L’Humanité s’autodétruira en 2100

Les risque existentiel qui menacent l’espèce humaine sont nombreux parmi les scénarios les plus probables tous ne mèneront pas à son extinction mais pourrait réduire sa population d’autres ont moins de chances de se produire mais, il pourrait anéantir l’humanité toute entière dans notre liste des dix scénarios pour une fin du monde au 21e siècle, nous avons classé les dangers naturels de la 10e à la 6e place. Nous avons survécu aux chutes d’astéroïdes et au changement climatique, il paraît peu probable qu’un de ses dangers, nous soit fatal au cours des 100 prochaines années de ma conviction que si l’espèce humaine 7,1 au cours de ce siècle mc ce sera le résultat d’une catastrophe anthropique, c’est à dire causés par l’homme humaine hollandais. De loin pripyat ressemble à n’importe quelle ville en béton construite en Ukraine dans les années 1970 mais dès qu’on s’approche le tableau change. Il n’y a pas si longtemps des dizaines de milliers de gens vivaient à pripiat jusqu’au jour où une catastrophe provoquée par l’homme l’a transformée en ville fantôme.
L’attitude des gens est assez irrationnel, ils s’angoissent pour des risques très mineures comme les produits cancérigènes dans les aliments un accident d’avion ou de train sont dans le déni total d’événements plus rares mais plus grave or ceux qui résultent des activités humaines sont ce qui m’inquiète plus. Approchant du réacteur numéro 4 les techniciens qui travaillaient à tchernobyl n’ont pas voulu causer un tel désastre, il effectué des tests afin de vérifier ce qui se passerait si les turbines de la centrale nucléaire étaient privés de leurs sources normal d’alimentation électrique. L’explosion du réacteur dans la nuit du 26 avril 1986 à libérer des taux de radioactivité énorme rendant toute la zone inhabitable pour des siècles. Se pose alors la question sur yon, nous capables de provoquer un accident encore plus grave une catastrophe telle que l’humanité seraient anéantis ce n’est pas une hypothèse délIrante de dire que l’humanité va s’éliminer elle-même au cours de ce siècle, je ne souhaite pas un madoff mais, je prends en compte objectivement la puissance des technologies mises au point et le manque de fiabilité des hommes qui les conçoivent et les utilisent, il ya une probabilité réel pour que l’histoire de l’humanité prenne fin au cours de ce siècle.
La seconde moitié de notre liste des scénarios de fin du monde recense ceux qui pourraient résulter d’action humaine. Trois semaines avant que la bombe atomique ne soit larguée sur hiroshima le premier essais d’armes nucléaires de toute l’histoire a eu lieu dans le désert au nouveau Mexique prévue le 16 juillet 1945 le test baptisé trinity avait soulevé certaines inquiétudes. Dès 1942 le physicien edward teller avait émis des doutes sur sa sûreté d’après lui en théorie une bombe atomique pouvait déclencher une réaction en chaîne susceptible d’enflammer l’atmosphère autour de la planète. Que se passerait-il si l’explosion d’une bombe atomique enflammé l’atmosphère et c’est après tout, il se produit une petite réaction nucléaire dans une bombe de ce type qui sait si tous les atomes dans l’atmosphère ne pourrait pas être entraîné dans cette réaction en chaîne l’hypothèse avait été prise suffisamment au sérieux pour qu’on mène une étude et qu’on charge des scientifiques de calculer ce risque.
Aujourd’hui les spécialistes savent dans quelle condition un tel scénario pourrait se réaliser mais en 1945 les conséquences physiques de l’essai était mal connu et on ne pouvait pas écarter cette éventualité malgré tout l’expérience a été réalisée. On sait depuis que ça ne pouvait pas se produire mais ça donne à réfléchir jusqu’à quel point pouvons, nous fier à nos calculs peut-on mise et l’avenir de l’humanité sur leur exactitude. De nos jours les scientifiques même d’autres expériences dans le domaine de la physique ainsi le plus grand accélérateur de particules du monde qui se trouve au cern à genève permet d’atteindre des niveaux d’énergie sans précédent. C’est dans cette pièce que, nous enregistrons les données utiles obtenu par la collision des deux faisceaux du lhc le lhc est un anneau de 27 km formée dément supraconducteurs qui accélère en sens inverse de faisceaux de protons à une vitesse proche de celle de la lumière les nouvelles particules créées lors de la collision devrait, nous aider à comprendre la formation de l’univers.
Ces images ont été filmées le 30 mars 2010 jour où le lhc a établi un nouveau record. Pour le fun time to be pour la première fois les deux faisceaux ont été accélérés à une énergie de 3,5 tev par faisceau, on a vu sur les détecteurs les jets de particules produit lors de cette collision sans précédent clé alioui, c’est ce qui a marqué le début d’une ère nouvelle dans la physique des particules et l’exploration d’un territoire encore inconnue jeune robert newton était. Pourtant certains pensent que les expérimentations menées à genève vont provoquer la fin du monde le progrès accomplis par le grand collisionneur de hadrons un intérêt immense dans le domaine de la physique des particules et de la physique théorique mais, on aimerait aussi être sûr que les risques ont été bien évaluer avant qu’on compte analystes en risque reid wagner a soutenu une plainte déposée par deux personnes privées qu’outre le cern une issue fâcheuse signifierait la perte de notre planète un certain nombre de gens estiment donc de leur devoir de citoyens vis-à-vis de la terre et de l’humanité humaines de faire stopper les choses pour l’enfant jusqu’à ce qu’une évaluation soit menée à bien. Un professeur allemand a lui aussi déposé une plainte contre le cern les physiciens devrait faire le maximum pour trouver le point faible de leurs théories, je suis simplement de ceux qui leur disent faites attention et aux toros leur affirme que les chercheurs du cern ont pris un risque ce fameux jour de mars 2010 l’énergie de ces collisions a été multiplié par quatre cette année contre mes recommandations de si, elle atteint les niveaux prévu d’après mes calculs est loin de ce qu’il y ait un risque de 8% pour que la terre times comment dire rétrécissent jusqu’à ne plus faire que 2 cm de diamètre dans quelques années, on a envisagé plusieurs scénarios possibles en se demandant si les expériences en physique sur les très hautes énergies comme celle menée dans le lhc pourrait poser un risque existentiel pour l’humanité sur les proches, il ya un risque que ça crée un trou noir à l’intérieur de la terre aux toros leur est un spécialiste reconnu de la théorie du chaos d’après ses calculs la collision des particules pourraient entraîner la formation de trous noirs microscopiques dans le domaine de la théorie des trous noirs, on a encore des choses à apprendre.
Je crois que mon groupe de chercheurs a fait une découverte à ce sujet de minuscules trous noirs pourraient se former lors de collisions à très haute énergie angie sauf qobuz jusqu’à présent l’accélérateur fonctionne à un niveau d’énergie coteaux rustler considère comme acceptable mais cela devrait bientôt changer oui, on progresse à pas de géant steps to go ap notre objectif est de multiplier l’intensité des deux faisceaux par deux ou trois afin de produire un plus grand nombre de collisions mountain, c’était une des échos les gens, c’est bien ce qui m’inquiète justement parce que d’après mes résultats, il ya une probabilité non nul pour que ça provoque une catastrophe. Les trous noirs sont des objets de l’espace dont le champ gravitationnel est si puissant que même la lumière ne peut s’en échapper d’après les spécialistes le centre des galaxies est occupé par des trous noirs massifs et les étoiles massives s’effondre pour former des trous noirs de taille moyenne lorsque leur carburant est épuisé mais en théorie pourrait exister des trous noirs infiniment petit si, c’est le cas les expériences menées à genève pourrait en créer un fabiola gianotti le reconnaît, c’est justement un des buts des chercheurs la création de micro trous noirs serait une découverte très importante, on y tient beaucoup des repas, on pourrait produire ces particules à condition qu’il existe des dimensions spatiales supplémentaires à des chemins des dimensions microscopie glykos corpiq à des choix des mannequins dans ce cas la fabrication de micro trous noirs serait possible mais comme, il s’évaporerait instantanément sano j’entrerai aucun risque et complète les mobiles complété à une messe pour auto roessler au contraire ces trous noirs artificiels posséderait des propriétés différentes de ce qu’on trouve dans l’espace. Oui le résultat de mes calculs montrent qu’ils ne disparaîtront pas s’ils sont assez lents pour rester à l’intérieur de la terre, ils finiront par la dévorer de l’intérieur reste à savoir combien de temps cela prendra tech si l’on en croit le scénario d’auto roessler un trou noir artificielle traverserait le champ magnétique de confinement de l’accélérateur de particules sous l’effet de la gravité le trou noir serait attiré au centre de la terre où, ils grossirait en absorbant les atomes autour de lui d’abord lentement puis de plus en plus vite. Il aurait les caractéristiques d’un quasar veulent tout tout seul, il produirait deux jets d’énergie dans deux directions opposées qui finirait pas refuser de la terre hypocritement, c’est là qu’on se rendrait compte de la présence de cette maChine qui finirait par avaler la terre de l’intérieur plus ou moins assumée.
Les chercheurs du cern reconnaissent que des trous noirs artificiels pourraient avoir un comportement imprévisible mais, il ne pense pas que cela présente le moindre danger, c’est vrai, on ne sait pas ce qui se passera mais la nature fait la même chose que, nous depuis quatre milliards et demi d’années alors même si, on ignore ce qu’on réussira à produire ce n’est pas dangereux le risque que les expériences menées au cern finissent par détruire l’humanité est très probablement nulle. Pour l’instant aucun physicien éminent ne partage les inquiétudes aux toros l’heure au sujet des micro trous noirs artificiels mais, on ignore ce que les scientifiques construiront à l’avenir dans l’espoir de dompter les forces de la nature. Si, on considère les expériences physiques qu’on n’a pas encore imaginer le risque faible mais nettement plus important que celui présenté par un astéroïde ou une super éruption une crise politique sans précédent pourrait conduire à un nouveau test trinity et la perspective de fabriquer des armes puissantes pourrait amener les gouvernements et les chercheurs à négliger les questions de sécurité comme, c’était la guerre et que les avantages potentiels était une immense, ils ont procédé à l’essai, ils ont eu de la chance mais quand, on joue à la roulette russe, on n’a pas toujours de la chance. Sur notre liste des dix danger existentiel possible les expérimentations risques et occupe la 5e place.
Si les expériences dans le domaine de la physique entrent dans la catégorie des menaces théorique le scénario suivant est en revanche très concret. C’est l’été en Antarctique en ce mois de janvier 1909, il fait moins 50 degrés et l’explorateur ernest shackleton qu’ils tentaient de rejoindre le pôle sud a été contraint à l’abandon. Sur le chemin du retour, il découvre quelque chose qui va transformer à jamais notre perception du continent de glace un morceau de bois fossilisés mais aussi un fragment degré qui porte l’empreinte d’une plante. Il n’y a qu’une seule explication possible à la présence de ces deux éléments, il fut un temps où cet environnement aujourd’hui désertique et est couvert d’une forêt vierge.
Le climat de notre planète a connu de nombreuses variations mais à l’époque de shackleton cette réalité n’était pas encore bien comprise la terre a connu une alternance de glaciation et de périodes beaucoup plus chaudes comme celle connue sous le nom de maximum thermique du paléocène eocène la diversité biologique a diminué à cause des températures trop chaude autour de l’équateur et les formes de vie ont migré vers les régions polaires, il n’y avait pas de calottes glaciaires sur terre l’Antarctique et le Groenland n’était pas recouvert par les glaces m, c’est aujourd’hui que l’arctique et l’Antarctique était peuplée de crocodile est planté de palmiers, nous allons maintenant connaître une nouvelle période de réchauffement mais cette fois, c’est, nous qui en sommes la cause, on joue avec le matériau vital de la planète ont fait des expériences sur la terre sur, nous et sur tous les autres organismes vivants mais, on ne sait pas combien de temps, on a avant qu’il ne soit trop tard dix ans ou un siècle. Tous les signes du réchauffement climatique sont là et pratiquement tous les climatologues s’accordent à dire que les changements auront des répercussions graves le rapport du giec de 2007 woerth a confirmé tous les rapports des années précédentes oui, on avait tiqué en 1995, on a commencé à s’inquiéter vraiment en 2001 et d’un seul coup en 2007, on s’est rendu compte que, c’était encore pire que ce qu’on pensait, on ignore jusqu’à quel point la situation risque de se dégrader les scientifiques craignent que, nous dépassions une limite au-delà de laquelle les changements seront irréversibles, c’est ce qu’on appelle le point de basculement dans l’état actuel des choses, je n’exclus pas que la fonte des glaces qu’on enregistre au groënland a déjà créé une situation irréversible mais, on ne s’en rendra pas compte avant 25 ou 50 ans une fois que la maChine est lancée, on ne peut plus l’arrêter, c’est le point de basculement les études paléoclimatiques ont montré que, nous allons peut-être connaître une hausse brutale des températures mondiales. Il y à 55 millions d’années à l’époque où les fossiles retrouvés par ernest shackleton se sont formés le même scénario s’était produit, il ya eu un réchauffement relativement rapide peut-être autant que celui que, nous avons déclenché en émettant plus de co2 dans l’atmosphère, on associe généralement l’effet de serre avec la petite molécule de dioxyde de carbone pourtant, il existe d’autres gaz à effet de serre par exemple le méthane 20 fois plus nocif les chercheurs pensent que le réchauffement qui s’est produit, il ya 55 millions d’années est due à une hausse brusque des concentration de ce gaz dans l’atmosphère les climatologues craignent que, nous n’atteignons le point de basculement dans les régions où des dégagement de méthane peuvent se produire. Les plus grandes réserves de méthane naturel se trouve dans le sous sol de la toundra sibérienne et le pergélisol sous marin de la mer de sibérie orientale, c’est également cette zone qui connaît actuellement l’augmentation de température la plus notable l’association des 2 n’augure rien de bon depuis le début du 21ème siècle le printemps et l’été ont été plus chaud là bas de 4 degrés par rapport à la moyenne relevée pour les années 1970 en 1999, c’est énorme dans cette région où le pergélisol est aussi étendu le pergélisol sous-marin contient de grandes quantités de méthane un gaz à effet de serre très puissants man up ce carton a d’après les estimations, il y en a tellement dans cette région côtière immenses blocs, il suffirait qu’un pour cent seulement soit libéré dans l’atmosphère pour accélérer le processus de réchauffement.
Eurial gustafsson a pris part récemment une expédition dans la mer de sibérie orientale jusqu’à présent, on pensait que le pergélisol retenait le méthane captif au fond de l’eau mais le professeur gustafsson a constaté que ce n’était plus le cas ce net hawx 2, on a effectué des milliers de prélèvements à différents endroits de cette zone au départ, on s’est aperçu contrairement à ce qu’ont pensé avant que le méthane s’échappent et du sous-sol sur près de la moitié de ce territoire la quantité de méthane émis dans l’atmosphère équivaut à 8 millions de tonnes chaque année. Personne ne peut dire à quel moment le point de basculement sera franchie ce qui libérera des quantités phénoménales tout dépend de notre capacité à réduire nos émissions de gaz à effet de serre avant la révolution industrielle, il ya 150 ans le taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère était de 270 parties par million aujourd’hui, il est de 390 ppm soit une augmentation de près de 50%. Les émissions de co2 n’ont cessé de croître si, on continue à ce rythme, on attendra certainement un taux de 800 à 1000 ppm à la fin, je n’hésite pas à le dire ce serait une catastrophe Steven schneider est un des principaux experts du panel des nations unies sur le climat, il a tenté de savoir comment notre planète réagir et dans un tel cas avec un taux de 1000 ppm le réchauffement serait de plus de 4,2 grâce peut-être même six ou huit zéribi mais, il y aurait une des glaciations au Groenland avec une montée du niveau des mers de 5 à 10 mètres et maintient des ouragans plus fréquentes et des supers un sombre jusqu’à 40 % des espèces pourraient disparaître l’Europe serait en proie aux inondations monstres chao venise et tout le monde se dirait qu est-ce qu, on l’a fait mais ce réchauffement rendrait-il la planète inhabitable au point de provoquer la disparition de l’espèce humaine, je fais partie des moins pessimistes certains collègues pensent qu’en effet ce scénario-catastrophe entraînerait l’extinction de l’humanité selon eux le réchauffement déclencherait la libération de tout le méthane contenu dans la toundra et sous la mer au lieu d’être de 1000 ppm le taux de ce gaz atteindrait le tout est confrontée à une crise grave, nous serons peut être forcé de recourir à des mesures extrêmes l’idée serait de modifier volontairement le climat de la terre par exemple en injectant de la suite dans l’atmosphère ou en mettant sur orbite des miroirs qui intercepterait une partie de la lumière du soleil, c’est ce que l’on appelle la géo-ingénierie cela consiste à mettre en oeuvre des techniques qui empêcherait la planète de se réchauffer une sorte de solution de repli au cas où, nous serions incapables de réduire nos émissions de co2 mais beaucoup de spécialistes redoutent que ça ne fasse qu’empirer les choses les projets de la géo-ingénierie ne sont pas sans danger. On sait très bien que quand l’homme commence à bidouiller des systèmes complexes qu’il ne comprend pas très bien, il y as forcément des effets secondaires faire si, on ne peut pas déterminer quels seront exactement les effets secondaires engendré ya un risque pour que le remède soit pire que le mal, c’est une expérience très dangereux, il est peu probable que l’homme provoque un jour une catastrophe climatique telles qu’elles rendent la planète inhabitable mais dans le pire des cas, nous serons peut être obligés de faire comme la faune et la flore, il y à 55 millions d’années migrer vers l’Antarctique libéré des glaces.
Je dirais que le risque est plus élevé que tout ce que, nous avons examinés précédemment l’impact d’un astéroïde l’éruption d’un supervolcan se voir les expérimentations risques et fait six experts, c’est pourquoi la menace d’une catastrophe climatique est classée 4e sur notre liste. Dans un passé récent aucun risque n’a été aussi réelle que le suivant. Octobre 1961 un bombardier du pôle f fait route vers l’océan arctique le commandant andré i do not safe a été chargé de procéder à un essai nucléaire qui restera dans les annales. Il doit larguer la tsar bomba la bombe la plus puissante jamais mise au point de l’histoire de l’humanité.
50 mégatonnes l’équivalent de 3000 fois celle d’hiroshima. Le champignon atomique s’élève à plus de 60 km de haut et l’ondé de choc fait trois fois le tour de la planète avant de ne plus être perceptible. Cet essai a lieu au plus fort de la guerre froide six mois après la sphère de la baie des cochons et un an avant la crise des missiles à Cuba des événements qui auraient pu déboucher sur une troisième guerre mondiale. Dans les années 1970, il y avait plus de 70 mille armes nucléaires dans le monde aujourd’hui cet arsenal est sensiblement plus modestes mais, il reste encore des milliers de missiles américains et russes, il suffirait d’appuyer sur un bouton pour déclencher l’apocalypse ce point représente la puissance explosive cumulé de toutes les bombes larguées pendant la seconde guerre mondiale entre 2 et 3 mégatonnes et 15 millions de victimes tout le reste, c’est la puissance explosive de l’ensemble de l’arsenal nucléaire aujourd’hui, on pourrait croire qu’en cas de guerre nucléaire le principal danger viendrait de cette puissance et des niveaux de radioactivité mortels en réalité les répercussions les plus graves seraient causés par autre chose un autre bombe nucléaire, c’est un petit bout du soleil sur terre pendant une fraction de seconde.
L’éclat est tellement brillant qu’il agit comme une allumette et brûlent absolument tout dans un rayon d’une dizaine de km, elle a fumé de ces incendies resterait dans l’atmosphère pendant de nombreuses années sa bloquerait la lumière du soleil et le refroidissement et l’obscurcissement provoquerait alors un bouleversement climatique. Le fracas des bombes s’est, tu dans le silence un nuage s’élève dans le ciel. Les travaux d’alan roebuck montre que l’arsenal atomique actuel suffirait à causer un hiver nucléaire. Seulement voilà le nuage de fumée et sa distribution dans l’atmosphère les vents le pousserait autour du globe et en l’espace de deux semaines toute la planète seraient touchés importe la direction que prendrait la fumée, elles seraient distribués par les vents sur presque toutes les zones habitées en quinze jours.
D’après cette simulation les températures resteront négatives même pendant les mois d’été. C’est le premier été après la formation du nuage ça comme ça le deuxième et le troisième pendant tout ce temps les températures seraient négatives, on aurait un vrai hiver nucléaire l’agriculture serait stoppée, il ferait froid sec et il n’y aurait pas de lumière et la majeure partie de la population mondiale mouraient de faim même après le nouveau traité de désarmement signé récemment par obama et medvedev l’arsenal américain et russe est encore assez important pour déclencher un hiver nucléaire de la guerre froide a pris fin au début des années 1990 et la situation politique est nettement moins tendue mais, on ne peut pas pour autant écarté l’éventualité d’un nouveau conflit. Il ne faut pas se faire d’illusions y croire ce n’est pas parce que la guerre froide s’est terminée sans incidents nucléaires nu que, nous sommes à l’abri de ce danger or, c’est faux voyez comment la situation géopolitique a changé au 20e siècle est juste deux guerres mondiales l’essor depuis la chute de l’union soviétique personne ne peut prédire quelle sera la situation dans la seconde moitié du xxième ciel des dépenses, il est tout à fait possible qu’une crise entre deux nouvelles superpuissances soient gérées de façon moins heureuse que pendant la guerre froide. Une chose est sûre les progrès technologiques permettront de concevoir des armes nouvelles et plus puissante alfred nobel a inventé le tnt, il pensait qu’un explosif aussi puissant mais très faim à jamais à la guerre parce que personne n’oserait s’en servir idem quand richard quatre lignes à inventer sa mitrailleuse à tort, c’était une arme tellement meurtrière qu’elle mettrait fin aux guerres pour la même raison l’expérience a montré que toute nouvelle arme est utilisée mieux’ les armes futur feront peut-être appel à une science de l’invisible la nanotechnologie consiste à manipuler la matière au niveau atomique et moléculaire travailler dans le monde de l’infiniment petit permet d’améliorer la solidité la durabilité et l’élasticité des choses cela permet aussi de lutter plus facilement contre les maladies et les problèmes environnementaux.
C’est une technologie extrêmement puissante watch dont les applications pourront être aussi bien bénéfiques que néfastes à yvan de fait la nanotechnologie un côté obscur, on parle déjà de créer des nano armes dans le domaine militaire les applications sont innombrables l’exemple des armes qu’on pourrait mettre au point des engins volants autonomes ou semi autonome de la taille d’un moustique capable de tuer un individu qui ne seraient pas protégées. Pourra imaginer une sorte de boîte qui contiendrait des mini robots programmés pour repérer les êtres humains et leur injecter un poison, il vous pique est terminée un prototype de ce genre existent déjà les maChines volantes autonome sont de plus en plus petit et intelligente. Les pires scénarios sont envisageables. On peut aussi imaginer des maChines microscopiques qui se comporterait comme des bactéries, elles détruirait toute les ressources naturelles et proliféraient de manière incontrôlée.
Une armada de maChines microscopique pourrait ravager un territoire ennemi en dévastant tout sur son passage pour l’instant tout cela est purement théorique mais jusqu’à quand, c’est l’un des principaux risques existentielle qui, nous menacent est ce le moment, il est de zéro car, nous ne disposons pas d’armes nanotechnologique susceptible de mettre l’humanité en danger et humanité mais ce sera un risque à l’avenir. Va-t-on réussir à mettre au point un type d’armes capables de détruire le monde à l’instar de notre arsenal nucléaire la réponse est peut-être, on n’a pas encore complètement défini l’ampleur du danger mais ce n’est pas demain la veille qu’un cinglé ou un terroriste, nous serons en mesure de fabriquer une arme de fin du monde avec des composés moléculaires la première guerre mondiale a été une guerre chimique le gaz lacrymogènes le gaz moutarde et le gaz chloré ont été utilisés massivement sur les champs de bataille en Europe la seconde guerre mondiale a été celle de la bombe atomique quelles sont les armes de la troisième guerre mondiale la question reste ouverte einstein a dit un jour, je ne sais pas quelles armes seront utilisées pendant la troisième guerre mondiale la quatrième se réglera à coups de Pierres et de bâtons, c’est une catégorie qui englobe des risques spécifiques et différentes trois armes nucléaires armes nanotechnologies qui n’ont pas encore été inventé et de fait la probabilité qu’une guerre déclenché une catastrophe existentielle est assez élevé à la menace d’une guerre apocalyptique arrive donc en troisième position sur notre liste. La deuxième place est occupée par un danger qui relèvent encore du domaine de la science-fiction. On pensait que, c’était impossible jusqu’à ce jour de 1997 où le champion du monde d’échecs a été battu par un ordinateur.
La partie qui a été la plus suivie de l’histoire a été la deuxième du match entre gary kasparov et deep blue le 4 mai 1997 à New York, c’est celle qui a été la plus serrée au cours de cette deuxième partie le super ordinateur deep blue joue un coup qui prend le champion totalement au dépourvu. Pour répliquer celui ci prépare alors un piège certain que l’ordinateur va tomber dedans. Kasparov a utilisé cette variante pour obliger l’ordinateur à prendre son pion après avoir étudié le jeu, il s’était dit, je vais lui proposer un petit oeuf de pâques, il se raconte ordre mais la maChine ne se comporte pas comme ses adversaires habituels après deux minutes de calcul 10 blu joue un coup qui va causer la perte du champion. 37e coup l’ordinateur refuse non merci, je n’ai pas faim pour l’instant, je le garde pour plus tard 104, il n’a pas l’intention de manger rapidement toutes les pièces de son adversaire au lieu de ça, ils optent pour une stratégie à long terme le coût 37 est complètement inattendu plus tard kasparov dira que la maChine semblait avoir fait preuve d’intelligence humaine.
Il n’est pas exagéré d’affirmer que, nous sommes entrés dans l’ère de la maChine, il nous serait impossible de revenir à un monde sans ordinateur ni automatisation les maChines sont essentiels pour la gestion du trafic aérien l’entretien des centrales nucléaires le traitement des communications et le contrôle de l’économie mondiale sans, elle notre civilisation s’écroulerait. L’avenir n’est pas rassurant pour ceux qui pensent que, nous sommes déjà à leur merci, elles vont devenir omniprésente et seront de plus en plus perfectionnés. Terre de ses ouvriers une porte blanche et une prise prendre une boisson dans le réfrigérateur est pliée des serviettes, on peut lui faire faire plein de choses. Dans la silicon valley willow garage mettent au point les appareils ménagers de demain ici, on est sûr que les robots deviendront aussi banal que les lave vaisselle ou les ordinateurs.
C’est ici qu’on assemble tous nos robots. Nous sommes convaincus qu’ils peuvent améliorer la qualité de vie des gens, on les verra bientôt dans les maisons et sur les lieux de travail un lave vaisselle, c’est un robot très spécialisés imaginez un robot polyvalent qui lavent la vaisselle mais aussi la range ou la sors du placard tout d’un coup ça devient beaucoup plus intéressant mais les maChines pourrait-elle devenir perfectionner autonome au point de représenter une menace pour l’humanité pourrait-elle un jour se retourner contre, nous comme, on le voit dans les rOmans et les films de science fiction aujourd’hui les robots en sont encore aux premiers balbutiements, ils sont tout juste appris à marcher mais, on devine déjà de quoi, ils seront capables à l’avenir. On les imagine aisément manipulant une arme et plus seulement une boisson ou un ballon. Il y a longtemps que l’armée utilise des véhicules aériens non piloter mais, on voit aussi apparaître des robots terrestres sur les champs de bataille devant la banalisation des robots militaires, il a même fallu organiser des conférences afin d’évoquer les problèmes éthiques liés à leur utilisation en temps de guerre et pourtant les gens ne se rendent pas compte qu’il y en a autant, on en avait très peu en 2001 mais aujourd’hui, il y en a quelques 7000 déployés en Afghanistan et en Irak certains sont utilisés pour la surveillance et la manipulation dangereux explosifs là dessus rien à dire ce qui, nous gêne, c’est l’utilisation de ce que l’on appelle des plates formes armées, c’est à dire de robots de combat l’armée américaine en acheter 1700, ils sont télécommandés mais peuvent aussi fonctionner de façon complètement autonome lorsqu’ils repèrent un objectif, il calcule une solution de tirs en une fraction de seconde puis, ils attendent pour l’instant du moins qu’un humains leur donnent l’ordre d’agir.
Ces systèmes sont autonomes parce que le rythme de la guerre a changé maintenant les sommes non plus toujours le temps de se concerter avant d’attaquer un objectif, c’est une question très grave qu en soit le degré d’autonomie allons, nous accorder à ces systèmes pour prendre la décision de tirer ou pas. Mais pour que la fiction devienne réalité est que les maChines se retourne contre, nous il faudra plus que de la force brute, elles devront devenir intelligente la communauté scientifique est divisée sur la question est, il possible de créer une intelligence artificielle, on dit ah ben gordon est convaincu que les maChines vont non seulement atteindre notre niveau mais, nous dépasser, il ya 99% de chance pour qu’à la fin du 21e siècle l’ia soit nettement plus intelligente et puissante que les humains ce n’est plus, nous qui commanderont sur terre une stratégie de recherche révolutionnaire a fait naître l’espoir chez les partisans de l’ia des scientifiques tentent de créer une version numérique du cerveau humain. Synapse par synapse cellule par cellule le cerveau est converti en un et 1 0 si l’expérience réussit cet esprit numérique pourrait s’avérer plus performant que son équivalent biologique. Avec un esprit numérique peut surpasser un cerveau humain dans de nombreux domaines, il peut être plus intelligent et plus respectueux de l’éthique que l’homme un événement, il peut aussi être davantage capable de se corriger de s’améliorer.
Une maChine super intelligente pourrait gérer les procédures à l’échelle mondiale bien plus efficacement que nos systèmes informatiques actuels mais la collaboration avec des maChines et peut être un pari dangereux à woods potes, c’est un risque que, je classerais tout en haut ou presque de la liste des dangers existentielle left. C’est un scénario qu’on ne peut pas écarter va peut-être créer une ia dans un but utile pour s’apercevoir au final qu’on s’est trompé ça peut paraître fou, vous relever du domaine de la science-fiction une super intelligent ce serait capable de concevoir très rapidement des technologies très puissantes afin d’imposer sa volonté une pommade et de sourire ou à tablet p, il y à un risque pour qu’un esprit numérique se retourne contre, nous sans que, nous soyons assurés de pouvoir l’arrêter à temps. Une mouette en croire les fêtes stade, on pourrait se dire s’il commence à déraper, on le débranchera nam neige et cendres axxon, c’est justement une réaction qu’une super intelligent ce sera en mesure d’anticiper sa vie bernard hinault, elle considérera ce scénario comme une manière de l’empêcher d’atteindre son objectif et fera ce qu’il faut pour l’éviter, elle pourrait par exemple s’introduire dans le réseau internet de façon à envoyer un peu partout des copies d’elle-même prendre le contrôle d’engins robotisés pour s’emparer du pouvoir. Au cas où, nous ne serions pas d’accord avec son objectif lien pourrait se servir des robots du futur pour, nous empêcher d’appuyer sur le bouton arrêt et si, nous prenions les armes, elle pourrait décider que la solution la plus simple serait de se débarrasser de, nous le jouerons sera confronté à une super intelligence hostiles ou indifférents à notre bien-être, on aura déjà perdu, c’est une certitude.
C’est pour ça que la première qu’on fabrique rats devra être une super intelligence amical comme avec toutes les autres catastrophes existentielle, on n’aura pas droit à un deuxième et 7 one chante, il ne faudra pas se tromper. La menace que représentent des maChines super intelligente est en deuxième position sur notre liste de scénario catastrophe. Et voici maintenant le numéro un. C’est un vendredi comme les autres en ce mois de mars 1979 mais à la fin de la journée le personnel du complexe militaire 19 as vers de l’oft en union soviétique va provoquer un accident catastrophique.
Il y a toujours eu des accidents celui de sverdlovsk en 1979 est le plus connu est un technicien de maintenance a retiré le filtre d’un conduit d’aération, il l’a dûment notées dans le registre mais l’information échappe aux membres de l’équipe suivante en l’absence de filtre des sports de la maladie du charbon se dispersent dans le bâtiment le chiffre officiel a été de 80 morts en réalité, on soupçonne que l’accident a fait 300 victimes. Les ouvriers de l’usiné de céramique qui se trouve juste en face sont les plus touchés la plupart de ceux qui travaillaient ce jour-là à décède en l’espace d’une semaine rétrospectivement, on a appelé cet accident le chernobyl biologique. Les superpuissances de la guerre froide ont officiellement mis un terme à leur programme d’armes biologiques mais, elles sont toujours en mesure de produire des micro-organismes mortels l’union soviétique a fabriqué des centaines de tonnes d’armes biologiques croyait de quoi tuer toute la population mondiale. Se fondant sur cet exemple, on peut penser qu un pays doté de ressources modéré serait capable de produire une quantité importante d’armes de ce type.
Entre 1976 et 1986 cet homme était responsable du laboratoire secrets soviétiques vector à novossibirsk bertrand petit, on a tenté de modifier des virus en introduisant des fragments synthétique l’adn dans leur matériau génétique. L’idée était de les rendre plus puissants d’en faire des tueurs doté d’une plus grande virulence le laboratoire de sergei popov a mis au point une nouvelle souche de la peste qui résiste aux 10 antibiotiques les plus utilisées ainsi qu’un virus de la variole particulièrement ravageur. En temps normal la variole tue environ 30% des gens contaminés, il a été prouvé de façon expérimentale dans le cadre d’un de mes projets était possible de créer un virus avec un taux de mortalité de 100% en manipulant le code génétique, il est désormais possible de créer de nouveaux organismes vivants ce domaine de la recherche a été baptisé biologie de synthèse ou biologie synthétique beaucoup espèrent qu’il aidera l’humanité à faire face à de nombreux problèmes. Ce qui intéresse les chercheurs, c’est d’utiliser la biologie de synthèse pour dépister les tumeurs dans le corps humain est aussi nettoyer décidé irradié notre imagination sera la seule limite dans ce domaine peut faire s’interroger.
Mais ce qui motive les investissements dans ce secteur, c’est l’espoir de pouvoir mettre au point un nouveau carburant pour les voitures et les avions avant que les réserves de pétrole ne soit épuisé. Cette herbe va être modifiées génétiquement afin qu’elles poussent plus vite et plus haut ensuite une superbactérie créé synthétiquement la transformera en un biocarburant sauvegarde notre but est de copier des gènes de n’importe quel organisme pour fabriquer un carburant renouvelable la fio l’immense potentiel de cette technologie suscite cependant de nombreuses inquiétudes. Elle présente un risque grave imaginons que des scientifiques soit en mesure de créer des organismes qui finissent par évincer les formes de vie naturel s’il venait à s’échapper par accident d’un laboratoire, ils pourraient proliférer de manière incontrôlable quelles seraient les conséquences pour les écosystèmes écosystèmes, on n’en sait rien le ska les risques sont nombreux où, il ne peut pas être sûr à 100% qu’on ne durera pas involontairement dans la nature un microbe génétiquement modifiés, c’est pour ça qu’on travaille à doter ces organismes de circuits automatique d’autodestruction sur casse de façon à ce que les microbes en question se suicide s’ils sont disséminés dans l’environnement. Ce que beaucoup redoutent le plus ce n’est pas l’éventualité d’un accident mais une destruction provoquée volontairement.
Ces deux hommes ont déclenché une vive polémique en fabriquant un virus dangereux grâce aux techniques de biologie de synthèse et cartes wimmer et géronimo cello où trouver le génome du virus de la poliomyélite sur internet puis, ils ont commandé et reçu par courrier les séquences adn nécessaires à sa fabrication avec du matériel standard de laboratoire, ils sont ensuite parvenus à recréer ce virus mortel ça ça me dire que si, on y arrive avec un petit virus comme celui de la polio, on pourrait aussi le faire un jour avec celui de la variole l’intention de ses virologiste n’était pas de propager la polio mais de montrer combien, il était facile de fabriquer un virus beaucoup de gens ont été atterrés à l’époque le grand public s’était émue à l’idée que ça puisse être mal employés et que ben laden dispose d’une recette qui lui permettent d’anéantir la population des états unis wimmer et ses collègues ont synthétisé le virus de la polio uniquement pour montrer que, c’était possible cette technologie deviendra bientôt très accessible alors, on s’inquiète à l’idée que certains en fassent un mauvais usage de monsieur z les technologies sont de plus en plus puissantes d’aînesse en particulier les maChines qui permettent de synthétiser l’adn bientôt ces techniques seront accessibles à tous ceux qui voudront se les procurer d’occasion sur ebay pour quelques milliers de dollars qu, on se décide à faire quelque chose dans dix quinze ou vingt ans et n’importe qui pourra fabriquer sa propre version du virus de la variole ou du virus ebola. Sergei popov est convaincu que, nous serons confrontés à des formes de vie artificielle encore plus menaçante. Il y à d’autres hypothèses comme celle d’une bactérie renfermant les deux sont dangereux si, on s’attaque à la bactérie le virus continuera à propager la maladie et si, on s’attaque au virus, on ne sera plus protégé contre la bactérie filaire, c’est un scénario cauchemardesque une infection bactérienne doublée d’une infection virale pourrait se solder par une maladie que, nous serions incapables de soigner les particules en suspension dans l’air sont le mode le plus efficace de transmission d’un agent pathogène la victime finale de fines gouttelettes de fluides, il ne faut qu’une quantité infime pour contaminer un individu une attaque biologique pourrait être lancé dans un endroit comme celui-ci une rame de métro fonctionne comme une pompe dans un tube soleil si, on répond une bonne quantité d’agents pathogènes au dessus des voies le déplacement des rames les fera se propager le long des tunnels. Ce serait suffisant pour contaminer beaucoup de monde.
Des fanatiques religieux pourrait organiser des attentats biologique un peu partout dans le monde des populations entières pourrait devenir stérile après avoir été exposés à des virus synthétique attaquant les cellules reproductrices d’une super bactérie pourrait détruire toutes les plantes et anéantir la production de nourriture. Comme, on peut le voir les scénarios catastrophes dans ce domaine accidentelle ou non ne manquent pas. Affecter ses soeurs, c’est le principal risque existentiel. Comme si un tel pouvoir devait devenir accessible à tout le monde, il est évident que certains voudront l’utiliser à des fins de destruction tâte par les méchants pourrait être n’importe qui un état voyou un groupe terroriste sophistiqué go os ou juste un scientifique mal luné ce serait difficile à mettre sur pied mais très franchement franck les, on sait le faire.
Au 21e siècle la biologie de synthèse apparaît comme la plus grande menace contre l’humanité, elle arrive donc en tête de nos dix scénarios de fin du monde. Notre liste est enfin complète. Pourtant, il faut encore évoqué un dernier danger peut être plus grave que les 10 autres combinés car notre jeu comporte une onzième carte. Cette carte rentre dans la catégorie des risques existentielle majeur mais naïve, il serait naïf de se dire ça y est, on connaît enfin les principales menaces, il y en a peut-être deux ou trois autres aussi importantes que les armes nucléaires la biotechnologie la nanotechnologie et l’ia et qui reste à inventer.
Le sort de pripiat, nous donne un aperçu de ce que serait l’avenir dans un monde où les hommes auraient disparu. Le voyage de l’humanité duras at, il encore longtemps tout dépend de notre capacité à survivre à ce siècle si, nous y parvenons le risque de voir l’homme s’éteindre à cause d’une catastrophe existentielle pourrait diminuer à partir de là l’espèce humaine pourrait espérer une certaine longévité mais man les son avenir qui pourrait éclipser son passé.