OVNI : Ils envahissent l’Europe, étranges phénomènes

Le ciel est plein de mystères à travers toute l’Europe est depuis des décennies des organismes gouvernementaux enquête secrètement sur des objets volants non identifiés. Ces événements me déconcerte, je n’arrive pas à les expliquer, c’est un véritable mystère. Pour la première fois, nous avons rassemblé les signalements et témoignages recueillis sur tout le continent. Il y a eu 2 133 observation, c’est énorme.
Selon certains experts, il y a des explications rationnelles les ovnis existe les gens envoient tous les jours mais le sigle ovni signifie simplement objet volant non identifié ce qui n’implique pas qu’il s’agit d’un vaisseau spatial extraterrestre mais certains événements défi tout entendement alors de quoi parlons, nous c’est une question à laquelle personne y compris les autorités françaises n’a été en mesure de répondre sommes-nous en présence de visiteurs d’un autre monde ou de phénomènes naturels les autorités gouvernementales en savent tel plus qu’elles ne veulent le révéler au public les réponse se trouve peut-être dans les dossiers secrets des ovnis d’Europe. Depuis plusieurs décennies les gouvernements européens ont conservé des dossiers sur les observations d’ovnis à ce jour certains cas demeurent inexpliquées comme la vague d’observation qui a eu lieu en Belgique. Ou encore le récit des quatre pilotes suédois qui ont fait une rencontre rapprochée à 1000 mètres d’altitude plus proche de, nous en France les analyses pointues corrobore le récit improbable d’un témoin preuve que la vérité est sans doute plus étrange que la fiction. Youpi Belgique le 29 novembre 1989.
Tout a commencé ce soir là. Mais les observations se sont accumulés d’une ville à l’autre à travers toute la Belgique, elles sont rapportés par des centaines de témoins ma femme m’a dit, c’est un ovni j’ai répondu qu’est ce que, tu racontes, c’est un avion mais cinq minutes plus tard j’ai changé d’avis. Les autorités militaires font décoller d’urgence deux appareils de combat, il faut mettre un terme à la plus grande série d’observations d’ovnis jamais survenue en Europe. Au total, il y a eu plus de 2000 observations 650 d’entre, elles ont été étudiées activement et plus de 500 sont restées inexpliquées.
Le nombre d’observations est telle que l’on parlera de vague belge. Les premiers récits proviennent de deux gendarmes de la ville de youpins, il est 17h15 quelque chose est sur le point de se produire que les deux hommes n’oublieront jamais bell est une série d’observations d’ovnis absolument fascinant, elle débute par le récit de plusieurs gendarmes et notamment deux d’entre eux qui sont les témoins d’une rencontre rapprochée. Le physicien auguste messen adresser un dossier sur la vague d’observations d’ovnis qui débute par celle des deux gendarmes, il conduisait lorsqu’ils ont vu des lumières à un endroit inhabituel, ils se sont arrêtés sur le bas côté jacques. Les deux gendarmes aperçoivent un objet planant au dessus d’un champ qui borde la route quand, ils l’ont repéré l’objet était immobile à environ 120 mètres au dessus du sol.
Ils ont décrit un grand vaisseau de forme triangulaire avec des lumières à chaque point est un faisceau plus faible au centre, il observait depuis un endroit situé directement à la verticale de l’objet à leur grande stupéfaction chat l’objet n’émettait aucun bruit. Après quelques minutes l’ovni s’éloigne encore abasourdi les deux gendarmes décident d’essayer de le suivre. Leslie kane est une journaliste américaine spécialiste des ovnis qui a rédigé plusieurs articles sur les événements de cette nuit là selon, elle ce que les deux gendarmes ont vu au dessus de ce champ n’était qu’un début, ils ont suivi l’objet un certain temps, il est passé au dessus d’un lac et ce qui est étrange ce qu’il est resté un moment au dessus de l’eau à plusieurs reprises des boules de lumière rouge ont jailli du vaisseau jaillissait remontait comme si, elle était reliée à un élastique les gendarmes sont déconcertés mais ce n’est pas tout les deux gendarmes ont observé cette scène étrange, c’est alors qu’un autre appareil est apparu, il y avait donc deux appareils. Le second ovni survole le lac puis disparaît en direction du nord tandis que le premier poursuit son étrange chorégraphie.
Quarante minutes plus tard, il se met en route à son tour cette fois en direction du sud ouest les deux gendarmes restent un moment sur place stupéfaits par ce qu’ils viennent de voir depuis ce jour le débat fait rage autour de leur récit le docteur david clark et consultant en matière de venir pour le compte des archives nationales du royaume uni, ils ont cru voir un gigantesque objets sombre et triangulaire mais lorsqu’on étudie leur déposition, il est question d’un certain nombre de lumières brillantes dans le ciel lorsqu’il est confronté au chaos le cerveau humain cherche à se représenter des formes si, on aperçoit une formation de trois lumières dans le ciel et que rien d’autre n’est visible notre cerveau va automatiquement se demander si ces trois points ne délimite pas un objet triangulaire le 29 novembre 1989 le ciel nocturne est dégagée laissant apparaître les étoiles et les planètes les gendarmes ont-ils confondues les lumières avec des objets célestes en tant qu astronomes le phénomène décrit me paraît très difficile à expliquer cette série de lumières qui se déplace en formation ne correspond à aucun des objets qu’il m’est donné d’observer dans le ciel, il faut chercher ailleurs peut-être dans le domaine de l’aéronautique. Dans les faits ces lumières célestes ont engendré plusieurs théories. On a souvent émis l’hypothèse selon laquelle, il pouvait s’agir des essais d’une technologie secrète et sophistiquée menée par une puissance étrangère. L’existence du bombardier furtif f 117 nighthawk n’a été reconnu officiellement qu’en 1988 sa forme est grossièrement triangulaire.
Nick pope a étudié les rapports sur les ovnis du ministère de la défense nationale britannique. Certaines personnes 1 suggéré ce qu’on pouvait s’agir d’avion furtif armées belges britanniques et américaines ont étudié la question de très près mais aucun rapport ne mentionnait la présence d’avions furtifs dans la région à l’époque qui plus est l’hypothèse d’un avion furtif ne colle pas car cet appareil n’effectue pas de vol stationnaire et il est loin d’être silencieux selon chris yates expert de la sécurité aérienne, il pourrait y avoir une explication beaucoup plus conventionnel lorsqu’on évoque une situation de vol stationnaire l’hypothèse d’un hélicoptère est la plus plausible. Les témoignages oculaires suggère que les appareils étaient silencieux ce qui n’a rien de surprenant si l’on tient compte du lieu d’observation des conditions météorologiques de la direction et de l’intensité des vents la nuit des faits le vent a très bien pu couvrir le bruit de l’appareil. Si les deux gendarmes ont confondu l’ovni avec un hélicoptère, ils ne sont pas les seuls car cette nuit là de nombreux autres témoins ont également affirmé avoir vu quelque chose d’étrange dans le ciel, c’est le cas d’un douaniers aux postes frontières, il ya aussi un ambulancier qui a vu les lumières à deux reprises en se rendant à une athènes et à son retour.
Un contremaître a déclaré que l’objet, c’était dirigé droit sur lui en silence qu’il avait survolé le toit de l’immeuble la ville et même la mairie et d’autres témoins l’ont aperçu, il s’avère qu’au fil de la nuit 13 ans d’armes basé sur huit sites différents ont vu ces deux objets qui ont survolé toute une région de la Belgique sans compter les centaines de civils qui ont été témoins de la scène. Mais le phénomène ne disparaît pas cette nuit là au cours du mois suivant, on enregistre 233 des positions distinctes qui mentionne la présence de lumière étrange et de mystérieux objet volant mais, il existe une autre hypothèse pour expliquer ces observations la psychose collective, elle est souvent à l’origine de vague d’ovni comme, on les qualifie souvent, il s’agit d’un terme militaire inventé pour décrire une période de panique. Tout commence par le rapport d’un témoin oculaire crédible lorsque les observations sont relayés par les médias, elles font les gros titres les chaînes de télévision leur consacre des reportages et les gens sont brusquement sensibilisés par le phénomène, ils ont lu le récit des gendarmes et lorsqu’ils sortent la nuit, ils scrutent le ciel et ils aperçoivent quelque chose d’inhabituel quelque chose qu’ils auraient ignoré en temps normal mais le gouvernement belge prend cette affaire très au sérieux en réalité, elle pose un réel problème aux militaires manifestement les événements Belgique intéresser la sécurité nationale belge et on peut le penser les autres états membres de l’otan le ministère de la défense nationale britannique était certainement informés de ces événements bien qu’il se soit déroulé en dehors du pays d’une certaine manière, nous étions concernés par le biais de l’otan si un appareil pénètre dans le réseau sophistiqué de défense aérienne en toute impunité à l’évidence cela devient un problème de sécurité nationale. C’est à l’armée de l’air belge de gérer la crise la priorité consiste à mettre un terme à la situation de doute une fois pour toute, ils ont élaboré un système par lequel la détection radar d’un objet été transmise à la gendarmerie pour garantir sa légitimité et déclenchait le décollage d’urgence de chasseurs f 16 pour un contact visuel.
Les chasseurs f 16 se tiennent prêts à intervenir en cas d’observation confirmé d’un ovni. La Belgique au cours de l’hiver 1989 1990 à la suite de l’observation par deux gendarmes d’objets triangulaire mystérieux dans le ciel une vague de témoignages oculaires se propage à travers tout le pays déterminé à clarifier la situation l’armée de l’air belge s’apprête à faire décoller d’urgence deux chasseurs f 16. Mais, il ne décolleront que si l’observation est confirmé par la gendarmerie et qu’une détection était à bly par un radar au sol pendant ce temps la population reste dans l’expectative les ovnis sont-ils d’origine extraterrestre ou s’agit-il d’appareils plus terrestre comme des hélicoptères. À l’époque patrick ferrin était consultant pour la sobeps une association de civils qui s’efforçait de garder une trace de toutes les observations d’ovni en décembre 1989, nous avons répertorié 233 observation.
Durant les six premiers mois de 1990, il y a eu trois cent quinze nouvelles observations. C’est énorme une théorie affirme que la vague d’ovni belge est une forme d’hystérie collective la population après avoir lu les rapports des deux gendarmes auraient vu des ovnis imaginaire cette théorie pourrait expliquer pourquoi tant de personnes ont évoqué la forme triangulaire des objets les rapports des officiers de gendarmerie évoque des appareils à la forme triangulaire mais, il faut remonter à la source et se demander d’où cette idée de forme triangulaire peut bien venir en 1977 à l’âge de 13 ans, je suis allé voir la guerre des étoiles quiconque a vu ce film se souvient de l’apparition à l’écran de ce gigantesque vaisseau impérial et de sa forme triangulaire et curieusement, c’est à cette époque que les rapports d’observation ont commencé à décrire des ovnis triangulaire. Cependant l’armée de l’air belge prend la sphère très au sérieux et les centaines de témoins oculaires demeure encore à ce jour déconcertés par ce qu’ils ont vu, c’est le cas d’albert ruine ma femme a dit, c’est un ovni j’ai répondu qu’est ce que, tu racontes, c’est un avion mais cinq minutes plus tard j’ai changé d’avis un 00h30 le soir de noël 1989 albert roux oui, c’est sa famille rentrent chez eux après une soirée entre amis, ils sont sur l’autoroute à proximité de cette bretelle lorsqu’albert aperçoit quelque chose devant lui j’ai vu de lumière j’ai dit à ma femme nicole ya un truc bizarre quand, on s’est rapprochés, on a vu un engin très étrange un rectangle composé de quatre triangles. C’était gigantesque de la taille d’un terrain de football.
J’en ai fait une maquette dix ans plus tard, il était en vol stationnaire et se déplaçait lentement de ce côté. Albert prend des clichés de sa maquette pour étayer sa description. Voilà la première chose que j’ai vu quand, on s’est rapprochés, on a pu mieux le distinguer et voilà la perspective de côté lorsqu’on a franchi le pont. Puis, il a disparu.
J’étais curieux j’ai dit à ma femme arrête la voiture, elle m’a dit, tu es devenu fou, je ne m’arrête pas sur l’autoroute, je ne fais pas ça depuis ce jour albert wyss cherche à comprendre ce qu’il a vu un avion, c’est impossible. Il est est immobile au dessus du sol un hélicoptère même si le vol est apparentée ce n’est pas un rectangle non ça ne pouvait pas être un hélicoptère, il sans trop bruyant, on n’entendait que le bruit du moteur de notre voiture. Non, je suis convaincu que cet objet n’était pas terrestre. La vàd d’observation se poursuit au printemps 1990, c’est alors qu’un événement survient dans la commune de petit rechain où un témoin semble avoir pris un cliché.
La photo est examiné soigneusement et minutieusement analysée par un vaste éventail d’experts scientifiques et tous et expert de l’optique de la physique ou de l’analyse numérique ont abouti à la même conclusion, il était incapable d’identifier l’objet, il ne pouvait pas démontré qu’il s’agissait d’un montage le cliché semblait authentique mais impossible de savoir ce qu’il représentait, c’est ce que l’armée de l’air belge a la ferme intention de découvrir deux f-16 attendent qu’une observation soit validée par la gendarmerie et les services radars. Puis est venue la nuit du 30 au 31 mars comment est ce que tout ça a commencé un gendarme a appelé les services radars par ce qu’il avait vu d’étranges lumières dans le ciel. La station radar détecte une trace non identifié qui correspond les f-16 reçoivent l’ordre de décoller. Guidés par les contrôleurs au sol les chasseurs se rapproche des lieux.
Ils repèrent brièvement l’ovni sur leur radar de bord mais celui ci disparaît subitement de leurs écrans chaouchi l’objet se déplaçait à environ 900 km heure, il est passé de 900 à 4000 mètres d’altitude en 7 secondes l’objet non-identifié effectué des manoeuvres rapide et abrupte qui engendre une force 2,22 g une gravité que peu d’humains serait capable d’endurer plus de quelques instants et pilotes se diriger vers l’ovni qui figurait sur leurs écrans radar puis, ils ont perdu le signal avant de le récupérer dans une autre portion du ciel et le phénomène s’est poursuivie un certain temps après avoir chassé le contact radar furtif durant près de 25 minutes les f-16 admettent leurs échecs et rentrer à la base, ils n’ont pas pu approcher l’objet d’assez près pour établir un contact visuel et ceux qui l’ont repéré sur leur écran semble remis en question le problème, c’est que l’équipement électronique du second chasseur est tombé en panne et il n’y a eu qu’un seul enregistrement du signal, c’est ce qui a semé le doute au sein de l’armée de l’air sans la confirmation d’un second appareil depuis un site différent, on ne pouvait pas être sûr à 100% la fiabilité des systèmes radars à bord des chasseurs est souvent remise en question mais, il arrive fréquemment que les inversion de température entre les différentes couches de l’atmosphère soit à l’origine d’un retour d’informations erronées vers les antennes de réception. J’ai interrogé le pilote du chasseur qui avait intercepté le signal qu’il est absolument convaincu qu’il s’agissait bien d’un objet réel. Ils n’ont pas eu de contact visuel pour décrire l’objet, il était trop éloigné pour apporter un témoignage oculaire sur love ni les belges ont donné une conférence de presse où, ils ont déclaré que l’incident avait bien eu lieu mais qu’il n’était pas en mesure de fournir des explications rationnelles le nombre d’observations signalé diminuent sensiblement au fil de l’année 1990 les chances d’établir un contact confirmé s’amenuisent les f-16 ont échoué mais, il reste encore la photo de petit rechain à la bombe pendant plus de 20 ans ce cliché a été largement considérée comme la meilleure preuve de la vague belge d’ovni et puis après ça, on a commencé un fond de trou a gravi ion. Mais en juillet 2011 le photographe amateur patrick mareschal fait une révélation fracassante.
Le choix du triangle, c’était ça s’est fait parce que la vague belge donc les gens voyaient à triangle donc, on a recréé le triangle. La photo en question est un cliché d’une maquette en polystyrène qui l’a fabriqué est suspendu dans son jardin maraîcher n’avait que 18 ans à l’époque sa photo n’était qu’un canular mais, elle a mystifié tous les experts l’adage selon lequel la caméra ne ment pas et d’ absurde dans le cas présent ce type a voulu faire une blague pour rire mais, il est fréquent que les auteurs de ce genre de canular ne réalise pas la portée de leurs actes sur le moment. Lorsque la photo est officiellement déclarée comme info certains remettent en question la vraisemblance de la vague belge d’ovni, il existe de nombreux éléments qui n’ont rien à voir avec des hélicoptères venus ou tout autre type de canular le problème reste donc entier. Le fait qu’on découvre qu’un document est faux ou qu’il s’agit d’un canular ne remet pas en cause l’ensemble des données et ne permet pas d’affirmer que la vague belge n’est une divagation ces événements me déconcerte, je n’arrive pas à les expliquer, c’est un véritable mystère au cours de la vague belge, il ya eu plus de 2000 observations 650 d’entre, elles ont été étudiées activement et plus de 500 sont restées inexpliquées.
C’est une énorme quantité de kaïn expliqué 500 événements qui restent inexpliquées à ce jour de quoi alimenter le dossier des ovni en Europe. Dans le ciel de Suède quatre pilotes voient quelque chose qui ne parviennent pas à expliquer pendant ce vol, nous avons vu une chose très étrange, c’était un objet volant le rapport est classé dans un dossier confidentiel est confiée aux services de renseignements militaires pour moi, c’était un objet très intéressant mais en dépit d’une enquête approfondie trois décennies après les faits le mystère demeure entier, c’était un véritable ovni un objet volant non identifié ce drame Suède le 18 août 1985. Un cessna 172 vol en direction du sud à bord quatre amis qui rentrent chez eux après s’être rendu un salon aéronautique en Finlande ce sont tous des pilotes amateurs chevronnés. Leur plan de vol suit un réseau linéaire de câbles haute tension soudain l’un d’entre eux ayant l’erika nike sonne repères quelque chose d’étrange un objet qui scintille au loin, il pense tout d’abord qu’il s’agit d’une lumière dans le ciel mais subitement j’ai compris que ce n’était pas une lueur dans le ciel cette chose se diriger vers, nous et réfléchissez la lumière du soleil d’où notre confusion quel que soit l’objet mystérieux, il semble se diriger droit vers leurs avions au début, on craignait qu’il ne vole à la même altitude que, nous ce qui aurait été dramatique, il est passé sous notre appareil et nous l’avons tous vu qu est ce que ça pouvait bien être les quatre hommes n’ont jamais rien vu de tel l’ovni fonce vers eux et passe sous l’avion.
Le pilote a effectué un virage serré à 180 degrés et nous avons suivi l’objet. Il était si près qu’ils ont pu apercevoir de très petits détails sur l’objet. Klaus vannes est un journaliste suédois qui a enquêté sur cette affaire, ils ont pu se rendre compte qu’il ne ressemblait à aucun objet connu ce n’était ni un autre avion ni un oiseau mais quelque chose de bien plus étrange. Alors qu’ils suivent l’appareil inconnu ce dernier effectué de brefs mouvements saccadés adriq sonne réalise soudain qu’il ne s’agit pas de manoeuvres fortuite.
À ce stade la ligne haute tension bifurquer vers une autre direction l’objet volant a changé de cap pour suivre le réseau électrique. C’est pourquoi, nous pensons qu’il pouvait voir sentir et réfléchir l’objet non identifié se déplace plus vite que le cessna et il disparaît de son champ de vision en quelques minutes les quatre pilotes sont abasourdis, il appelle le contrôle aérien civil dans l’espoir d’obtenir une explication rationnelle mais aucun autre vol n’est signalée dans la région la réponse est négative personne n’a rien vu le mystère s’épaissit et pendant le reste du vol vers l’aéroport de yab les les quatre hommes cogite sur la marche à suivre s’il évoque leurs observations d’ovnis, il risque de ne pas être pris au sérieux. À notre arrivée à Yves les, nous avons décidé de ne rien dire à la presse suédoise. Nous avons rédigé un rapport à l’attention de la sécurité nationale gelée avec moi, il date de 1985 tout y est consigné henriksson adresse le rapport à un service spécial au sein de l’ agence suédoise de recherche sur la défense qui a été créé pour les affaires concernant les ovnis près de trente ans après les faits l’incident figure toujours officier en 1985 un homme du nom de li américaine rickson a remis un rapport à l’ agence suédoise de recherche sur la défense concernant l’observation d’un ovni l’agencé effectué des recherches dans ce type d’affaires l’ enquête commence par l’étude des rapports radar le jour des faits mais plus que l’ovni n’est pas apparu sur les écrans radar les investigations sont abandonnées faute de preuves tangibles agence suédoise de recherche sur la défense a clos le dossier reste en informer monsieur henriksson l’ agence a répondu qu’elle ne pouvait lui donner aucune information sur l’objet volant en question mais l’histoire ne s’arrête pas là quelques temps plus tard henriksson se rapproche d’un de ses contacts dans l’armée cet officier lui a suggéré d’appeler le service du renseignement de l’armée de l’air, c’est ce qu’il a fait et à l’époque jack felling dirigé le service.
Jerk felling a dirigé le service technique du renseignement de l’armée de l’air suédoise pendant plus de trente ans hendrickson dispose enfin d’un contact susceptible de lui fournir des éléments de réponse d’emblée j’ai trouvé qu’il s’agissait d’un objet tout à fait intéressant d’autant plus qu’à l’époque jack felling a reçu d’autres rapports concernant des observations d’ovnis. D’autres observations avaient eu lieu plus au nord cet été là mais, elle n’avait pas la même valeur car cette fois, il s’agissait d’une observation effectué depuis un avion par quatre pilotes chevronnés selon une hypothèse l’ovni était un missile suédois provenant d’un tir d’essai mais en tant que chef du renseignement technique jerk féline, on aurait été informé, il n’y avait pas de manoeuvres suédoise dans la région à l’époque, je le sais car, nous entretenons des relations étroites avec le service des missiles selon moi, il s’agit d’un objet trop sophistiquée la Suède n’avait ni la technologie ni les fonds nécessaires pour le concevoir. Si l’objet correspond à un type domicile connu de fabrication suédoise ou étrangères jack felling serait en mesure de l’identifier. Tous les renseignements concernant les tirs de missiles étrangers m’étaient communiqués sous une forme ou une autre alors s’il ne s’agissait pas d’un type de missile connu qu’ont pu observer les quatre pilotes.
C’était un authentique ovni un objet volant non identifié mais selon une autre hypothèse, il pourrait s’agir d’un missile d’un genre nouveau un missile soviétique au milieu des années 1980 la guerre froide fait encore rage la tension entre l’union soviétique et l’occident est à son comble selon moi, il ne s’agissait pas d’un missile soviétique qui aurait dévié de sa trajectoire et cela pour tout un tas de raisons la première, c’est que les frontières autour de l’union soviétique et notamment celle des pays de la baltique se disposer d’instruments de surveillance parmi les plus sophistiqués de l’époque si un missile s’étaient égarés cela aurait entraîné une crise diplomatique grave. Enfin et surtout parce que le missile aurait fini par retomber au sol. Ce type de missile ne veulent pas indéfiniment sa quantité de carburant embarquée est limité qui aurait intérêt à faire voler un tel engin au dessus de la Suède en plein jour et à si basse altitude pourquoi dévoiler de nouveaux instruments militaire avec le risque qu’ils s’écrasent où qu’ils soient photographiées ce ne serait pas très judicieux la question reste entière car aucune puissance étrangère n’agirait de la sorte. L’hypothèse du missile soviétique perdure jusqu’à ce que quelques années plus tard les secrets militaires ne commencent à filtrer avec la chute précipitée du rideau de fer.
Jerk felling espère alors découvrir les détails des opérations militaires secrètes du bloc soviétique mais en épluchant les dossiers, il ne trouve aucun élément qui puisse expliquer ce que les quatre pilotes ont vu, on se demande encore ce que ça pouvait être la sphère est classé henriksson et ses camarades ne seront sans doute jamais ce qui s’est passé en ce jour d’août 1985. Lorsqu un ovni survole la France l’unique témoin oculaire déclare avoir vu un appareil mystérieux se poser au sol. Le rapport ne s’écrit pas seulement des lumières dans le ciel, il comporte des allégations sérieuses mentionnant l’atterrissage d’un ovni à l’endroit de l’atterrissage présumés la présence de traces physiques déclenché la plus grande enquête sur les ovni dans l’histoire de la France. Qu’on a à faire un objet matériel, c’est certain mais, on en ignore totalement la nature et l’origine et tandis que le témoin reste abasourdi par ce qu’il a vu les analyses de laboratoire fournissent des résultats aussi étrange qu’inattendue.
Trans en provence France le 8 janvier 1980 renato nicolaï 55 ans travaille dans son jardin, il n’y a personne alentour. Soudain quelque chose attire son attention. Il aperçoit une lumière qui scintille au dessus de la cime des arbres. Tandis qu’elle se rapproche renato nicolas y découvre qu’il s’agit d’un objet métallique mystérieux.
L’objet descend lentement vers le sol. Renato n’a jamais rien vu de tel. Après une trentaine de secondes l’objet redécolle et disparaît dans le ciel. Renato s’approche alors prudemment de l’endroit où, il a atterri à sa grande stupéfaction, il aperçoit des marques circulaire sur le sol l’expérience le laisse en état de choc, il ne sait pas quoi penser mais le lendemain après en avoir parlé à son épouse, il rapporte l’incident à la gendarmerie.
En France les observations d’ovnis donne lieu à des enquêtes très sérieuse. Certains pays s’en désintéressent totalement et d’autres ouvrent une enquête en France l’étude des ovnis dépend directement du centre national d’études spatiales un organisme interne le geipan devenu cepr a été chargée d’analyser les phénomènes aérospatiaux non identifiés après avoir examiné le suit la gendarmerie contacter le geipan. Jean-jacques velasco deviendra plus tard le directeur de cet organisme mais à l’époque des faits, il est chargé de l’enquêté sur les phénomènes de trans en provence. Donc, on avait un télex qui, nous disait, il ya quelqu’un qui a aperçu un objet qui atterrit dans son jardin et il ya des traces qui restent au sol donc, on s’est dit, c’est intéressant ça, on va donc faire enfin une enquête rapidement sur les lieux après avoir interrogé le témoin les enquêteurs ont donc pu mener une véritable analyse scientifique de l’endroit où l’ovni était supposé avoir atr les gendarmes prennent des photos du site les traces au sol laisse les enquêteurs du geipan sceptique mais, ils sont déterminés à examiner les lieux par eux-mêmes.
On a tout de suite vu qu’il y avait une empreinte sur le sol donc, il fallait intervenir pour mesurer les les traces effective et puis dans nos procédures, on a également des possibilités de pouvoir obtenir des analyses des végétaux, ils ont prélevé des échantillons du sol de l’herbe et des végétaux et ils ont pratiqué une analyse scientifique rigoureuse. Les laboratoires se met au travail, il analyse les empreintes physiques laissé au sol et cherche la moindre trace d’une altération de la terre et les végétaux. Mais en attendant les résultats du côté de trans-en-provence renato nicolas y raconte son histoire. Je peux pas dire que, c’était la soucoupe volante que, c’était quelque chose, il s’est posé, il l est pas qu, il fait un croquis sommaire de ce qu’il a vu à format, c’était gros opposé deux assiettes l’eau la flotte.
L’objet qu’il décrit est aussi étrange inconnu. Peut-il s’agir d’une arme militaire secrète comme un drone. Les drones ont des tailles et des formes variées la plupart de ces appareils sont assez petits. Les modèles vt ol dispose d’un système de décollage et atterrissage vertical en l’occurrence, il s’agit peut-être d’un drone expérimental qui se serait posé dans son jardin ce jour là de quoi l’effrayer.
Dans un très grand nombre de cas d’observations d’ovnis les gens ont vu un objet qu’ils étaient incapables de reconnaître dans le ciel, ils ont été influencés par leurs propres désirs ou crainte ou par leur conditionnement culturel et ils se sont persuadés qu’il s’agissait de visiteurs extraterrestres. Lorsqu’une personne est convaincu d’avoir vu un vaisseau extraterrestre, il lui est très difficile de changer d’avis la déposition d’un témoin unique peut être remise en question car, il existe toujours un doute quant à sa fiabilité. Mais lorsque Jean-jacques velasco reçoit les résultats du laboratoire, il n’en croit pas ses yeux. L’objet qui s’est posé dans le jardin de nicolet a de quoi interpeller les plus sceptiques par les cannes à bord at war de géologie montré que l’objet qui avait qui s’étaient posés peser entre 700 et 800 kg parce que l’empreinte mécanique avait avait fait une trace sur le solde qui correspondait à un objet de 700 à 800 kilos si l’objet peser entre 700 et 800 kg cela élimine une possibilité ce qui est étrange, c’est le poids d’un tel objet compte tenu de son diamètre.
À l’époque les premiers drones n’avait certainement pas une telle masse bien sûr, il pourrait s’agir d’un appareil plus grands comme un hélicoptère mais les analyses n’ont pas uniquement révélé le poids de l’objet ensuite les analyses des particules qui ont été prélevés dans le sol ont montré que le sol avaient subi un échauffement superficielle qui ne dépassait pas 5 à 600 degrés si, on parle d’objets propulsée par un moteur à réaction, il est clair que par nature la chaleur produite serait largement supérieur des hélicoptères utilise aussi des moteurs à réaction mais dans leur cas la chaleur est évacuée horizontalement le souffle des réacteurs est dirigée vers le retour de que ce qui permet d’exclure l’hypothèse de l’hélicoptère. Mais ce sont les ultimes résultats du laboratoire qui sont les plus étranges donc, c’est ça qui est important mais surtout ce qui est ce qui est assez fondamental, c’est que, c’est la végétation qui, nous a apporté des des indications sur les modifications les échantillons qui étaient sur la trace montrait un phénomène de vieillissement prématuré et le laboratoire à essayer de voir quel était le facteur qui avait modifié en fait là les acides aminés de deux de ces plantes, il n’y avait qu’un seul élément qui permettait de modifier les donc les acides aminés, c’était des champs électromagnétiques et en particulier les micro ondes qu’est ce qu’on peut en tirer comme conclusion qu’on a à faire un objet matériel, c’est certain mais, on en ignore totalement la nature et l’origine alors de quoi parlons, nous c’est une question à laquelle personne y compris les autorités françaises n’étaient en mesure de répondre à la différence d’une simple lueur ou d’une forme dans le ciel cette manifestation d’ovni est extrêmement significative parce que, nous sommes en présence d’un atterrissage plus de trente ans se sont écoulés depuis les événements étranges de trans en provence les preuves physiques ont été réexaminés est réévalué à plusieurs reprises, elle n’a jamais permis de fournir une explication concluante. Il, nous apporte pas les réponses sur la question que tout le monde se pose mais que sont ces objets et nous viennent, ils ainsi ce qui est arrivé à renato nicolaï figure à ce jour parmi les affaires non résolues du dossier des ovni en Europe.