L’homme a mangé la Terre

De l’espace notre terre et blanches et bleues des continents et des mères. En bas un paradis la douceur de l’air l’odeur de l’yonne et la fraîcheur de l’eau.
Là entre 0 et 15 km au-dessus du niveau de la mer tout autour du globe, il y à 5400 milliards de tonnes de dioxyde de carbone le co2 que, nous avons émis depuis le début de l’industrialisation des milliards de tonnes prisonnière de la basse atmosphère. Le progrès et notre raison d’être depuis deux siècles, il a considérablement amélioré nos modes de vie, il nous a aussi donné le napalm les pesticides les déchets radioactifs et le réchauffement climatique, nous avons durablement altérer notre planète aujourd’hui ça peut se lire dans l’atmosphère dans les sédiments dans les roches et dans les glaces. La communauté scientifique mondiale multiplie les alertes depuis 40 ans l’impact de l’homme sur la nature est telle que, nous serions entrés dans une nouvelle époque de l’histoire de la terre. Une nouvelle époque géologique.
Et changer d’époque géologique, c’est peu fréquent celle dans laquelle, nous vivions jusqu’ici l’holocène a commencé à la fin la dernière période glaciaire, il ya aux 1700 à cette nouvelle époque a déjà engendré des milliers de publications scientifiques les strates et grave de l’union internationale des sciences géologiques proposer à terme pour la nommer. L’entrepôt somme, c’est à dire l’âge de l’homme. En clair ce que, nous vivons aujourd’hui ne serait pas une simple crise environnementale mais une révolution géologique d’origine lui même alors quels sont les événements historiques marquants les découvertes scientifiques et techniques les choix politiques et industriels qui sont à l’origine d’un tel bouleversement. Comment avons-nous avancer dans l’histoire pour en arriver là.
Quand ces images sons filés l’homme creusent la terre pour les besoins de son industrie depuis des siècles déjà. Le commencement d’extraction industrielle de la houille de charbon de terre à l’aube du 19e siècle marque le début de l’exploitation des énergies fossiles hautement productrices de co2 et une exploitation massive responsable de la dîme environnementales auxquelles, nous sommes aujourd’hui confrontés. Cette aventure n’a pas débuté en Russie en Allemagne en France ou même aux états unis, elle a débuté en angleterre. À la fin du xviiie siècle le prix du bois son vol partout en Europe occidentale.
Les forêts exploitées toujours plus intensément pour approvisionner les foyers les forges des ateliers les petites industries de l’époque ne suffisent plus. Les forêts des bri. Les savants s’alarme que faire face à la pénurie de bois comment lutter contre la déforestation et son cortège de désastre érosion glissements de terrain inondations est même déjà changement climatique. Dans la pensée dominante de l’époque la terre est une création divine une création parfaite la déforestation est donc une altération périlleuse de la création.
L’exploitation du charbon de terre s’annonce alors comme une solution miracle une solution écologique face à la crise forestière le sous sol pour voir à sans limites les hommes aux combustibles les ateliers tourneront à plein régime et les forêts pourront se reconstituer, c’était, il ya deux cents ans aux premières heures de la révolution industrielle. Grâce au charbon la révolution est engagé et plus rien ne l’arrêtera les britanniques investissent d’immenses capitaux dans leur développement industriel commercial maChine à vapeur fonderie chemin de fer mines en tout genre usine de production de gaz pour éclairer les villes et comme le monde est vaste et opulent, il exploite aussi abondamment les matières organiques des pays lointains les oléagineux d’Afrique de l’ouest le caoutchouc d’amazonie et de Malaisie les bois exotiques et même le quan ho du Chili du Pérou et plus que tout autre matière première pour alimenter leur gigantesque industrie textile qui est le moteur de la révolution industrielle les anglais ont besoin de coton legault cook autant celui qui pousse si bien sûr les terres fertiles des Amériques celui que l’on cultive dans la sueur et dans le seau. À l’aube du xxème siècle le globe entier devient le terrain de jeu des puissances européennes qui contrôle 85 % de sa surface habitable. Et intellectuels juristes économistes et politiques britanniques allemands français belge ou étasunien légitime leur droit à coloniser les autres continents par l’incapacité des peuples colonisés à exploiter efficacement et durablement les ressources sur lesquelles, ils sont passés 1.
À ce moment là l’homme blanc plus industrieux plus éclairée par la science s’octroie le droit à diriger le globe pour dit, il mettre ses ressources à disposition de l’humanité. L’histoire du progrès et une histoire ou même bien trop comment avec ces perdants et ceux gagnant. L’exploitation des sols la progression d’industrie la colonisation des antipodes, c’est à dire l’histoire moderne est un tout petit moment sur l’échelle des temps géologiques. Imaginez si l’on rapporte l’histoire de notre planète à une journée de 24 heures l’homme est apparu dans les cinq dernières secondes et l’époque de l’anthropocène, c’est-à-dire l’époque industrielle serait apparue dans les deux derniers millièmes de seconde.
Les cheminées de l’industrie du 19e siècle crash et d’épaisses fumées et tous fait les habitants des villes d’Europe de l’ouest. À l’aube du xxème siècle grâce au charbon les anglais dominer le monde mais l’Amérique s’apprêtait à imposer à son tour sa puissance en s’appuyant, elle aussi sur le carbone. Au charbon de l’ empire britannique allait s’ajouter une énergie nouvelle. Aujourd’hui, on se dit que le pétrole vient des pays du golfe mais depuis le premier puis pétrole creusé en 1859 en pennsylvanie le sol américain a davantage été forés que n’importe quel endroit sur terre, il y a eu dans l’Amérique de la fin du 19e siècle une ruée vers le pétrole comme, il y eut des ruée vers l’or l’or noir de pennsylvanie a attiré les explorateurs des aventuriers et quelques hommes d’affaires bien inspiré.
Le premier lynx de l’or noir tout le monde connait son est donc le nom de s’aligner une famille de raffineurs d’hommes d’affaires et de banquiers. Lorsque john davidson rockefeller prend sa retraite en 1896, il est l’homme le plus riche des etats-unis est sans doute plus riches du monde la standard oil l’entreprise qu’il a créée 30 ans plus tôt contrôler l’immense majorité du marché pétrolier des états unis dès le début de son exploitation le pétrole va accélérer la révolution industrielle. Très vite, il va irriguer le monde et servir pour l’éclairage pour le chauffage, il va progressivement remplacer un charbon comme combustible pour la fabrication du ciment et donc du béton dutil à l’extension des villes le pétrole va entrer dans la fabrication de la pâture la teinture de la pharmacie la cosmétique et des solvants, il va permettre l’émergence du marché du bitume et de la salle mais aussi de la cire paraffine avec laquelle, on fabrique le chewing gum la gomina des bougies tout cela avant même que la grande époque de l’automobile des marges. Quelle bénédiction le pétrole a été pour l’humanité s’est exclamé un jour john davidson rockefeller.
Au regard du progrès, c’est vrai et au regard des affaires, c’est vrai aussi. Le pétrole va offrir aux classes dominantes de l’époque la possibilité de faire fructifier leurs affaires sans s’encombrer de la contestation sociale. Il va permettre aux industriels de contourner les puissants syndicats de mineurs qui se sont constitué pendant tout le 19e siècle en Europe de l’ouest comme aux états unis et qui en bloquant les mines peuvent bloquer toute l’économie d’un pays. Avec le pétrole les industriels ont sous la main une matière fluide dont l’extraction se fait en surface grâce à cette fluidité, ils n’ont plus besoin de recourir aux traditionnels réseau de transport que les ouvriers de la mine pouvait facilement interrompre une fois les forages réalisés l’installation des pipes lines et des tankers permet d’organiser une production et une distribution flexible rapide international une production peu gourmandes en main d’oeuvre.
Le pétrole est une opportunité tels que dès le début du 20e siècle les firmes pétrolières se lance dans l’exploration de nouveaux territoires de la Russie à l’Iran les pionniers du pétrole ont entre les mains une matière fossile abondante qui va devenir un enjeu stratégique. Une énergie qui va jouer un rôle majeur dans l’histoire de l’anthropocène. En 1910 la marine anglaise qui est la plus puissante et la plus développée du monde abandonne le charbon comme source d’énergie pour la propulsion ses navires au profit du mazout dans un même temps les besoins grandissants de la royal navy pousse les industriels à développer des usines capables de produire des centaines de milliers de pièces chaque année le soutien du travail manuel des ouvriers par la précision et la rapidité de la maChine préfigure un concept niveau la production de masse de ce rendement sans précédent que, je vous iront bientôt les constructeurs d’avions et surtout les fabricants de canon. Entre 1914 et 1918 des dizaines de millions d’hommes sont tués sont des fronts figé statique immobile.
Ge est immense boucherie collective va faire la puissance et la fortune de nombreux industriels partout des entreprises se développent grâce aux commandes massives des états en guerre, c’est le cas pour n’en citer que quelques-uns de ford aux états unis.le vauxhall en angleterre que daimler en Allemagne ou encore des ateliers d’un inventeur français de l’ouest Parisien louis renault l’homme construit sa première automobile artisanale en 1898 à 21 ans le jeune pionnier est un autodidacte brillant et visionnaire avec ses deux aînées louis renault créé la société renault frères l’une des premières entreprises automobiles du monde. Seize ans plus tard, c’est la mobilisation générale louis renault dirige un empire et la guerre va lui permettre de voir encore plus grand. Tandis que les jeunes soldats meurent au front louis renault travaille avec acharnement ses ouvriers se voyait aussi, ils sortent des usines des milliers de camions des obus des moteurs d’avion et des avions de reconnaissance en 1917 louis renault construit le premier char d’assaut français le ft 17 et maChines de guerre techniquement révolutionnaire en quatre ans de guerre louis renault multiplie par cinq le chiffre d’affaires de son entreprise et lui renault n’est qu’un parmi tous. La première guerre mondiale donne l’impulsion à la massification d’automobiles et au développement d’industries matériels et équipements de production tourne la plage le taylorisme et le travail à la chaîne se diffuse à l’ouest du monde le futur se prépare à grands pas.
Outre atlantique des entreprises américaines bénéficient de commandes considère à l’excédent commercial du pays explosent, il passe de 400 millions à 3,8 milliards de dollars en quatre années seulement la guerre stimule les investissements dans la construction navale l’aéronautique et la production d’engins moteurs et pour que cela soit possible, il faut aussi qu’ils accélèrent l’extraction charbonnière les pétrolières et donc la production massive de co2 notre problème d’aujourd’hui. La première guerre et tragique pour les hommes mais profitable pour l’industrie. Et dans cette guerre, il n’y a pas que l’automobile l’aviation plus charbon et le pétrole, il ya aussi la chimie. Poudres d’explosifs baldé bong sortent des usines d’Europe et des états unis en quantité sans précédent.
L’entreprise américaine dupont produit près de la moitié des explosifs nécessaires aux forces alliées en quatre ans du pont croix immensément la compagnie de la côte est américaine as, tu 5000 à près de cinquante mille employés en Allemagne pour les besoins de la guerre fritz haber un brillant chimiste coordonne les recherches des entreprises basf hearst et bayer. Aber est l’un des plus grands chimistes de son époque. Pour fournir l’armée allemande en explosifs, il vient de mettre au point un procédé de synthèse de l’ammoniac qui servira de fertilisants dans toute l’agriculture du 20e siècle. Mais là à ce moment précis de l’histoire aber s’intéresse au chlore.
Il met toute son intelligence au service de sa patrie, il veut produire le tout premier gaz de combat. Dans son sillage les français et les anglais développent eux aussi leur propre gaz. À guéret salle par nature, elle le devient de plus en plus. Loin de la boue des tranchées une autre guerre est en train de s’engager.
L’industrie chimique américaine regarde le savoir faire et la créativité des chimistes allemands avec envie le potentiel économique du maniement des molécules est une promesse vertigineuse. Dès l’entrée en guerre des etats-unis en 1917 le président wilson créé l’office de la propriété étrangère l’office est chargé de saisir les biens appartenant à l’ennemi parmi eux un précieux butin les brevets déposés aux états unis par les laboratoires allemands. Le géant bayer se voit ainsi arracher l’une de ses plus profitable invention l’aspiré. Une manne dont profitera la monsanto company est une jeune entreprise dont le nom est encore peu connu.
Cette saisie devait être provisoire et les brevets rendus à leur hauteur à la fin des hostilités. Mais pour les laboratoires américains l’opportunité bien trop belle, ils se regroupent sous une nouvelle corporation la chemical fondation et achète au gouvernement à prix dérisoire des milliers de brevets allemand. La fondation assure ainsi l’émergence d’une industrie chimique américaine prête à concurrencer l’Allemagne d’après guerre. De l’autre côté de l’atlantique des chimistes allemands doivent réagir pour pallier à la spoliation de leurs brevets, ils s’unissent en 1925 et forment le groupe id farben le brio du chimiste allemand va pouvoir encore s’exprimer.
Il est farben devient rapidement le plus grand groupe de la chimie du monde produits pharmaceutiques teinture milon plastiques caoutchoucs synthétiques et pesticides sortent de leurs laboratoires. Et pendant tout le siècle les grandes entreprises de la chimie entretiendront liaison peu recommandables avec la guerre et la destruction et guévin produira le zyklon b utilisés dans les chambres à gaz la société dupont produira le plutonium pour le projet manhattan après avoir élaboré ses premiers herbicide de monsanto company cuisinera avec sa consoeur dow chemical l’agent orange de la guerre du vietnam. En mobilisant son génie scientifique pour tuer l’ennemi l’homme a appris à tuer le vivant en général. Nous en 1918 l’Amérique s’affirme comme la nouvelle grande puissance mondiale et swing au son du jazz des clubs de chicago et de New York au pied les building alors que les citoyens avaient l’habitude de se déplacer en tramway, on commence à rouler dans les ford assemblé dans les usines de détroit.
Rythme métronomique les derricks aspirent leur loi pour irriguer le monde industriel plus que tout autre objet inventés par les hommes l’automobile devient le symbole de la modernité dans un premier temps la voiture ne profite qu’à une frange étroite de la population des bourgeois amateurs de sensations fortes. Elle constitue une nouvelle nuisances et un nouveau danger pour la population. De londres à New York de Paris à berlin les éditorialistes propose de la bannière de l’espace urbain ou au moins de réduire sévèrement sans vitesse à quelques km par heure, on l’a dénonce comme une arme dangereuse comme les crasseuse l’automobile impose dans la ville une nouvelle discipline et rend impossible les jeux d’enfants dans l’espace public. En 1921 à pittsburgh une marche silencieuse réuni plus de 5000 personnes en hommage au 221 enfants et craché cette année là l’année suivante la ville de baltimore inaugure un monument à la mémoire des enfants qui ont succombé la colère et les larmes accompagne le développement de la voiture et le lobby automobile fait entendre aux piétons que la rue ne leur appartient plus passages piétons feu rouge goudronnage voie rapide recoins parking transforme progressivement la physionomie des villes pour les adapter aux et crasseuse.
En 1922 tandis qu’une procession de dix mille enfants remontent les rues de New York pour prévenir des dangers de l’automobile un homme puissant albert pis selon mme patron de general motors créer un groupe de travail. La mission de ce groupe échafauder une stratégie pour remplacer les tramways électriques par les autobus et les voitures individuelles le cœur du business de general motors. À ce moment là aux états unis 1200 société de transports font circuler leur tramway sur plus de quarante mille km de voies trois cent mille personnes travaillent pour ces petites et moyennes compagnies privées des millions de voyageurs empruntent ces crapauds et chaque jour sloan est un entrepreneur, il voit grand et veut se tailler une part du marché. Mais en octobre 29 le krach boursier fait trembler l’Amérique et spéculateurs ont trop spéculer le peuple va avoir faim et s’ouvrit et les classes moyennes vont connaître une chômage.
Les industriels et les banquiers qui depuis des décennies enregistré des bénéfices records sont violemment touchée. Les grands noms mairie jp morgan goldman sachs constate l’abissa l’effondrement de leurs avoirs. La famille rockefeller voit son patrimoine fondre comme neige au soleil winston churchill perd 500 mille dollars même groucho marx perte de 140 mille dollars dans les crises. La production de pétrole de charbon d’automobiles diminuent drastiquement en moins de trois ans general motors toujours dirigé par sloan voit son action perdre les trois quarts de sa valeur les industriels les hommes d’affaires vont devoir se refaire sloan a toujours ces satanés tramway en tête et la prise dans la grande dépression les sociétés de tramway sont, elles aussi fragilisé, nous sommes au milieu des années trente pour ce l’homme, c’est le moment de passer à l’action la suite de l’histoire est consigné dans un rapport de 100 pages rédigé pour le compte du sénat américain par brad final un procureur spécialiste des lois antitrust.
Autour de general motors sloan réuni ses amis standaard auj les rockefeller donc philips petroleum et faïences tome 1 industriels de l’automobile de dealers du pétrole est le premier grand industriel du pneu. Ensemble, ils entrent au capital une sombre compagnie de transport national city lights et en prennent le contrôle et créer une myriade de vignal, il achète alors les entreprises de tramway dans près de 45 villes américaines des petites villes et d’autres aussi importante que t3 New York auckland philadelphie chicago saint louis Los Angeles quand les municipalités ne veulent pas vendre les hommes d’affaires n’hésite pas à utiliser la corruption d’élus et de hauts fonctionnaires et si besoin et services de la pègre locale. En dix ans les industriels démantèle des dizaines de milliers de km de tramway électrique pour les remplacer par des bus à essence créant ainsi de nouveaux débouchés pour leurs propres marchés l’industrie automobile et l’industrie pétrolière. La fin des tramways america n’est pas un détail de l’histoire, c’est un marqueur un symbole d’une pensée univoque du progrès l’Amérique comme les autres pays industriels qui vont aussi démantelé leur propre réseau le fonds au détriment d’un transport collectif – an contre moins polluants les affaires sont les affaires.
Près d’un siècle et demi s’est écoulé depuis le début de la révolution industrielle la population mondiale a doublé des nations des villes des entreprises se sont développés à une vitesse vertigineuse. Aux etats unis comme en Europe la crise de 1929 a projeté dans la pauvreté des millions de femmes d’hommes et d’enfants en Allemagne le nationalisme est en train de s’éveiller et le monde va devoir à nouveau accélérer son développement technique et productif dans les années 20 si les chimistes d’higuain farben et quelques entreprises industrielles comme croupe soucier minces sont en bonne santé l’Allemagne survie avec une dette colossale et subit une crise bancaire sans précédent. La véritable situation ces engagements ont tiré les dépôts qui leur avait confié. En 1933 adolf hitler accède au pouvoir.
Il est à la tête d’un pays pauvres plus pauvres que la France que l’angleterre est bien plus pauvres que les états unis le nouveau chancelier multiplie les discours dans lesquels, il promet au peuple de lui redonner sa fierté. Adolf hitler fasciné par la personnalité d’henry ford son génie productiviste et son antisémitisme lance un chantier historique la construction de 6000 km de voies rapides le premier réseau autoroutier du monde. Les explosifs et les bombes vont trés qu’enseignement commencé à jouer leur musique. Ici non loin de la capitale allemande, on n’utilise pas moins de deux tonnes de dynamite pour niveler le terrain déterminante ainsi de formidables l’explosion.
Mon non. Pour les 1000km d’autostrade créé en Allemagne, il a été remué 160 millions de mètres cubes de terre, c’est-à-dire le double de ce qu’il a fallu déplacer pour creuser le canal de suez. Dans l’Allemagne nazie la construction de voies rapides ne répondent à aucun besoin immédiat le pays est encore très faiblement motorisés. L’objectif est tout autre occuper la main d’oeuvre en préparant la guerre les autoroutes devront permettre les déplacements les troupes et des blindés vers tous les fronts.
Les hôtes de l’Allemagne nazie sont le symbole de ce qui s’annonce plus que jamais le lien entre guerre et pétrole. La seconde guerre mondiale marque effectivement un saut énergétique si radicale, elle représente un moment sans précédent dans l’histoire de l’anthropocène. Le soldat américain de la deuxième guerre consomme 228 fois plus d’énergie que celui de la première le principal avantage stratégique des forces alliées consiste d’ailleurs dans l’approvisionnement presque illimitées en pétrole américains. La can 2010.
Entre 1940 et 1944 la production industrielle américaine augmente plus vite qu’à n’importe quelle autre période de l’histoire, elle triple la production d’avions et de munitions et x 15 celles des bateaux par 10 celle des produits chimiques par 3 celle du caoutchouc parle d’eux le transport routier fait plus que doubler le transport aérien est multiplié par 6 et le volume du pétrole transporté par pipeline par cinq les moyens de production hors norme développée pour la guerre prépare à un monde nouveau un futur hyper productif hyper industriels s’annoncent. Après guerre l’organisation du travail développé pour l’industrie militaire devient la norme toute l’Europe de l’ouest convergent vers les états unis pour apprendre comment produire vite et plus. Tout semble devenir possible la puissance des hommes va pouvoir s’exprimer sans limites grâce à de nouvelles maChines de nouveaux moyens pour les travaux publics l’agriculture ou encore pour la pêche la reconversion des technologies de guerre dans l’industrie civile préfigure un futur d’abondance le nylon développé par la compagnie du pont pour fabriquer des parachutes des gilets pare balles des pneus spéciaux permet la fabrication de filets de pêche long de plusieurs km et donc le développement de la pêche industrielle d’aujourd’hui les appareils de détection de bateaux et de sous-marins ennemis vont bientôt servir à repérer les bancs de poissons des finalement partie ce point l’épuisement des ressources des océans les tanks qui avait mobilisé de nombreux industriels aux états unis en Allemagne en France en urss en Italie serve de modèle pour tous les engins à chenilles abatteuses débusqueuse grumier une dose r des maChines qui accéléreront la déforestation le développement des espaces périurbains l’accès à de nouvelles ressources naturelles. Comment.
La seconde garde finalement permettre d’atteindre un paroxysme du génie humain. Les hommes s’apprête à expérimenter un nouvel outil de destruction sans commune mesure un événement qui marque un moment important du rapport entre l’homme et la nature. Le 16 juillet 1945 loin d’une Europe en sambre dans la vallée désertique de jenlain d’adèle muerto au nouveau Mexique des centaines de scientifiques s’apprêtent à procéder à la première explosion nucléaire de l’histoire le nom de code de cet essai trinity. Avant le tonnerre et le feu enrico fermi un des cerveaux du projet manhattan propose un pari à ses collègues une explosion par la chaleur qu’elle dégagerait pourrait à l’enflammer l’atmosphère et causé la fin du monde le pari est ironique les atomistes du projet manhattan savent mieux que quiconque qu’il joue avec le feu.
À 5h10 le compte à rebours est lancé. À 5h29 vingt-et-une secondes qu’a jet explose avec une puissance comparable à 20 mille tonnes de tnt. L’explosion laisse pour toujours une trace dans le sol et les esprits. Trois semaines plus tard hiroshima et nagasaki ne sont plus la destruction de ces deux villes a obéit à une volonté politique plus que militaire.
La question de larguer une charge atomique au Japon sur un territoire désert s’est posée mais l’expérimentation n’aurait pas été totale, il fallait savoir les effets réels d’une frappe nucléaire sur une zone urbaine. Cerise est factrice hendro scholtz oiseaux manager. Le nucléaire ouvre de nouveaux horizons aux deux pays qui le possède dans l’immédiate après guerre comme les gaz de la première guerre comme les tanks le nylon ou les radars de la seconde l’atome pourrait bien servir à autre chose qu’à la guerre. L’homme a enfin qu’ un outil décisif pour transformer la terre la puissance atomique est désormais le plus parfait symbole de la démesure humaine en 1945 julian huxley un éminent scientifique qui deviendra le premier président du nez ce qu évoque devant 20000 personnes au madison square garden les possibilités dans prague et des charges nucléaires comme une dynamite atomique pour dissoudre les calottes glaciaires des pôles.
D’autres personnalités de l’époque parle d’ abattre des montagnes de déplacer le cours des rivières d’irriguer les déserts de mettre la vie dans les régions où l’homme n’a jamais mis le pied d’exploiter les minerais inaccessible et encore de modifier le team ces visionnaires ses stratèges bien inspirés ont l’oreille attentive des gouvernements détenteurs de la puissance nucléaire. En 1957 le directeur de la commission de l’énergie atomique des états unis un certain lewis cross lance l’opération plomb cher. Lewis strauss est un ancien homme d’affaires officier de la navy pendant la guerre, il s’est hissé jusqu’à de très hautes fonctions dans l’administration publique strauss est devenu un promoteur du nucléaire américain pour lui l’utilisation civile du nucléaire doit permettre de créer une atmosphère mondiale d’opinions favorables au développement et à laisser d’armes. Le projet plat ou cher est une boîte de pandore les promesses folles du feu des radiations des explosions pourraient bien s’en échapper et 23 secondes oui l’impossible et peut être à portée de main le nucléaire puissance de morts et de destructions pourrait servir l’homme et le rendre encore plus grand encore plus fort dans son combat contre la nature tekken 6 1 6 3 et games studio n-space m.
Nous expliquons ce projet d’opa 10 mass effect mais voilà donc les ingénieurs de plo cher qui envisage de creuser un nouveau canal en Amérique latine entre deux zones géographiques leur cœur balance ce sera au panama à l’aide de 300 bombes nucléaires ou bien en Colombie en enterrant 764 charges nucléaires. Ils réfléchissent à utiliser la bombe h pour réaliser un port artificiel au cap thomson en alaska, il planifie de construire une autoroute à travers les bristols mountains dans le désert du mouillage en faisant exploser 22 engins nucléaires. Le projet dure vingt ans et englouti 770 millions de dollars de l’époque soit près de 4 milliards d’aujourd’hui les américains procèdent à 27 explosion à usage civil une horreur mais une paille comparée à ce qui se passe à l’est forcément de l’autre côté du monde et soviétiques ne laisse pas les américains courir seul en tête. Le plongeur soviétique et baptisé programme numéro 7.
Il est plus dévastateur encore pour la recherche d’ usage civil les russes réalise près de 150 explosion nucléaire. Le milieu du xxème siècle marque le début de ce que les penseurs de l’anthropocène nomme la grande accélération. C’est un point de bascule pour la planète un changement de régime d’existence de la terre, c’est l’aube de l’ère nucléaire, c’est l’époque du pétrole peu cher du plastiques omniprésents de l’amiante du béton qui coule en masse le centaines de milliers de nouvelles molécules chimiques et biocides. C’est un point de bascule pour la déforestation le climat l’acidité et d’épuisement des océans, c’est enfin le début de la consommation de masse qui s’étendra bientôt à des millions puis à des milliards de personnes.
Après guerre l’américain moyen ne rêve pas d’extra ctive isme par le nucléaire ou de nouveaux canaux commerciaux les familles aspire à autre chose des efforts doivent être faits. La guerre a été un sacrifice pour chacun l’enjeu est maintenant de se construire une vie paisible. Mais dans l’Amérique de l’après guerre la pénurie de logements est immense et pour cause pendant le conflit tous les programmes de construction étaient jeunes et la priorité était à l’industrie de l’armement. Aux abords de chicago de Los Angeles de New York partout sur le territoire des familles des vétérans sont logés dans les bus les caravanes ou dans les campements de fortune, il faut que quelque chose se passe.
Et un promoteur qui lui aussi revient du front va devenir l’homme providentiel. Williams n’évite a passé quatre années dans une unité du génie chargé de construire et d’aménager les installations militaires sur les théâtres d’opérations, il y a découvert la fabrication en série adopté par l’armée américaine pour édifier au plus vite à partir d’éléments préfabriqués et faciles à assembler ses bases de vie et ses bases logistiques. C’est ainsi qu’au retour de la guerre où, il y amener vite va concevoir et mettre en oeuvre un nouveau système pour bâtir. Tout compris la France.
Lévitte achète un terrain agricole de 405 hectares sur long island à quelques km de manhattan. Le chantier d’organiser en 26 étapes mobilisant chacune une équipe d’ouvriers les équipes se succèdent sur chaque unité à 18 mai 28 les unes des autres. Chaque équipe est à sa tâche pour l’édification des murs la construction de la charpente la pause des portes des fenêtres des escaliers des éclairages des tringles à rideaux les maisons sont identiques les familles vont bientôt, ils vivre un bonheur tranquille confortable et standardiste à l’ong island l’entreprise levitan sens érige 17 mille maisons en deux ans un record. Très vite et d’abris curseur un homme au flair formidable la performance donne naissance à un nouveau modèle de ville des lotissements péri urbain structuré autour de voies de circulation les bien nommés l’évidence.
Pour encourager l’accès au logement l’état met en place un système de garantie des prêts immobiliers l’accès au crédit explose les prêts à 30 ans rendre accessible le rêve périurbain pour moins de 60 dollars par mois soit trois jours de salaire d’un ouvrier soudainement pour des millions d’américains acheté en banlieue devient moins cher que de l’ouvrir en ville. Mais dans ce moment d’histoire l’Amérique et avec, elle le reste du monde rate l’occasion d’un développement technique qui aujourd’hui semblerait tellement vertueux pendant la guerre le gouvernement américain a largement financé des programmes de recherche sont les maisons solaires. Pourquoi parce qu’il fallait réduire la consommation intérieure de pétrole pour maximiser la part envoyé au front. En 1948 maria telle caisse une brillante bio physicienne duhaime Haïti met au point une maison solaire autosuffisante à 75%.
Des dizaines d’autres universités travaillent à leur propre projet de petite compagnie développe et vend des centaines de milliers de chauffe eau solaire en floride au début des années 50 80% des habitations sont équipés. Pour de nombreux architectes journalistes ou personnalités de l’époque le solaire devient une sorte d’idéal. À ce moment-là d’histoire le solaire semble se préparer un avenir radieux. C’était, il ya plus de 60 ans.
C’est l’aberration de l’électricité produite au charbon qui va pourtant s’imposer les fournisseurs d’électricité et les grandes entreprises d’équipements électriques comme general electric sont indignes a soutenu par les producteurs de charbon et les compagnies ferroviaires qui le transporte n’ont aucun intérêt à ce que le solaire s’impose, ils vont donc organiser des finances et ensemble des campagnes marketing nombreuses et vegas. Il ne s’agit plus seulement de chauffer les maisons, il faut aussi être capable de refroidir. Le climat teese a fait son apparition la promesse de la maison électrique invita confort nouveau les industriels de l’électricité se vante en inventeur du futur et se rapproche de l’éviter de ses amis. Pour que le chauffage la climatisation et le tout électrique devienne la norme les grands fournisseurs et équipementiers de l’électricité conclut des deals avec les promoteurs pour équiper leurs lotissements en imposant aux acheteurs le raccordement à leurs réseaux électriques.
Les industriels de l’électricité et du bâtiment signant ainsi la mise à mort du développement de l’énergie solaire. La grande accélération qui fait définitivement basculer le monde dans l’anthropocène ne s’explique pas seulement par la croissance démographique l’incroyable dynamisme des sciences des techniques et le talent des grandes entreprises à vendre leurs produits. Plus que toute autre chose, c’est la guerre froide qui en opposant capitalisme fordiste et communisme productiviste engage le monde dans une course effrénée. De part et d’autre du rideau de fer chaque bloc doit assurer à sa population un niveau de vie de consommation propre à stabiliser l’ordre social et à assurer la victoire militaire économique culturelle et politique.
Les deux idéologies s’affrontent au nom des peuples les citoyens américains vivent une sorte de liesse collective la voiture symbole absolu et les gens mais accessible à tous. Tandis que l’urss et faiblement motorisés l’Amérique bat tous les records. En 1955 aux états unis près de 10 millions d’automobiles sortent des usines du pays et près d’un actif sur six travaillent directement ou indirectement pour l’industrie automobile. En 1956 le président eisenhower fortement marqué pendant la guerre par la splendeur des autoroutes d’hitler lance un immense programme de construction de voies rapides.
Le sexe, c’est fait. Eisenhower voit grand soixante dix mille km interstate highways surgissent de terre et qu’on fera mieux de 50 milliards de dollars au congrès américain cette débauche d’argent public est justifiée par des raisons de sécurité intérieure desservir les 400 bases militaires et surtout permettre la déconcentration l’industrie américaine pour la rendre plus résiliente en cas d’attaqué nucléaire soviétique de son côté l’urss fait tourner à pas cadencés son industrie militaire ses usines métallurgiques et remporte un succès mondial en mettant en orbite tout premier satellite de l’histoire les hommes jouent désormais leur partition de l’infiniment grand à l’infiniment petit. En Europe le modèle américain se répand la société française comme toute l’Europe de l’ouest entre dans la culture consumériste avec ses icônes et ses temples l’hypermarché le salon de l’automobile et celui des arts ménagers la consommation de masse alimente la forte croissance économique et celle encore plus forte des émissions de co2. Non comment les états unis ont, ils réussi à hisser leur mode de vie un tel niveau dans les décennies d’après guerre et a entraîné toute l’Europe de l’ouest dans cette même dynamique.
Il je. Pour comprendre ce qui s’est passé, il faut revenir venu niveau dans l’immédiat d’après guerre entre 1939 et 1945 le produit national brut américain à quadruples et. À la fin de la guerre tandis que l’Europe ait ruiné des états unis possèdent d’immenses stocks de devises, ils produisent et consomment 60 % du pétrole mondial assure 60 % de la production industrielle du globe et pèse un tiers du pib mondial. Mais cela peut-il durer.
À l’aube des années 50 deux naturalistes à l’avant-garde william brock et fairfield osbourne dénonce dans le livre tiré à plus de 20 millions d’exemplaires une surexploitation des etats-unis et plus largement une surexploitation de la terre entière au delà de ce qui serait durable. Les deux naturalistes invite l’espèce humaine a cessé son combat contre la nature les appels à une limitation de la consommation des ressources naturelles du globe. Mais en pleine guerre froide mais élise militaire économique et politique américaine considère qu’une telle modération serait incompatible avec la course engagée contre le bloc communiste. En 1951 le président truman prend le dossier en main.
Il commanda rapport à une commission parlementaire dirigée par william samuel bell est un homme d’affaires et de médias. ROmane veut que la commission réfléchissent à l’approvisionnement américain en matières premières sur le long terme. Après plusieurs mois de travail la commission palais propose de mobiliser les ressources mondiales pour sécuriser l’occident tout en préservant les ressources américaines pour le futur. Les alertes des naturalistes sont balayées la croissance doit se poursuivre coûte que coûte.
Les etats unis doivent donc passer du statut d’exportateur à celui d’importateur de matières premières et d’énergie. Et cette bascule va progressivement s’opérer après avoir participé à la construction de bases militaires dans le monde entier pendant la guerre, elles vont établir des installations pétrolières et pipe lines des barrages des raffineries des mines des usines de ciment d’engrais de pesticides et de produits agroalimentaires entre 1945 et 1965 les entreprises américaines réalisent à, elles seules 85 % des nouveaux investissements dans le monde depuis longtemps déjà les pays capitalistes industrialisés avait la main sur de nombreuses ressources en Asie en Afrique en Amérique et au moyen orient de ces territoires coloniaux l’Europe a déjà profité sans mesure mais là dans le contexte de guerre froide et de course au progrès l’exploitation des pays du sud change d’échelle. Les états unis et l’Europe occidentale draine de plus en plus massivement les matières premières du reste du monde l’uranium aluminium pétrole poids produits agricoles. Dans cette fuite en avant le bloc de l’est doit lui aussi se mobiliser les investissements entamée pendant la guerre dans l’industrie lourde et l’industrie militaire se poursuivre l’urss exploite intensivement son territoire et ses ressources un emballement productiviste qui débouche progressivement sur les catastrophes écologiques que l’on connaît la dévastation de la merde aral dépollution charbon et contamination nucléaire sur son propre territoire.
Le reste du monde et la chasse gardée de l’occident. Au fil des décennies l’Afrique le moyen orient et l’Amérique latine sont vidés littéralement de leurs matières premières au profit des pays occidentaux qu’ils en finissent plus de vivre de plus en plus confortablement. D’exploitation massive des ressources des pays pauvres dégradent leur propre cadre de vie en y accumulant de nombreuses nuisances des faits l’extraction minière pétrolière et déforestation, c’est ce qu’on appelle aujourd’hui les changes écologique inégal aux sommes dans les pays riches ont exploité, on pollue dans les pipes. Le basculement du monde dans l’anthropocène ne s’est pas jouée sur la seule progression industrie militaire sur ce débouché civil ou sur l’exploitation des pays pauvres et c’est aussi jouer sur le terrain de l’agriculture.
Les prémices de l’agriculture que l’on connaît aujourd’hui se sont développées entre les deux guerres cette époque pendant laquelle les chimistes ont développé les premiers pesticides et la production industrielle d’engrais azotés une période pendant laquelle les agronomes et les généticiens ont développé des variétés de céréales sélectionné propre à supporter ces pesticides et engrais est suffisamment homogènes pour permettre la récolte mécanique une période pendant laquelle les américains ont développé leur premier maïs hybride quand l’urss soviétique l’Italie fasciste l’Allemagne nazie et les européens dans leurs colonies, on mise en place de sévères programmes de dirigisme semencier. Mais l’agriculture qui préfigure l’agro-industrie d’aujourd’hui va véritablement commencer son extension dans le reste du monde et particulièrement dans les pays en voie de développement grâce à la philanthropie de la fondation rockefeller une fondation qui agit dans de nombreux domaines tels que l’éducation la culture la médecine la biologie et l’agriculture. Au début des années 40 le vice président des états unis andy wallace demain dans la fondation rockefeller d’aider le gouvernement mexicain dans son développement agricole le Mexique peine en effet à nourrir sa population pour le gouvernement américain comme pour les rockefeller d’ailleurs, c’est un problème une famine au Mexique pourrait déboucher sur des instabilités politiques et risquerait de porter atteinte à leurs investissements massifs dans cette région du monde. La fondation propose de réformer en profondeur les habitudes des paysans mexicains en important les méthodes de l’agriculture industrielle américaine semences sélectionnées irrigation et mécanisation en expliquant ne donne pas m.
Le programme de la fondation rockefeller débute en 1941 avec des semences de maïs hybride, il est rapidement étendu à d’autres types de semences blé haricots bris fourrage et à d’autres pays de l’Amérique latine la Colombie le Chili l’équateur ou encore le Pérou. L’agriculture moderne commence ainsi son extension dans les pays du sud. Le programme mexicain va en inspirer un autre plus vaste plus stratégique encore cette fois, nous sommes à la fin des années 50 en pleine guerre froide l’Inde est enlisé dans une importante crise alimentaire. L’augmentation de la production agricole n’a pas suivi l’accroissement rapide de la population et la guerre a laissé des cicatrices pour l’occident cette crise est un danger, elle pourrait déboucher sur une révolution rouge une préoccupation qui s’invite dans la campagne électorale américaine.
L’occident réunit ses forces la fondation rockefeller la fondation ford agence des états unis pour le développement international et la banque mondiale se mobilisent pour soutenir le gouvernement indien dans la transformation de son agriculture l’idée déployer à grande échelle en Inde ce que la fondation rockefeller a expérimenté au Mexique et en Amérique latine convertir la vieille agriculture d’autosuffisance des petits paysans en une agriculture intensive et moderne oui h et oui, il faudrait secoué dans certaines régions le fatalisme et l’apathie les hommes qui se contentent d’attendre l’assistance du ciel et de regarder travailler leurs femmes. Mais où verser les techniques les traditions d’un immense pays comme l’Inde ne pas se faire en un jour et sans moyens financiers énormes. Un agronome brillant sélectionneur de blé va faire le lien entre le Mexique et l’Inde norman borlaug l’homme a fait ses armes chez le chimiste dupont pendant la guerre puis dans le programme Mexique a de la fondation rockefeller là, il a mis au point un blé à très haut rendement humble et globale susceptible d’être cultivé sur tous les continents. Il est tout naturel qu au début des années 60 borloo que soient missionnés pour conduire le programme indien ces variétés créé au Mexique sont parfaitement adaptés, elle nécessite cependant deux conditions incontournables l’utilisation d’engrais et l’irrigation massive.
Forte du soutien des fondations et des scientifiques américains l’Inde investi des dizaines de millions dans cette nouvelle agriculture et dans ce qui va avec, elle subventionne massivement l’accès aux nouvelles semences aux maChines modernes tracteur pont tuyaux d’irrigation oiseuses batteuse aux engrais et pesticides adaptés à ces semences de la chimie et du matériel produit à cette époque essentiellement par des grandes firmes américaines et européennes de l’agrobusiness la révolution verte est en marche dans le creux soit le prix nobel de la paix en 1970 et l’Asie entière se convertit progressivement à l’agro industrie. Le modèle bar lounge a permis une indéniable augmentation de la production agricole indienne mais, il n’a pas profité à tous, il a favorisé les agriculteurs qui avaient les moyens d’investir pour devenir des entrepreneurs de l’agriculture, il a favorisé une agriculture d’exportation massive plus qu’une agriculture propre à nourrir les populations locales des économistes et des historiens affirment qu’à moyens égaux, il aurait été possible de faire mieux pour la sécurité alimentaire indienne en tablant sur le développement de la petite paysannerie. L’agriculture industrielle qui s’est désormais répandue partout dans le monde est un événement majeur dans l’histoire de l’anthropocène ses effets sur la nature sont ravageurs. Le modèle consistant à cultiver la même variété championnes sont des millions d’hectares et dans le monde entier a causé la disparition de milliers de variétés cultivées traditionnellement, il a drastiquement augmenté la consommation d’eau pour l’irrigation comme l’utilisation des engrais et des pesticides, il a produit un appauvrissement des sols quand ce n’est pas une stérilisation total l’agriculture industrielle et par ailleurs extraordinairement gourmandes en énergies fossiles, il faut du pétrole beaucoup de pétrole pour alimenter les maChines agricoles produire les engrais et transformer les aliments au début du 19e siècle en Europe occidentale une calories dépensées permettait d’obtenir 5 à 12 calories alimentaires.
Aujourd’hui dans des pays comme la France les états unis le Danemark une calories dépensées ne permet d’obtenir que 0,7 calories alimentaires avec son industrialisation l’agriculture est devenue énergétiquement déficitaire. Dans les années 70 aux etats unis les carcans se fissure et l’armée américaine l’arc plus de 70 millions de litres d’agent orange sur le vietnam, il s’agit toujours de chimie mais, il ne s’agit plus de production agricole. Classé parmi les arm réputée incapacitantes, on les utilise à des fins dit humanitaire puisqu’elle permet théoriquement de débusquer l’ennemi sans le tuer le monde scientifique pousse un cri d’alarmé pour dénoncer la menace que fait peser sur la population vietnamienne plus d’âge intensive de produits chimiques dont, on ne connaît pas tous les effets sur les équilibres de la nature. En 1972 la mission apollo 17 rapporte la première photographie de la terre dans son entièreté.
L’image devient rapidement l’emblème d’un monde clos fini d’une planète fragile. La même année un groupe d’experts de haut fonctionnaire et d’industriel de plus de 50 pays le club de rome commande un rapport à une équipe de chercheurs du hem Haïti le rapport a pour titre les limites de la croissance. Ces scientifiques sont à la pointe de la technologie grâce à une maChine ultra moderne à laquelle le grand public n’a pas encore accès l’ordinateur, il met la terre en courbe en statistiques et en équation le rapport élabore 13 scénarios pour le futur et alerte sur un effondrement de la civilisation industrielle au 21ème siècle les causes de cet effondrement la pollution le manque de ressources et la surpopulation. L’idée des limites à la croissance est formulée pour la première fois au plus haut niveau par les élites du capitalisme.
En 1973 et 1978 deux chocs pétroliers se succèdent. L’Amérique en sort sonné. Le 15 juillet 1979 le président des états unis jimmy carter prononce un discours retentissant devant 65 millions de téléspectateurs. About one, on oublie qu’avant, on était un consommateur d’or noir ses cheveux à l’eau ni famille ni reborn par l’ia votre canapé.
Les chocs pétroliers ont fortement marqué les esprits le président carter questionne frontalement le consumérisme débridée de l’époque ses conseils et l’invite à conduire la nation vers une transition énergétique en développant les énergies renouvelables afin de réduire les besoins en pétrole le président américain veut envoyer un signal fort pour signer l’engagement de l’Amérique vers une ère nouvelle, il fait installer des panneaux solaires sur le toit de la maison blanche. Carter et ses conseillers sont effectivement dans leur temps depuis plusieurs années quelque chose compte dans la société américaine comme en Europe quelque chose qui ressemble un réveil écologique. Quelque chose qui n’est en fait que le prolongement des alertes du passé. Des milliers de procès sur la pollution industrielle encombre les archives et témoigne de l’ancienneté de dommages environnementaux.
Les bilans comptables des usines chimiques montre que chaque année les industriels dédommager leurs voisins pour les récoltes perdues et pour la dégradation de leur environnement. La révolution industrielle avec son cortège de pollutions ne s’est pas faite dans une inconscience modernisatrice les médecins du 18ème et 19ème siècle faisait de l’environnement le déterminant essentiel de la santé dans toute l’Europe de la révolution industrielle les riverains des usines se mobilisaient contre les pollutions. En ville les polices portait une attention scrupuleuse à qualité de l’air surveillaient étroitement les ateliers leur fumée et leur écoulement décennie après décennie de siècle durant les alertes n’ont jamais cessé et dans les années 70 certains ont cru que tout allait enfin changer, on connaît la suite. Mais lobbies industriels s’organise contre le mouvement écologiste et les régulations environnementalistes une nouvelle vague de mondialisation financière favorisée par l’arrivée au pouvoir de margaret thatcher en angleterre puis de ronald reagan aux états unis relance le monde dans une nouvelle accélération qui va, nous conduire là où, nous en sommes aujourd’hui.
Les hommes et les femmes que, nous sommes deviennent chaque jour des consommateurs de plus en plus gourmands compulsif et nombreux les pays riches ont dopé leurs économies magret stagnation de la productivité et des salaires un surcroît de consommation permis par l’endettement les prix bas du pétrole et matières premières et de la main d’oeuvre asiatiques. La Chine l’Inde le Brésil sont devenus les ateliers et les greniers du monde, ils sont désormais au site gigantesque producteurs de co2 et de pollutions multiples. L’histoire notre histoire est celle ci celle d’une course effrénée celle de deux siècles de patients de sueur et de sang. Dans ces deux siècles les volontés le puissant sont déchaînés les innovations technoscientifique aussi brillante que destructrices dans ces deux siècles une course à l’accumulation de richesses à creuser des inégalités de plus en plus profondes d’un pays à l’autre d’un continent à l’autre.
Dans ces deux siècles là consommation est devenue le moteur économique est l’antidote à la contestation sociale. Je les 1400 milliards de tonnes de co2 invisible prisonnière de la basse atmosphère sont bel et bien là la biodiversité décline les gros émetteurs de co2 sont aujourd’hui les 20 % d’hommes et de femmes les plus riches de la planète le mode de vie développé depuis le début du 19e siècle par la bourgeoisie des pays industriels et colonisateur est devenu le quotidien globalisé d’un cinquième de notre monde. Aujourd’hui la consommation de charbon continuent de croître celle du pétrole vient pour la première fois de passer les 100 millions de barils par jour et puis, on réalise peuple que la production massive des panneaux solaires est extrêmement gourmandes en produits miniers et notre infrastructure numérique de plus en plus vorace en énergie. La promesse de salut de la planète par ces technologies dites vertes et par la dématérialisation rappelle de plus en plus sa promesse de sauver les forêts et le climat crassous charbon du début du 19e siècle l’anthropocène est peut-être un point de non retour.