L’extrême Orient russe et l’océan Arctique

Winston churchill disait la russie est un rébus entourée de mystère au sein d’une énigme.
Rien d’étonnant à cela dans un pays qui compte onze fuseaux horaires .
Il faut une semaine pour aller en train de moscou à vladivostok pour appréhender l’immensité de la russie le mieux est de prendre de la hauteur et de la survoler des volcans et des ours bruns du kamtchatka au lac baïkal en sibérie.
De l’embouchure du fleuve amour au littoral isolé de macadam des colonnes de la lena aux orques du pacifique.
Du monastère des solovki brise-glace nucléaire de l’arctique.
Nous allons explorer les froids rivages de la russie.
Et partir à la rencontre de leurs premiers habitants.
C’est le début de l’été dans l’arctique le navire scientifique professeur gros beauf jette l’ancré au large de l’île de rang qu’il .
À cette saison l’entraînement de natation commencent pour les ours polaires .
Dans cette région de l’océan glacial russe sur l’île de rang qu’ils naissent plus d’ours polaires que partout ailleurs 140 km séparent l’hymne du littoral russe aujourd’hui même ici à 600 km au delà du cercle polaire la glace fond trop tôt dans l’année pour les morses la banquise est un luxe presque superflu mais pour les ours, c’est une question de survie.
Certes, ils peuvent nager pendant plusieurs heures d’affilée mais pour chasser, ils ont besoin de la banquise .
Nous verrons comment les maires ours polaires se débrouille cette année chaque année dans l’arctique la banquise ces temps puis fond comme le montre cette animation basée sur des données réelles mais avec le dérèglement climatique cette pulsation saisonnière perd en intensité depuis plusieurs années le long des côtes de sibérie la glace est moins épaisse et se disloque plus tôt ce qui explique de le passage du nord est l’autre nom de la route maritime du nord soit de plus en plus praticable, c’est le plus court chemin pour les navires marchands qui transitent entre l’europe de l’ouest et l’asie de murmansk au détroit de béring et le long de la côte sibérienne pour les écologistes le peu de popularité de la route du nord auprès des compagnies maritimes est une chance de nombreuses allées venues pourrait avoir des conséquences imprévisibles pour cet écosystème fragile le passage du nord-est serait pourtant un formidable raccourci pour les nombreux porte conteneurs qui empruntent la route maritime du sud longe l’inde et l’afrique et traversent le canal de suez pour rejoindre la méditerranée.
La côte-nord de la carélie reste pour l’instant plongé dans une profonde inquiétude ici à quelques km de la ville portuaire de murmansk le froid préserve le littoral des excès du développement et de la construction la vie y est resté paisible.
Murmansk la porte de l’arctique est proche de la frontière norvégienne.
Ce soldat monumental rappelle le statut de postes de défense de la ville.
Bien que situé au nord du cercle polaire le port de mourmansk est libre de glaces presque toute l’année grâce aux eaux chaudes du gulfstream la société rosatom qui gère les brise glace à propulsion nucléaire a pour port d’attache murmansk, c’est ici qu’a l’époque soviétique comme ravitaillaient les bases militaires russes déployées sur l’océan glacial murmansk était interdite certaines parties de son corps le sont d’ailleurs toujours même pour les brise glaces .
Le brise-glace yamal par ici pour rejoindre la presqu’île du même nom un voyage de deux mille km.
Il est propulsé par des réacteurs avec ses 80 mille chevaux vapeur, il progresse aisément et faons comme un rien une couche de glace de 2 mètres d’épaisseur.
Les brise glaces ouvre la route à des convois de cargos souvent la glace se referme quelques minutes plus tard rendant la traversée difficile.
Un peu plus au sud la mer blanche une autre immensité geler ou les amoureux du froid peuvent passer des heures.
Le somptueux monastère de l’île solovski est classée patrimoine culturel mondial mais, c’est aussi un lieu de triste mémoire en 1923 les moines ont été chassés lille et son monastère sont devenus le premier goulag de la toute jeune république socialiste soviétique .
Aujourd’hui, c’est un lieu de villégiature le monastère a été rendu aux moines qui font de nouveau sonné le carillon.

À l’ère stalinienne la torture et le travail forcé et est le lot quotidien des détenus du camp de soul of ski des dizaines de milliers d’entre eux y sont morts avant sa fermeture en 1939 ces maisons en bois servait de bureau pour l’administration du camp ou de logement pour les prisonniers politiques.
le goulag devaient forger un homme nouveau et transformer les déportés en citoyens soviétiques utile et ce dans les conditions abominables rapportés par alexandre soljenitsyne dans l’archipel du goulag.
Aujourd’hui les ouvriers qui travaillent ici sont des salariés.
M comme, on peut le voir le communisme n’a pas tout détruit .
le brise-glace yamal poursuit sa progression au nord de l’archipel de la nouvelle semble au delà du cercle polaire avec dans son sillage un convoi de navires.
L’ influence du gulf stream s’arrête ici la couche de glace se fait de plus en plus épaisse .
Le polar king est chargé de conteneurs à destination de sa bêta sans le brise glace le cargo n’aurait aucune chance d’y parvenir .
Le changement climatique et les brise glaces ont rendu la route vers l’arctique navigables toute l’année.
Pour la première fois une équipe de tournage est autorisé à accompagner l’un de ces titan des mers.
Les méthaniers géants tels que le vladimir rozanoff se ferait de même leur chemin dans la glace.
Dans l’océan arctique de plus en plus de navires sont chargés de gaz liquide.
Au port de sa bêta spécialement construit pour permettre le transport de nouvelles ressources extraites dans l’arctique le gaz et liquéfié et embarqués à bord des méthaniers.
La liquéfaction du gaz naturel permet d’en réduire le volume et de faciliter son transport.
Le port de sa bêta est situé dans le nord de la péninsule de yamal.
yamal la péninsule de l’océan arctique une immensités glacées huit mois sur douze.
le thermomètre descend jusqu’à -50 degrés des êtres humains y vivent pourtant.
Lorsque ces nomades de yamal lèvent le camp voici à quoi ressemble leur déménagement .
Et juste après leur arrivée au nouveau campement la demeure familiale ressemble à un jeu de construction.
Ce sont des nenets l’un des premiers peuples autochtones de sibérie, ils vivent en famille e, on les voici installé mais pour combien de temps ce sont les bêtes qui décideront.
Les nenets dépendent entièrement des reines qui leur fournissent nourriture vêtements et les bonnes années de modestes revenus.
sept cent mille rennes sillonnent été commis vers l’immense péninsule de yamal .
Personne ne sait qui des reines ou des nenets choisi l’itinéraire.

Avec leurs sabots pointus, ils grattent la neige et la glace pour mettre au jour des mousses et des lichens.

Quand les animaux n’ont plus rien à brouter, il est temps pour les nénettes de reprendre la route .
En hiver, ils sont presque sédentaires leurs troupeaux ne demande à changer de pâturage que deux fois par mois environ alors que l’été les nenets ne s’installe peu pour quatre à cinq jours.
Scioscia et rosa profite du temps qu’il leur reste pour jouer dans la neige tôt ou tard, ils devront quitter leur famille pour aller à l’école.
Les nenets sont environ 41 mille aujourd’hui mais seulement la moitié continue à vivre en nomade avec les troupeaux le nombre des éleveurs de rennes tend à augmenter mais leur territoire lui est en train de changer .
La cause le sous-sol de la péninsule de yamal renferme un quart des réserves mondiales de gaz , elles sont exploitées entre autres à beauvais nemcova dans cette usine de liquéfaction ultra moderne des gazoduc achemine ce gaz vers l’europe à 4000 km de là en coupant par endroits les routes traditionnellement emprunté par les nomades difficile d’entrevoir les éventuels dégâts écologiques .
Cette exploitation à créer 1500 emplois dans cette ville subitement sorti de terre qui comprend une église un hôpital et une école.
Et même un aéroport pour les jets privés .
À quelques centaines de km au sud de bovanenkovo alexander sokolow et ses collègues sont en route vers leur station de recherche.
Une fois par semaine l’équipe d’experts de l’académie des sciences de ça les cards la petite capitale de yamal parcours les 200 km qui les séparent de la station.
Une tempête de neige les a pris par surprise la route n’est en réalité qu’une piste malgré le très colle un véhicule tout-terrain pourvu de six roues motrices le trajet est des plus périlleux le lendemain matin après 10h dans la tourmente les chercheurs n’ont toujours pas atteint leur destination alexander sokolov étudie les changements du fragile écosystème de yamal.
Ce camion qui a fait une sortie de piste a besoin d aide .

Les scientifiques s’intéressent aux conséquences du trafic routier qui accompagnent les forages et la création de nouvelles vire ainsi qu’à celle du changement climatique .
Après 15 heures de trajet les chercheurs arrivent enfin au camp de là, ils poursuivront leur route au moyen de motoneige et de jeep l’équipe a installé des pièges photographiques dans la région et doit changer batterie et carte mémoire toutes les semaines ces derniers temps sur les clichés l’équipe d’alexander a pu observer la présence de renards polaires mais pas seulement les zapa attire également des renards ou qui profitent du changement climatique mais également des déchets des nouvelles villes et de se jeter par les chauffeurs routiers plus gros et plus puissant les renards roux pourrait évincer les renards polaires.

Les renards polaires sont pour ainsi dire des renards miniature.
Tout comme les lièvres arctique qui s’ébattent iamal à l’instar des reines, ils utilisent leurs puissantes griffes pour atteindre lherm sous l’épaisse couche de neige les renards polaires ont rarement la chance d’attraper des lièvres arctique oh.
Mais, il trouve suffisamment de lemmings et d’autres petits rongeurs qui se reproduisent vite au cours du bref été toutes les espèces semblent s’être acclimaté au rude climat arctique ensemble, elles forment un écosystème précaire .
Aucun autre pays de la planète mais plus marqué par le climat continental que la russie cela implique une grande amplitude thermique entre + 30 degrés l’été et -60 l’hiver la zone la plus froide de la planète se trouve à aurignac ob en sibérie les mers et les océans une mémoire thermique et font habituellement office de réserve de chaleur mais les longues côte arctique de la russie sont trop au nord pour que la mère puisse jouer pleinement son rôle de chaudières la sibérie reçoit moins de neige que l’on ne pense l’eau tombe plutôt l’été sous forme de pluie tout près du delta de l’alena se trouve le petit port de tic 6 créé en 1933 pour devenir la principale escale de la route maritime du nord reliant l’atlantique au pacifique mais le sort en a décidé autrement théoriquement en partant d’ici, on peut naviguer sur l’alena jusqu à iakoutsk même si le port n’est libre de glace que trois mois par an marchandises et matières premières aurait pu ainsi être acheminés vers l’intérieur du pays mais dans les années 50 l’arrière pays a été relié aux chemins de fer et xxi a perdu de son importance.
La crise économique qui a suivi la fin de l’urss ensuite poussé la moitié des habitants à partir.
La ville continue pourtant de vivre des enfants ines .
Les habitants veulent croire que l’emploi va de nouveau se développer et leurs ports redevenir un trait d’union avec le reste du monde.
1300 km plus au nord l’alena s’étale en un vaste delta avant de rejoindre l’océan arctique sur le sol gelé en permanence se dessinent les motifs caractéristiques du pergélisol la glace façonne des crevasses toujours plus grande le territoire russe et recouvert aux deux tiers de pergélisol le dégel ne s’opèrent qu’en surface le pergélisol s’étend jusqu’à un km et demi de profondeur l’été une fine couche de gel en surface mais l’eau de la fonte ne peut s’infiltrer dans le sol gelé et stagne des trous d’eau se forment le plus souvent circulaire avec les nouvelles gelé d’automne ces cavités s’élargissent le dégel du pergélisol et l’érosion côtière arrache de vastes pans de terre aux lignes de cotes avec la hausse des températures durant l’été sibérien le sol dégel en profondeur du méthane et du ces odeurs enfermé depuis très longtemps sont libérés ces deux gaz à effet de serre accentue à leur tour le réchauffement de la planète un véritable désastre climatique si les couches profondes continue à dégeler le sol tout entier deviendra instable un risque de plus dans cette région de russie déjà mises en danger par l’extraction du gaz naturel et du pétrole.
Atik si un petit convoi se met en route à destination de la station de recherche sur le pergélisol sur la petite île de samory l’ofs dans le delta de l’alena une expédition de plusieurs heures sur la banquise cette opération consiste à rapporter à sa mort, il offre une foreuse qu’il a fallu réparer.
La station de recherche est un projet germano russe menée par l’institut melnikov du pergélisol et l’institut alfred wegener.
Objectif conjoint forêt à 100 mètres de profondeur pour étudier les composants du pergélisol.
La station est en pleine reconstruction il.
les foreuses atteignent pour l’instant 65 mètres de profondeur de précieuses informations ont déjà été recueillies et contribuer à l’analyse des risques liés au dégel la vieille base est perché sur une falaise qui menace de s’effondrer sous l’effet de la fonte croissante du pergélisol chaque année le littoral de l’île père jusqu’à 3 mètres.
Au large de yamal le convoi mené par le brise glace s’est immobilisée sur le pont la concentration est au maximum le polar king est bloqué dans les glaces.
L’équipage du brise glace n’a pas d’autre choix que de faire demi-tour pour remorquer le cargo une manoeuvre des plus délicates.
Et, c’est un succès le convoi peut repartir direction sa bêta.
.
De temps à autre les équipages des brise-glaces aperçoivent des ours polaires qui arpentent la banquise dans cette région le changement climatique ne leur simplifie pas la vie en revanche la navigation maritime le long des côtes arctiques est facilitée par le réchauffement de la planète le gouvernement russe tente de favoriser la route maritime du nord.
Tout au bout de la côte arctique russe le détroit de béring une poignée de minuscules villages jalonnent le littoral de la tchoukotka 88 km seulement séparent cette région russe de l’alaska en hiver, il n’est pas rare que le détroit soit gelée perdu aux confins du monde le détroit de béring n’en est pas moins un lieu capitale le détroit produit en effet l’un des courants marins les plus importants, il passe d’abord par l’océan arctique avant de mettre en mouvement au terme d’un enchaînement complexe les eaux chaudes du gulf stream sans le gulf stream, il ferait très froid en europe par le biais du détroit de béring les eaux pauvres en sel du pacifique rencontre les eaux plus à l’est de l’océan arctique lors du brassage de saison à salinité différentes un courant se produit en direction du nord mais le début de la fonte de la calotte glaciaire composé d’eau douce pourrait bien faire baisser la salinité de l’océan arctique.
Que se passera-t-il si ce courant s’affaiblit ou s’il cesse d’exister cette perspective inquiète les chercheurs.
bebek et le dernier port russe avant le détroit de béring sa vieille centrale électrique encore en service sera bientôt remplacée par une centrale nucléaire flottante au large des côtes comme d’autres ports le long des côtes arctiques avec occupait une position stratégique sous l’ère soviétique, c’était une base militaire désormais happées vek beaucoup de maisons sont abandonnées.
Les brise-glaces s’y arrête rarement la petite ville semble presque inutile pas tout à fait puisque dans l’arrière-pays près de billy beane haut, on extrait du charbon et de l’or en ya une localité à peine visible dans l’immensité des montagnes de tchoukotka, il arrive qu’un navire scientifique s’y égare un isolement qui permet à la nature de s’exprimer pleinement.
Vous .
Avec ses 18 mille âmes anadir la capitale de la tchoukotka semble, elle même bien loin de la civilisation ce qui ne l’empêché pas d’avoir un certain charme.

L’été est court à cap schmit sur l’océan arctique.
Cette mère et son ourson en profite pour s’adonner à une baignade récréative quitte à importuner les voisins les ours polaires ne chasse pas dans l’eau cette maman morse peut donc, elles aussi profiter d’un moment de détente avec sa progéniture.
à cette saison les prairies et les falaises de cap schmit sont le terrain de jeu des ours polaires par tous les maires, c’est battent avec leurs petits .
mais pour d’autres ces falaises peuvent se transformer en piège mortel.
La nuit les morses sont nombreux à s’y égarer et à tomber dans le vide les ours polaires passe en revue les victimes certaines peuvent encore faire office de repas.
Dans l’eau en revanche les morses s’en donnent à coeur joie dans cette mer d’huile, il faut et le fond de l’eau en quête de mollusques de coquillages et d’autres petits animaux les morse adultes ont besoin de 25 kg de nourriture par jour le reste du temps, il se laisse porter par les flots et savoure ce bref été .

aux alentours du détroit de béring les colonies de maurs peuvent atteindre jusqu’à 100 mille individus les morses semblent être des animaux extrêmement grégaire mais à l’automne, il se disperseront et disparaîtront dans l’océan .
Les langues, il à l’extrémité nord de la russie .
Cette petite île se situe à 700 km au nord du détroit de béring pour les biologistes, c’est l’un des lieux les plus fascinants de la planète.
Nous sommes ici aux confins de la russie.
Non je.
Les langues, il est un des plus anciens sanctuaire des ours polaires et une réserve naturelle surveillé par quatre rangers .
On y recense aussi un millier de beaux muscles .
Ces animaux qui semble tout droit sorti de la préhistoire ont été témoins de la disparition des derniers mammouth de lille.
pour résister à l’hiver, ils ont deux couches de fourrure et un métabolisme qui ralentit de 30% pendant les grands froids.
Au printemps les rangers connaissent un regain d’activité pour la première fois les maires ours polaires quittent leur tanière accompagnés de leur nouveau né cet ours s’est pressée de trouver de la nourriture pour reprendre des forces voilà quatre mois qu’elle n’a rien mangé.
Ces sources ont aussi doivent se dépêcher d’engraisser pour résister au froid , il est urgent pour la petite famille de gagner la côte où la mère pourra chasser.
La station de recherche de lille rendent, il essuie de nombreuses tempêtes les rangers restent cloîtrés parfois pendant des jours, il arrive que lille soit coupée du continent des semaines durant.
Seuls les boeufs musqués semble faire fi des intempéries .

Ces animaux surgi du fond des âges ont frôlé l’extinction environ six mille ans avant jésus-christ, il présente un comportement de groupes inhabituel.
Lorsqu’ils se sentent menacés comme, c’est le cas ici par la présence de nos caméras, il se range dans position de défense.
Le printemps s’installe harangue, il la banquise commence à fondre les rangers sont allés jusqu’à la courte au câble au sol pour observer d’autres ours polaires.
Alexander grosse def directeur de la réserve de rang qu’il a repéré une mère et ses oursons.
apparemment bien nourrie, il semble tirer d’affaires.
Avec ses immenses étendues désertes et sa banquise l’île de rang guil jouit d’une biodiversité exceptionnelle dont l’ours polaire n’est que le plus illustre représentant.
Combien de merveilles encore à découvrir dans ce pays géant qu’est la russie combien de lieux uniques comme l’île de rands il.
Tous les ans 200 oursons comme ces deux-là y voit le jour .
Ils ne peuvent vivre qu ici sous le règne du froid dans une petite île au russe au bout du monde.