Le monde mystérieux des serpents

Les rayons du soleil transperce tant bien que mal la forêt ici les arbres rivalisent de hauteur afin de nourrir leurs feuilles de lumière, c’est l’heure où les chasseurs nocturnes, on manger à satiété un animal apparaît tout à coup se propulsant avec aisance dans ce monde vertical , ils observent en silence à à oui la puissante magie du printemps fait sortir la couleuvre rayé à l’air libre les couleuvres reyes regroupe deux fois par an une fois avant d’y vernet et une autre au cours du printemps les femelles sont plus grosses que les mâles et les phéromones qu’elle dégage attire ces derniers par milliers la supériorité numérique des mâles est écrasante chaque femelle est assailli par de nombreux prétendants plus de 100000 serpent participent à ce gigantesque rassemblement plusieurs centaines de mal s’agglutinent autour de chaque femelle et forme une boule d’accouplement géante chaque mâle tentent d’atteindre la femelle qui se trouve au milieu ces messieurs doivent se montrer fort et par dessus tout persévérant les couleuvres sont de petits serpent non venimeux cette compétition acharnée leur permet d’engendrer des descendants plus robuste au sein de cet enchevêtrement un seul candidat réussira à s’accoupler avec la femelle cependant, il existe quelques ruses grâce auquel les mâles moins compétitifs peuvent espérer avoir leur chance l’une d’elles consiste à imiter une femelle certains mâles sont en effet eux aussi capables de libérer des phéromones et d’attirer ainsi leurs rivaux ceux qui se laissent berner et puisent leur force à tenter de conquérir la fosse femelles ce qui réduit la concurrence pour l’imitateur pour parvenir à s’accoupler , il faut être fort et tenace ou malin la couleuvre de l’amour est un serpent ratier l’un des tueurs les plus redoutables de cette forêt son arme et la longueur de son corps l’animal, c’est si ça prend en un clin d’oeil et broie ses poumons plus sa victime se débat pour survivre plus, elle se rapproche de la mort les serpents peuplent la planète terre depuis 140 millions d’années comment ont-ils survécu eux qui sont dépourvus de membres les théories abondent mais aucune ne fournit vraiment d’explications satisfaisantes et le serpent ratier poncet the dans la chaleur de la fin juillet contrairement à d’autres serpents qui abandonnent leurs yeux leurs alliés surveillent les siens de très près la femelle peut pondre jusqu’à 22 à la fois et devra monter la garde d’environ 50 jours avant qu’une est close mais, elle ne peut pas rester assis à l’ombre toute la journée les serpents sont des animaux à sang froid incapable de réguler leur température interne, ils ont donc besoin d’emmagasiner la chaleur de leur environnement les rayons du soleil procure aux ratier l’énergie nécessaire pour continuer à se déplacer à chasser et à se battre , il se love dans l’herbe toute son existence est régi par la force inépuisable de la lumière pourtant, c’est dans l’obscurité que les eaux du ratj est close , c’est un être déjà complètement formés qui en émerge une réplique miniature de sa mère dehors le monde et froid le nouveau né se repose un instant avant d’entamer une vie entière en quête de lumière , il faut être prudent quand, on traverse une région densément boisée en haute montagne un crotale mamou chine se réchauffe au soleil les serpents perçoivent le monde par les odeurs et la température , c’est leur langue qui leur permet de sentir les espèces nocturnes possède deux longs d’iris verticaux comme les chats les fossettes placés de chaque côté de leur museau capte les moindres variations de chaleur le cliquetis de la queue du crotale signifie qu’il est sur le qui vive lorsqu’ils repèrent une proie , il sera ma sur lui-même avant de passer à l’action , c’est à cet instant que le crotale et le plus menaçant l’attak est fulgurante le mât mushi est parfois surnommé le crotale cette étape à cause de son puissant venin qui mobilise sa victime en sept phases successives toutefois, il fuit les humains à moins d’être provoqués le mam ou chimay bas au milieu du mois d’août ces petits naissent recouvert d’une fine membrane translucide contrairement aux ratier le mât mushi est ovovivipare ses oeufs éclosent quand , ils sont encore dans le conduit génitales de la mer jusqu’à l’éclosion l’embryon n’est pas nourri grâce à un placenta comme chez les mammifères , il puise dans des réserves accumulées à l’intérieur de leurs fruits humaine en général la mère donne le jour à une dizaine de petits par portée , on a longtemps cru que les jeunes mangent et leur mère ce qui a valu à cette espèce d’être appelé serpent matricide les petits possède du venin dès la naissance les nouveaux n’hésite à quitter leur mère leur comportement laisse penser qu’il tente de la tuer, c’est là l’origine de cette croyance et elle s’explique aussi sans doute par la peur qu’inspire leur venin extrêmement toxique une fois débarrassés de leurs membranes les petits s’éloigne prêt à vivre leur vie en automne la nourriture est encore abondante les petits serpents mesure à présent 15 cm de long, ils doivent se nourrir suffisamment pour se préparer à l’hiver de nombreux jeunes serpents ne survivent pas jusqu’aux premiers froids mais ceux qui y parviennent n’ont quasiment plus rien à craindre armé de son puissant venant le mât mushi frappe à la vitesse de l’éclair crochet en avant, il existe environ 3000 espèces de serpents sur la planète mais seule une cinquantaine possède un venin aussi meurtriers le cobra est le roi des serpents venimeux sa coiffe qui est une extension des côtes cervicales arbore un motif qui ressemble à un gros oeil , c’est un avertissement destiné aux importuns, il l’a déploie quand, il se sent menacé les crochets du célèbre cobra cracheur projette son venin à distance , il suit de la tête les mouvements de sa proie puis vaporise le poison dans ses yeux , il ne rate presque jamais sa cible et son venin est assez puissant pour rendre la victime aveugle , c’est une stratégie défensive jamais offensive , il crache parce qu’il a peur seules les espèces les plus évoluées de serpents possède du venin le cobra peut dresser la moitié de son corps pour projeter son poison jusqu’à 3 ou 4 mètres puis , il est imbattable au tir longue distance peu d’autres animaux peuvent lancer une attaque d’aussi longue portée depuis une position stationnaire , c’est ce qui a fait du cobra une force à ne pas sous-estimer s’il est difficile d’envisager une vie sans membres que dire d’une existence tributaire de nageoires l’air vibre de tensions entre le prédateur et sa proie et soudain, c’est l’instant décisif , il est pour le moment impossible de dire qui a gagné mais attendez un peu et l’issue du duel sera dévoilé, c’est par sa détermination que le batracien l’emportent le serpent se déplace sans peine dans l’eau malgré son absence de nageoires voici le serpent tigre asiatique , il affectionne particulièrement les grenouilles les serpents vivent dans tous les environnements excepté les régions les plus froides du globe le serpent d’eau se rencontrent notamment en corée son long corps est aussi performant que des nageoires ses ondulations le propulse aisément dans l’eau ce serpent vit près de la rivière et se nourrit de grenouilles et de poissons d’eau douce mais ces tentatives sont rarement couronnée de succès, il ne réussit en moyenne qu’une fois sur dix le serpent d’eau ne possède pas de venin , il doit maintenir sa prise sur le poisson qui se débat quand sa proie commence à fatiguer, il resserre son étau sa technique de chasse est toujours la même sur terre ou dans l’eau, c’est son long corps qui fait le travail manger est presque aussi laborieux que chasser , il faut près de 30 minutes au serpent pour avaler le poisson mais la bataille est bientôt terminée connaissez, vous beaucoup d’espèces qui s’épanouissent aussi bien sur terre que dans l’eau le serpent fait partie des rares élus, ils prospèrent sur terre bien qu’il soit dépourvu de membre et dans l’eau bien qu’il soit dépourvu de nageoires dans la moiteur de la forêt tropicale les marécages obscur offre aux serpents un habitat privilégié les eaux sont si trouble qu, on y voit à peine ici vit un chasseur de poids sont très rares son corps allongés créé des ronds dans l’eau, il est d’une couleur assez peu voyante à l’extrémité de sa gueule, il arbore deux tentacules comme les cornes du diable , il en a tiré son nom le serpent à tentacules , il passe la plupart de son temps dans l’eau l’accueil rouler autour de plantes aquatiques toutes les 30 minutes environ, il affleure à la surface bien qu’ils vivent sous l’eau, il respire en effet par des poumons et doit aller chercher de l’air ces tentacules lui permettent de sentir les mouvements de l’eau du coup le serpent à tentacules est un chasseur efficace des poissons peuvent changer de direction très rapidement à l’instant où , il risque d’être pris, ils font demi tour d’un énergique coup de coeur , c’est ainsi qu’ils échappent à la nuit et ce mécanisme de défense se déclenche dès qu’ils sentent une agitation dans l’eau , c’est ce qu’on appelle des parents, c’est à cause de la forme que dessinent leurs corps quand, ils virent ainsi , c’est un mouvement réflexe causés par les cellules de motos nerfs des neurones présent chez les poissons et les amphibiens le serpent à tentacules forme comme un crochet avec son corps et attend patiemment une proie mais les réflexes foudroyant du poisson des joues chacune de ses tentatives le poisson virant cinq millièmes de seconde soit trois fois plus vite que le serpent à tentacules qui frappe en quinze millièmes de seconde le calcul est vite fait le serpent devraient échouer à chaque fois et pourtant, il lui arrive de réussir comment est ce possible observez attentivement les deux adversaires le serpent a anticipé la direction calais prendre le poisson, c’est sa méthode son long corps produit des ronds dans l’eau le poisson fait brusquement un des parents c est ce demi-tour la mène directement entre les mâchoires du serpent voilà à quoi servent les ronds qu’il génère dans l’eau la puissance de l’instinct est telle que le poisson est incapable de changer de direction une fois qu’il a viré le serpent utilisent cette faiblesse pour compenser sa relative lenteur cette technique explique que le serpent à tentacules prospère dans l’eau malgré son absence de nageoires, nous sommes dans un pays où le soleil brille plus haut que partout ailleurs dans le monde où les précipitations atteignent 2500 mm par an et où la chaleur et l’humidité font pousser les arbres jusqu’à 40 ou 60 m la jungle abrite une faune et une flore très riche ici la vie foisonne parce que la compétition est féroce la meilleure arme que ce lézard ce sont ces couleurs tout comme chez le caméléon , elle change selon l’intensité de la lumière la température et son humeur, il est d’ailleurs connu pour son caractère férocement territoriales dans cette forêt tropicale humide , il faut surveiller où, on met les pieds mais aussi ce qui se passe en hauteur ce serpent passe presque tout son temps dans les arbres s’il avait eu des pâtes , il n’aurait jamais pensé à quitter le sol le serpent nazik caractérisé par son museau pointu est une autre espèce arboricole si le serpent peuvent vivre en hauteur , c’est parce qu’au cours du lent processus de l’évolution , ils ont perdu leurs pattes au profit d’un corps cylindrique une vie entière sans pattes son corps tout entier comme une flèche , il suffit que sa tête pointe dans une direction pour que son corps suive tous les appendices compliqué ont été abandonnées, il ne reste que le corps, il aperçut l’odeur d’une proie et s’avance le serpentin de bronze bac se nourrit de lézards arboricole de grenouilles et de d’oiseaux ce qu’on mange finit parfois par dicter tout un mode de vie cette grenouille passe sa vie dans les arbres sauf pour s’accoupler et pondre , c’est la grenouille volante de wallace les larges membrane interdigital de ses pieds lui servent d’elle, elle a dû apprendre à voler car la maîtrise de la nage et du saut ne suffisait pas assurer sa survie ok m une cette grenouille ne mesure que 10 cm, il , elle peut parcourir 15 mètres en vol soit 150 fois la longueur de son corps imaginez que, nous autres humains utilisions nos pieds pour voler, vous comprendriez alors quel exploit incroyable cela représente , c’est un autre animal vivant dans la jungle qui a poussé la grenouille a volé le serpent volant d’asie défie la gravité les 400 côté plus rattaché à sa colonne vertébrale le propulse là où, ils désirent aller voilà ce qui s’appelle du camouflage la gamme harlequin est passé maître dans cet art , il se nourrit de préférence d’insectes comme les fourmis qui vivent dans les arbres le serpent progresse vers sa cible sans faire de bruit le lézard bondi dans les airs le serpent le suit de près que quand, on vit dans les arbres pouvoir voler et le plus sûr moyen de survivre ce lézard at, il appris à voler pour chasser ou pour fuir les prédateurs personne n’a la réponse mais, il se sert lui aussi de ses pieds comme s’il s’agissait d’elle , il ne fait que 20 cm de long mais peut planer sur une distance de 20 m le lézard volant utilise une curieuse parties de son corps pour voler sous ses membres le long de la cage thoracique , il possède de larges membrane qu’il déploie en se lançant dans un courant ascendant l’écosystème généreux induites une compétition acharnée pour la survie les serpents passent toute leur existence à lutter les arts se fond dans le paysage le serpent volant du paradis étouffe sa proie comme les serpent non venimeux mais, il la paralyse également avec un venin faiblement toxique , il a un problème ses proies vivent très en hauteur le serpent qui choisit une existence arboricole doit surmonter des difficultés majeures déjà, il n’est pas facile de déplacer le poids de son corps d’une branche à l’autre et le pire, c’est quand la distance entre les arbres est trop grande le serpent volant du paradis a trouvé la parade, ils volent, ils se jettent dans les airs en se détendant comme un ressort dans la descente son corps forme s , il se tortille dans tous les sens pour garder son équilibre comme s’ils nageait dans le ciel , il s’accroche à une branche avec ça que reprend un peu d’élan puis s’élance à nouveau , nous tous des cinq espèces de serpents volant celui ci est le champion toute catégorie mais comment peut-il prendre son envol alors qu’il n’a pas d’elle voici son secret, il étire sa cage thoracique et la déploie comme un parachute tout en ramenant son dos de part et d’autre vers son estomac , il s’agit d’accroître la portance et de réduire la résistance en aplatissant son corps cylindrique l’observation de nombreux spécimens a révélé que le serpent début de son vol en s’élançant vers le bas selon un angle de 60 degrés par rapport à l’horizontale puis se maintient à un ongle de 13 degrés dès que son corps s’aplatit, il peut ainsi voler sur une distance de 100 mètres alors qu’il ne mesure qu’un mètre de long bien qu’ils soient moins dangereux pour lui de rester à terre volée lui a donné la vitesse et le rayon d’action d’un oiseau le serpent est le seul animal capable de voler sans membres et sans, elle on ne sait pas encore avec certitude pourquoi , il a acquis cette capacité , on ne peut que supposer que des situations critiques lyon contre 1 à mesure que la nuit cède la place au jour toute la faune se réchauffe l’enfant le soleil est une source indispensable d’énergie et de chaleur plus encore peut-être pour les animaux à sang froid comme les serpents et oui ni .