie lactée et rajeunir en quelque sorte durant une brève période les deux systèmes se combinerait pour ne plus former qu’un seul objet une galaxie probablement plus grande par la taille que les deux dont, elle sera ici la grande surprise est la forme corps à cette nouvelle galaxie dans cette nouvelle galaxie qui se forment au lieu des disques sur lesquels les étoiles tournoyer qui était plus ou moins plat les étoiles vont aller dans tous les sens comme dans les galaxies elliptiques que, nous voyons, nous sommes convaincus que ce processus représente dans une large partie la façon dont se forment les galaxies la collision de la voie lactée avec la galaxie d’andromède donnera donc naissance à une galaxie elliptique géante avant que cela ne se produise, nous aurons encore un magnifique spectacle à admirer andromède va s’étirer dans le ciel sur une distance équivalente à celle de la voie lactée et sauf et on peut imaginer qu’il y aura encore des êtres humains qui regarderont le 6 heures l’eau et verront ce fabuleux spectacle mais serons-nous les sols notre galaxie abritel d’autres civilisations, il est temps d’entreprendre la dernière partie de notre voyage la recherche d’autres formes de vie à l’intérieur de la voie lactée notre galaxie compte 200 milliards des toiles mais, il n’ya qu’une zone dans laquelle , nous soyons sûrs que la vie soit possible, c’est notre petit quartier paisible seul le soleil alimente quasiment tout ce qui est sur terre, c’est la source , il fournit l’énergie le moteur de la vie et de beaucoup d’autres procès, c’est la vie sur terre dépend en grande partie de l’eau, c’est l’eau à l’état liquide qui est la clé de la vie telle que, nous la connaissons parce que, c’est tout sert de solvants de mélangeurs pour la biochimie de la vie la terre est la seule planète du système solaire à avoir de l’eau à l’état liquide en abondance à sa surface est comme geoff marcy le sait bien cela est dû à la distance de la terre par rapport au soleil vince escrocs vénus est plus proche du soleil noir mars en est plus éloigné, il ya une zone entre la brûlante venus et la glaciale mars que, nous appelons la zone habitable et la terre se trouve pile de dornach est nette dans cette zone l’eau est à l’état liquide et nous mes coups et de fond, elle n’est pas présente sous forme de vapeur parce qu’il fait trop chaud na li sous forme de glace parce qu’il fait trop froid, il y règne une température qui la détermine comme zone habitable favorable à la vie la localisation de cette zone habitable dépend des étoiles dans les cas des étoiles bleues qui sont très chaudes la zone habitable est plus éloignée avec les naines rouges qui sont plus froides la zone habitable est plus proche de l’étoile chaque étoile de la voie lactée doit avoir une zone habitable toute la question est de savoir s’il se trouve des planètes dans cette zone en 1995, il s’est produit une chose extraordinaire mon collaborateur paul butler m’a appelé et m’a juste dit jeff rapplique vite mots mais, c’est un moment que, je n’oublierai jamais j’étais silencieux paul s’installe, on était stupéfaits de ce qu’on voyait sur l’écran d’ordinateur j’ai vu la signature caractéristique d’une planète jef venait de découvrir la première planète en orbite autour d’une autre étoile que le soleil mais, il ne pouvait pas vraiment la voir car la planète était trop petit et trop sombre planètes gravitant autour d’une étoile ou noyées dans la lueur de cette étoile qui est environ un milliard de fois plus brillant et elle n 6 plutôt que de détecter des planètes oui, on observe les espoirs en, elle une jeune étoile qui a des planètes orbitant autour d’elle va osciller dans l’espace city parce qu’elle est attirée vers ces planètes par la force gravitationnelle emprunts nets ou mais en observant uniquement les toiles, on peut donc ainsi déterminé qu’une si, elle a des planètes qui gravitent autour d’elle et acadie jusqu’à présent les astronomes ont trouvé plus de 400 planètes gravitant autour des toiles dans notre galaxie mais aucune d’entre, elles ne semblent situé dans la zone habitable want un type d’exoplanètes géante orbite tout près de son étoile , nous les appelons des jupiter chauds ou pegasi parce que ces planètes qui ressemble à jupiter sont comme allumer au chalumeau par la chaleur intense de l’étoile sont l’autre type de planète que, nous avons découvert, il est aussi être enfin, nous avons découvert des planètes qui gravite sur une orbite allongée elliptique et qui s’éloigne donc fortement de l’étoile dans des zones qui doit forcément être très froide enzo les étoiles que, nous avons découvert ce jusqu’à présent, on sont un peu trop bizarre pour qu’on puisse imaginer que la vie est une chance de s’y développer mais tout ceci va peut-être changer récemment la nasa a lancé à nouveau télescope très puissant du nom de kepler hélas pour mission de détecter des planètes de la taille de la terre qui pourrait habiter dans des zones inhabitables autour des toiles proches kepler travail d’une façon très simple tout ce qu’il a à faire, c’est de surveiller les classes de cent mille étoiles avec une telle précision qu’il peut détecter une planète aussi petite que la terre est si, elle est placée dans la lumière de l’étoile , nous voyons le même phénomène de la terre quand vénus et mercure se détache contre le soleil mais la tâche de kepler est bien plus ardue , c’est un peu comme si, on cherchait une poussière sur une lampe torche remarquant un affaiblissement de la lumière produite par la lampe torche à l’endroit où se trouve cette poussière à partir de cette petite zone plus sombre , on peut déterminer la taille de la planète mieux encore grâce à la façon dont, elle fait aussi les son étoile jeff marcy peut déterminer sa densité , c’est vraiment merveilleux mais que gare grâce à sa mesure des jeux, nous allons pouvoir distinguer les planètes gazeuses probablement impropre à la vie des planètes rocheuses france peuvent avoir une surface couverte d’eau à l’état liquide les astronomes ne savent pas combien de planètes kepler trouvera mais avec 200 milliards d’étoilés dans la voie lactée la galaxie votre maître plein seth shostak a fait le calcul, nous indique que beaucoup de ces étoiles ont des planètes peut-être la moitié d’entre, elles est en général aux en ont plus dur, il y a sûrement quelque chose comme un million de millions de planètes dans notre galaxie un trillion de planète , c’est un nombre difficile à se représenter mais quelles sont les chances que l’une d’entre, elles se trouvent dans un endroit favorable à l’apparition de la vie , nous pouvons étendre le concept de zone habitable au cours d’une étoile à l’échelle de l’ensemble de la voie lactée au cours de notre voyage à travers la voie lactée , nous avons appris un grand nombre de choses qui peuvent, nous aider à déterminer une zone galactique habitable havre sûr qui pourrait abriter la vie , il croit au centre atteint, il ya une densité très élevée de rayons x et des ondes radioélectriques et même des rayons gamma ou du détruirait la toute première forme de vie monocellulaires très fragile j’ai du temps son évolution le centre ville est dangereux, il abrite un trou noir supermassif et quand, on s’en approche trop, il peut arriver toutes sortes de désagréments , il ya aussi beaucoup des toiles cette sauce ce qui a priori peut sembler positif quand, il y en a trop, elles ont tendance à bousculer les comètes qui viennent se cogner contre les planètes environnantes et demandé aux dinosaures ce n’est pas toujours agréable les bras spiraux sont des quartiers plus tranquille mais là aussi tout dépend de l’endroit où l’on se trouve si, vous vous trouvez sur une planète proche d’une supernova cette explosion peut, vous gâcher votre journée même si la vie apparaissait, elle pourra disparaître au bout de quelques centaines de millions d’amis ces régions sont des zones à éviter les no man’s land si, on peut les appeler ainsi la grande banlieue de notre galaxie est plus tranquille mais même ici la vie aurait du mal à se développer, on confond de la voie lactée , il y a peu d’éléments lourds dont sont composés les cellules de notre corps et la vie telle que, nous la connaissons comme pause, nous ne disposons pas ici des éléments de base essentiels à la vie notre localisation n’a donc rien d’un accident notre région coincée entre deux bras spiraux est un endroit d’exception , elle n’a quasiment pas changé durant des milliards d’années ce qui a donné le temps à la vie d’apparaître et d’évoluer et d’autres civilisations avancées si, elles existent vivent probablement dans des quartiers du même type niché dans des régions protéger des dangers de la galaxie , il nous reste à les trouver mais la galaxie est grand , nous n’avons pas trouvé de vie ailleurs , nous n’avons trouvé aucune halte au casting convaincant pourquoi est bien moins d’un millier des toiles ont été étudiées attentivement pour voir si, elle pouvait avoir des planètes vont accueillir une forme de vie intelligente , c’est un peu comme si, on allait en afrique pour voir des grands animaux des éléphants des girafes et qu’on arrive en , on en cherche sur le premier hectare de terrain convoi et que, nous trouvons pas d’éléphant, on abandonne, on ne doit pas abandonner , on n’en est qu’au début 2012 et celles-ci, on trouve une forme de vie ailleurs dans l’univers if we find reiff le plus étonnant, c’est que, je suis sûr que la bourse ne frémit ram m mais, nous sommes, nous saurons pour la première fois dans notre histoire que , nous ne sommes pas seuls que, nous avons des parents parmi les études et que notre destinée et peut-être de, nous aventurer parmi, elles de communiquer avec, elle et de devenir les membres d’un gigantesque cantrie club galactique .