Saturne : Retour de la sonde Cassini

Sur cette planète majestueuse qui et saturne à près d’un milliard trois cents millions de km de la terre une sonde spatiale d’une valeur de trois milliards de dollars se précipite vers sa destruction mais ce n’est pas un accident, c’est un sacrifice destiné à préserver les découvertes de cette mission parmi lesquels un satellite ou ont été identifiés les briques du vivant des geysers émergent d’océan opus des composés organiques, il pourrait même y avoir de la vie dans ces panaches, nous ne pouvons pas risquer qu’une intervention humaine contamine un monde où la vie pourrait se développer , c’est la fin spectaculaire d’une mission hors norme qui aura permis d’approcher saturne comme jamais auparavant d’entrer dans son orbite et de passer à l’intérieur de ces anneaux pour la première fois une sonde spatiale ce sera posée sur un monde située aux confins de notre système solaire , c’est le rêve de tout explorateurs, c’est l’endroit le plus incroyable de notre système solaire pendant près de 20 ans la sonde cassini a fonctionné à la perfection livrant des résultats scientifiques à couper le souffle mais à présent les scientifiques de la nasa doivent la détruire la descente commence et elle sera sans retour navigation, c’est parti dans un final grandiose cassini va donner tout ce qu’elle peut aux équipes de la mission pour les scientifiques, c’est la dernière chance de récupérer l’intégralité des données avant de disparaître, c’est un aller simple à tout jamais .
Pasadena en californie, nous sommes au centre de contrôle de la mission cassini, on est en attente des données ici des émotions très contrastées traverse les scientifiques certains se réjouissent et d’autres pleurent la sonde sur laquelle, ils veillent depuis des décennies va accomplir une ultime manoeuvre qui lui sera fatal un plongeon à 120 mille km heure dans l’atmosphère de saturne cette descente est à la fois l’apothéose de son succès et la veillée funèbre de sa mort annoncée.
parmi les membres de l’équipe scientifique nombreux sont ceux qui ont consacré leur carrière à cette mission est une mission qui, nous aura gratifié d’une foule d’image spatiale merveilleuse .
Désormais la fin de cas signée proches ça va être un drôle de plongeon la descente commence et elle sera sans retour au terme d’un voyage de 7 milliards 900 millions de km marquée par d’innombrables découverte la sonde cassini va se désintégrer dans une atmosphère extraterrestre, c’est sans précédent quand pourra-t-on de nouveaux précipiter une forme spéciale sur la surface de saturne, on a passé des milliers d’heures à grappiller les moindres données scientifiques et là, on assiste au couronnement de toute la mission qui s’achève dans un grand bouquet final, c’est très excitant mais au delà du côté spectaculaire de ce bouquet final pourquoi earl maze le directeur de la mission cassini veut-il détruire sa sonde pourquoi vouloir faire ça sachant qu’on a affaire à un engin d’exploration en parfait état de fonctionnement pourquoi tout d’abord parce que cassini arrive à court du carburant nécessaire pour contrôler sa trajectoire pour un engin qui se déplacent dix fois plus vite que le plus rapide des aéronefs terrestre si plus personne n’est aux commandes le risque est grand de percuter l’un des satellites de saturne une telle collision pourrait entraîner un désastre environnemental car la vie est susceptible de se développer sur l’un de ses satellites du nom danse laddh, il ya de l’eau liquide de l’énergie et des molécules organiques s’il ya bien un endroit dans notre système solaire hormis la terre ou des formes de vie ont des chances d’être présente, c’est sans doute sur en slave les découvertes de cassini suggère qu’une vie complexe pourrait éclore sur ans la ddt faisant de cette lune gelé un trésor inestimable, nous ne pouvons pas risquer d’altérer accidentellement la pureté de cet astre les découvertes permise par la sonde cassini, nous oblige à l’anéantir et c’est pour cela que, nous allons procéder à une destruction contrôlée ce que la nasa appelle une destruction contrôlée, c’est en réalité une trajectoire balistique et conduire à la sonde à sa perte.
Mais cassini entend bien lutter jusqu’au bout la semaine va être mis à très rude épreuve malgré la violence des turbulences atmosphériques les propulseurs s’efforceront de maintenir l’antenne pointé vers la terre car ce sera notre dernier contact avec la sonde mais lorsque l’atmosphère deviendra trop dense et les turbulences trop forte les propulseurs ne pourront plus stabiliser l’engin qu’est ce qui lie enclenchera son programme de protection, elle fera tout son possible pour rétablir la communication avec son autre antenne mais l’atmosphère de saturne finira par avoir raison d’elle et elle se désintégrera voici le récit de la mission cassini racontée à travers des images fidèlement reconstitués à partir des données scientifiques de la nasa sans oublier les prises de vues réelles de cassini dont la stupéfiante qualité révolutionne le regard que, nous portons sur saturne la planète aux anneaux bien sûr que, c’est une planète d’une très grande beauté dont les mystères ont quelque chose de fascinant et bien sûr qu’elle a un côté presque surnaturelle mais aux yeux des scientifiques désireux de retracer le fil des différents processus qu’ils ont façonné notre système solaire et lyon donner l’aspect qu’il a aujourd’hui le système saturnien est avant tout l’endroit idéal pour chercher des réponses.
Sixième planète de notre système en partant du soleil saturne est un astre dont la surface visible est en réalité une immense boule d’hélium et d’hydrogène cette planète géante gazeuse mesures sont vingt mille km de diamètre soit près de dix fois le diamètre de la terre.
S’ils ont pénétré à l’intérieur de saturne ans se retrouverait d’abord au milieu d’une épaisse couche de gaz et de nuages les températures s’élèvent à mesure qu’on descend et l’hydrogène est de plus en plus dense jusqu’à devenir liquide, il finit même par abandonner son état dit moléculaire au profit d’un état métalliques dans lequel les atomes d’hydrogène sont si compressé qu’ils deviennent des conducteurs électriques l’atmosphère de saturne est balayée par des vents de 600 km heure, on sait que de gigantesques orage éclate très régulièrement à la surface de saturne et c’est une atmosphère où, il n’ya pas de frottement donc tout ce qui est mis en mouvement mais très longtemps à s’arrêter.
Et pourtant malgré le chaos généré par ces orages un détail reste mystérieusement immuable un hexagone dont les six faces présente une régularité anormalement géométriques, c’est une particularité presque surréaliste parce qu’on ne s’attend pas à découvrir une forme aux contours et rectiligne dans une atmosphère constitué de nuages et de corps évanescent les photographies prises par cassini suggère que l’hexagone serait en réalité un cyclone mais d’un diamètre d’environ trente deux mille km en son centre règne le calme propre à toute heure de cyclone tandis qu’autour les vents peuvent atteindre 540 km heure les faces étrangement régulière de cet hexagone sont produites par les tourbillons de courant jet sur cette planète tout est étrange mais si la planète en, elle même paraît insolite une caractéristique entre tout fait de saturne un astre semblable à nulle autre les anneaux qui l’entourent les anneaux de saturne sont le plus plat de tous les corps célestes connaît et ne mesure qu une dizaine de mètres d’épaisseur alors que leur diamètre maximal est égale à la distance entre la terre et la lune les anneaux sont des amas de glace et de roches en orbite autour de saturne dont la gravité écrasante les compresses ont une série de main ce disque concentriques de loin, il semble former une masse tangible mais ce n’est pas le cas, on ne pourrait pas se tenir sur les anneaux de saturne, il ne présente pas des surfaces solides, ils sont constitués d’un nombre incalculable de particules dont chacune suit sa propre orbite autour de la planète les plus petites d’entre, elles sont de la taille d’une bille et les plus grandes de la taille d’une maison mais les anneaux ne sont pas les seuls corps célestes en orbite autour de cette planète, elles comptent aussi de multiples satellites saturne est entourée d’une série de satellites aussi nombreux que variés en tout, on en dénombre plus de 60 les plus petits sont des roches de 500 mètres de diamètre tandis que les plus grands font presque la taille de mars chacun de ces satellites a des choses à, nous apprendre en termes d’exploration planétaire leur intérêt est inestimable son attrait unique saturne le doit à ses anneaux à ses satellites et à ces orages démesurée en soi, c’est absurde est un véritable système planétaire miniature qui recèle une foule de mystère tout est prêt pour le décollage.
Pour la nasa une mission vers saturne s’impose.
Cinq quatre trois deux un décollage la mission cassini s’élance pour un voyage d’un milliard 600 millions km en direction de saturne quand, on se dit que notre sonde va traverser le système solaire pour atteindre saturn, on a vraiment l’impression de participer à quelque chose de grand le pas de tir et dégager tout est opérationnel.
, on a la sensation d’être davantage qu’une simple créatures terrienne hooper à la conquête d’une planète dix fois plus éloignée du soleil que ne l’est la terre elle-même avant même le décollage des centaines de personnes ont travaillé durant plus de deux ans à la réalisation d’une sonde aussi massif qu’un bus scolaire voici qu’à signer cette sonde est phénoménal le directeur de la mission heures le mail merci jim cette mission ambitieuse est orchestrée par le meds, elle est bardé d’instruments à bord des équipements pour voir entendre goûter et sentir saturne et ses satellites avec une précision inédite un atterrisseur européen est aussi embarqué, il veut se poser à la surface de titan le plus gros des satellites de saturne.
La sonde dispose également d’un double système de propulsion chacun pourvu de moteur de secours pour les manoeuvres principal un propulseur fonctionnant avec un mélange de peroxyde d’azoté l’hydrazine et des propulseurs auxiliaires plus petit pour les ajustements de trajectoire la sonde cassini pèse plus de 5 tonnes et l’essentiel de cette masse correspond au réservoir d’ergols de ses propulseurs faire en sorte que la sonde ne soit pas à court de carburant telle est la mission de todd barber tout est en ordre rien à signaler le système de propulsion de la sangha qui est le plus complexe jamais mis au point le système de propulsion principale repose sur une technologie qui a fait ses preuves sur des missions des débuts de la conquête spatiale tels que le programme apollo, c’est un moteur bien rodé, on a pensé qu’il pourrait fonctionner sur cassini durant des décennies dans les régions les plus reculées du système solaire l’énergie fournie par les rayons de notre étoile devient très faible là où se rend cassini des panneaux solaires ne lui serait pas d’une grande utilité la sonde a besoin d’une source d’énergie bien plus durable tel que la puissance radioactive du plutonium 238, c’est à aïda ophüls dans un complexe de haute sécurité que le département américain de l’énergie exploite cette précieuse ressource la mission cassini nécessiter davantage de puissance nucléaire que n’importe quel autre programme de la nasa trois générateurs thermoélectriques entourée d’un épais blindage convertissent en électricité la chaleur produite par la désintégration de la matière fissible ses cylindres de plutonium recouvert d’iridium donne aux générateurs une durée de vie de plusieurs décennies mais, ils sont potentiellement mortelle, c’est grâce à cette source d’énergie que cassini fait fonctionner ses appareils photographiques et transmet ses messages radio jusqu’à la terre le générateur au plutonium alimente tous les systèmes présents à bord et la chaleur résiduelle est redistribuée dans l’ensemble de la sonde de façon ce que tous ces instruments restent en bonne état de fonction mais comment préserver la chaleur de la sonde lorsque la température extérieure avoisine les moins de 120 degrés celsius en sortant les couvertures dans ce local du jet propulsion lab de la nasa est stockée pour plus d’un million de dollars de textile voici le matériau avec lequel, on recouvre la santé cassini de façon à la mettre à l’abri des variations environnementales de l’espace plus de vingt couches d’un textile spécialement conçu à cet effet protège qu’à signer malgré sa couleur, il ne s’agit pas d’or mais de matériaux alumine et pour un rouleau à 60 mille dollars aucun engin spatial n’avait jamais présenté autant de difficultés à surmonter que la sonde cassini, c’est à peine croyable de se dire que, nous avons dû concevoir une protection textile adaptée à l’ensemble des surfaces extérieures.
Des décennies de projets d’études de conception et de mise au point où auront été nécessaires à présent la mission est prête au lancement .
Pour atteindre saturn qu’à signer tire parti de l’énergie gravitationnelle d’autres planètes pour se catapulter vers son objectif, c’est ce que l’on appelle la technique du survol, il nous aura fallu deux survol de vénus et un survol de la terre rien que pour arracher la sonde à l’orbité terrestre lors de son survol de la terre cassini passe à 1100 km de notre planète une manoeuvre des plus risquées, nous avons dû être très scrupuleux dans le calcul de long trajectoire pour éviter tout risque de dispersion accidentelle de plutonium dans l’atmosphère terrestre.
Le pari s’avère payante la sonde profite d’une accélération salutaire et est pour la première fois ces appareils photographiques, on a pris des images de la lune, elle était très nette vraiment magnifique, c’était un peu la répétition générale avant le grand saut face à la sonde les millions d’euros chez parce qu’ils orbite au sein de la ceinture d’astéroïdes d’autres sondes ont déjà franchi cet obstacle sans encombre mais le risque est encore trop grand que des particules de poussière cosmique compromettent cette mission longue distance d’après les données que, nous avons analysé la dangerosité de la ceinture d’astéroïdes étaient suffisantes pour justifier que l’on protège les propulseurs principaux julie webster et la pilote principal de la sonde, elle a demandé à l’équipe en charge du textile thermique de cassini d’imaginer une protection adaptée ça, nous a pris des mois de travail pour concevoir et tester la protection destinées au propulseur principaux.
Cette protection et est équipé de deux moteurs et d’assystem pyrotechnique qui, nous permettait de, nous en débarrasser si nécessaire cassini sort indemne de la ceinture d’astéroïdes, elle fait à présent route vers jupiter la prochaine planète sur son parcours tout au long du vol, on a continué à élaborer de nouvelles techniques et de nouvelles solutions la mission a connu une phase critique entre 2000 et 2001, c’est durant cette étape que l’ensemble des instruments de la sonde a été mis à l’épreuve sur la reine des planètes jupiter, je n’oublierai jamais le moment où j’ai découvert nos premières images de jupiter, je n’en revenais pas le niveau de détail des photographies étaient extrêmement élevées s’étend les voyantes j’ai compris à quel fois l’exploration du système saturnien allait être sensationnel mais cassini ne se contente pas d’observer jupiter la sonde écoute également les vents solaires soumis aux puissants champs magnétiques de jupiter, nous avons mené une batterie complète de relevés scientifiques, c’était une sorte de test grandeur nature avant d’arriver à saturne.
Juin 2004 le voyage de cassini dure depuis sept ans déjà à présent la sonde file en direction de saturna cent mille km heure, elle est censée entrer dans son orbite mais sa vitesse est bien trop élevé cassini doit à tout prix freiner si la sombra que sa mise en orbite, elle ne fait que survoler la planète si tout n’avait pas fonctionné, c’est le seul aperçu de saturne qu’on aurait eu dans l’espace les menaces sont innombrables, il y a les poussières cosmiques les rayonnements susceptibles de réinitialiser nos ordinateurs, on a effectué tous les tests possibles et imaginables, il était fondamental que tout se passe correctement.
Bonsoir et bienvenue au centre de contrôle de la mission cassini-huygens au jet propulsion lab de la nasa, c’était un moment très éprouvant durant la mise en orbite le centre de contrôle ne reçoit de la sonde qu’un signal radio très faible l’altération de sa fréquence due à l’effet doppler et le seul paramètre permettant de localiser qu’à signer d’autant que les anneaux de saturne interrompre régulièrement le signal envoyé le signal par intermittence un peu comme une ampoule qui clignotent, on a retenu notre souffle pendant 90 minutes se dire tiens ça va tiens ça va toujours à un moment le verdict allait tomber, on serait en orbite, ils nous préparent.
On a fini par recevoir l’appel de la navigation l’effet doppler est à présent nul.
L’absence d’effets doppler dans la fréquence radio de la sonde est le signe que toute l’équipe attendait sur le moment, on était tous fous de joie, on était entré en orbite ça a été un vrai soulagement tout s’est si bien passée que ça semblait presque irréelle piloter cette sonde aura été pour moi une immense joie, nous nous appuyons sur l’expérience de tous ceux qui depuis 40 ans ont participé à l’élaboration de cette sonde, je tiens à leur rendre hommage, c’était une aventure extraordinaire une fois passée l’heure de gloire, il est temps pour les concepteurs et les navigateurs de se mettre en retrait, c’est un peu comme si les ingénieurs avaient passé le relais à l’équipe en charge de l’imagerie les prises de vues réelles effectués par cassini constitue un album photo semblable à nulle autre ces images célèbres le voyage accompli par la sonde et sa mise en orbite l’une des scientifiques de la mission éprouve une fierté toute particulière à bord de ce vaisseau aux avait envie d’être la visi en chef caroline porco dirige l’équipe en charge de la photographie, elle apprécie plus que quiconque la beauté de ce monde.
Sur cette image, on perçoit particulièrement bien toute la majesté de saturne cette photographie réelle a été obtenue en assemblant cent quarante et une prise de vues différentes toutes réalisées avec l’appareil à grand angle de cassini les anneaux donne l’impression d’être luminescents parce qu’elles sont en réalité éclairée par le soleil depuis l’arrière, c’est au loin à 1 milliard 600 millions km de distance, on aperçoit un point bleu pâle, c’est notre planète la photographie prend un tout autre sens quand, on se dit qu’au moment où, elle a été prise ce petit point était peuplée par des hommes par des homo sapiens les photos prises par les appareils de cassini sont en noir et blanc et leur résolution n’est que d’un méga pixels moins que les images des smartphones d’aujourd’hui mais en multipliant les clichés et grâce à une série de filtres de couleurs la nasa est capable de restituer des photographies aux couleurs saisissantes de réalisme identiques à ce qu’un observateur humains verrez sur place un environnement possiblement habitable linda spear coeur et la chef de projet scientifique de la mission avant tassigny, on connaissait une cinquantaine de satellites depuis, on en a trouvé bien d’autres parmi les soixante deux satellites identifiés à ce jour certains sont particulièrement intriguant la lune rétrograde fébé qui gravitent autour de saturne dans le sens contraire à la plupart de ses autres satellites hyperion dont la surface évoque celle du corail reconnaissable à sa forme asymétrique et à sa rotation chaotique téthys le cinquième plus grand satellite de saturne dont le cratère géant fait penser à un oeil braqués sur l’espace et voici japper dont l’équateur est surmonté d’une crête rocheuse, c’est un satellite très ancien dont la surface est gré les deux cratères, on se demande si sa crête équatoriale est le résultat d’une déformation due à une vitesse de rotation très rapide au début de son existence à moins que j’appelle est tué un anneau dont la matière serait retombé à sa surface au niveau de l’équateur pour former cette crête et bien entendu le roi des satellites de saturne titan mi décembre 2004 cassini gravitent autour de saturne encore et encore, il est temps de détacher l’atterrisseur européen huyghens sa mission explorer le plus grand des satellites de saturne titan des images des missions précédentes de la nasa ont déjà donné des aperçus de ce monde énigmatique nimbé de nuages le temps est le seul satellite de saturne doté d’une atmosphère substantielle mais avant la mission cassini comme cette atmosphère dissimule ce qui se passe au dessous, on ignorait si titan était intégralement recouvert d’eau ou s’il avait au contraire une surface solide alex 16 est fasciné par titan ce scientifique membre de l’équipe en charge des radars de wiggins cherche à savoir ce que cache cette couche de nuages en compagnie de ses étudiants, ils cherchent sur terre des sols compatible avec la surface de titan bonjour à tous et bienvenue à soda bright lights titon, c’est le rêve de tout explorateurs, c’est un environnement complexe susceptible de, nous aider à mieux saisir les processus qu’ils ont façonné sa surface et la façon dont la vie a pu apparaître sur d’autres astres les risques encourus par wigan lors de ce premier atterrissage sur un satellite autre que la lune sont innombrables, c’est un véritable saut dans l’inconnu rien ne permet d’anticiper le type de surface sur lequel se posera l’atterrisseur, c’est un défi majeur pour l’un des responsables de sa conception john armée qui ne savait pas sur quoi, on allait atterrir, on pourrait aussi bien être confronté à une surface liquide qui a un sol dur et gelé à moins qu’on ait à faire un milieu intermédiaires comme un genre de vase la sonde venus de la terre sans fond salle aveugle dans les nuages comme, on ne savait pas quelle surface allaient se présenter l’atterrisseur a été conçu pour effectuer ces relevés durant ce des cendres dans l’atmosphère la descente de viguen ce doit être aussi lente que possible pour lui permettre de collecter de précieuses informations sur la composition chimique de l’atmosphère de titan la solution un système de freinage complexe comportant trois parachutes le parachute pilotes se déploie dès l’entrée dans l’atmosphère éjectant ainsi la protection thermique arrière de la sonde quelques secondes plus tard le parachute principal s’ouvre et le bouclier thermique avant et largué puis à une centaine de km de la surface de titan le dernier parachute se déploie ainsi stabilisé huyghens doit toucher la surface deux heures et demie plus tard rien ne, nous garantit, c’est que l’atterrisseur à lèvres est indemne à la surface, on a donc fait en sorte qu’ils effectuent tous ces relevés durant sa descente dans l’atmosphère bien sûr, on espérait qu’il résisterait à un atterrissage avant d’atteindre sa destination finale 8 guen sera parcouru 3 milliards et demi de km sur le dos de la sonde cassini.
À présent, c’est à son tour de faire ses preuves encore du moment où ça s’est passé parce qu’on a décidé de séparer l’atterrisseur huyghens de cassini le jour de noël big n a été propulsé au large de cassis ni de façon à ce que sa trajectoire l’envoie sur la route de titan la manoeuvre s’est fait sans accroc, on a pu faire plusieurs très belles images de l’atterrisseur après sa séparation avec cassini ce qui, nous a confirmé qu’il était pile sur la trajectoire prévue à, vous de jouer maintenant une fois la séparation effectué, il faut encore trois semaines huyghens pour atteindre titans et stockage cela, nous a conduits à la mi janvier jusqu’au jour fatidique de l’atterrissage sur lequel, on n’avait pas la moindre prise, on ne pouvait qu observer la suite des événements, nous suivons toujours l’atterrissage de 8 genz sur titan le satellite de saturne la capsule a résisté à son entrée dans l’atmosphère sont signalés captée par l’orbiteur cassini à près de 65 km d’altitude higgins descend lentement au bout de son parachute et nous révèle à travers ces images réelles ce qui se cache sous les nuages de titan l’atterrisseur après une superbe vue compose donc de la surface de titan qui apparaît étonnamment semblable à celle de la terre de la plus liquide tombe du ciel et s’écoule à sa surface creusons de magnifiques sion dont les ramifications suivent le relief des massifs montagneux est à la base de ces montagnes, on observe deschamps de dunes similaire en taille et en aspect à ce que l’on retrouve en afrique.
Et couvrait les données au fur et à mesure qu’elle, nous parvenaient lorsque tout à coup une voix à hurler, on a atteint la surface .
Si, nous avons détecté un impact avec la surface, il est trop tôt pour en dire plus les images prises lors de l’atterrissage révèle des paysages fascinants découvrir ces images a été un véritable choc, on distingue l’horizon de 10 temps à l’arrière-plan tandis que devant, on voit une immense plaine parsemé de galets la bonne nouvelle, c’est que la surface est molle mais solide semblable à du sable mouillé l’atterrisseur continue de transmettre des images jusqu’à ce que ses batteries soient vidées, on avait tablé sur trois minutes de transmission depuis la surface mais notre grand étonnement les données continuer de, nous parvenir une fois au sol puis guen sait rester 72 minutes en activité les découvertes faites par cassini sont toujours plus surprenantes au cours de sa centaine de survol le radar de l’orbiteur parvient à percer le voile nuageux de titan ce qui, nous a frappés ce sont les lacs et les océans observer par le radar de cassini au niveau des pôles de titan dont les plus grand rappel en forme et en taille les grands lacs d’amérique du nord mais ces lacs ne sont pas remplies d’eau un élément qui gèlerait à la surface de titan ce que détecte cassinis et du méthane à l’état liquide sur titan le méthane se comporte comme l’eau sur terre en somme, elle a détecté en activité sur ses lacs quand le vin souffle oui distingue des bagues à leur surface.
Pour tous ceux qui étudient titan, c’est une révélation le plus gros satellite de saturne ressemble étonnamment à la terre mais ce sont les découvertes faites sur un autre de ses satellites qui secoue véritablement le monde scientifique, nous sommes en février 2005 alors que la mission a commencé, il y à sept ans et quatre mois un survol danse laddh la lune glacée va venir changer la donne de mystérieux jets de matière sont émis en surface voici les premières images sur lesquelles, on a observé les panache en provenance du pôle sud d’encelade, c’est de là que tout est parti l’équipe en charge de l’imagerie a méticuleusement analyser les données avant de rendre son verdict, il en est ressorti qu’un panache de particules résultant de jets de matière très fin et peut-être aussi d’émanations plus diffuses trouvé son origine au niveau du pôle sud d’encelade ces émanations s’agrègent en 1 l’hégire anneaux dont ans la ddt occupe le centre d’une taille équivalente à un septième de notre lune ans la ddt est une énigme en principe les satellites aussi petit ne connaissent pas la moindre activité des rejets de matières liquides dans l’espace ne devraient pas y être possible mais sous la surface gelée danse la ddt où règne une température de moins 200 degrés celsius cassini détecte quelque chose.
On s’est aperçu que la chaleur étaient émises depuis le pôle sud dans la matière rejetée, il y avait de la vapeur d’eau de la poussière des molécules organiques mais tout cela, nous indique est l’existence d’une activité sous la surface d’encelade ans cela devient de plus en plus intrigante les scientifiques savent qu’ils ne peuvent pas en rester là.
C’est tout l’intérêt d’être en orbite si, on s’était contenté de survoler ans la ddt, il aurait fallu se contenter d’un coup d’oeil dans le rétroviseur sans avoir eu l’opportunité de vérifier de quoi, il s’agissait réellement.
pour les scientifiques qui se trouve à plus d’un milliard de km de la sonde cassini modifier son orbite pour la faire passer à proximité danse l’had est loin d’être évident, c’est même le cauchemar de tout astro dynamicien brent buffington et le navigateur de la mission, c’est à lui de trouver une solution au problème cette mission ne s’est pas vraiment déroulé comme prévu, il a fallu être souple savoir s’adapter pour ne pas risquer de perdre un engin qui valait trois milliards de dollars.
chaque survol est planifié des mois voire les années à l’avance messing découvert cet imprévu le justifie, nous travaillons d’arraché pied jour et nuit s’il le faut pour permettre à l’équipe scientifique de mener à bien les observations qu’elle juge sociale la pression monte pour recalculer le plan de vol les scientifiques voulaient passer bien plus bas pour avoir des images en haute définition mais aussi déplacé le périgée de leurs beats de l’hémisphère nord à l’hémisphère sud, on a échafaudé un scénario où l’altitude minimale des sondés de 1000 km à seulement 65 km de cette manière cassini passe cette fois plus près dans ce land qu’auparavant et les découvertes qu’il fait valent le détour, c’est lors de ce survol que l’on a aperçu pour la première fois les failles de la région du pool sud qui ont ensuite été surnommés les rayures de tigre ses rayures sont des plaie béante à la surface dans cela d’ par lesquels la pression interne s’évacue vers l’extérieur, elle se repère à la glace plus pas les plus fraîches qui se solidifie le lot de leur bord, nous avons repéré plus d’une dizaine de panache qui s’élevait à plus de 200 km d’altitude au dessus du pôle sud, nous avions de bonnes raisons de penser qu’il s’agissait là de geysers d’eau et de particules issues des failles observées à la surface.
Désormais en cela des la priorité de la mission, on voulait faire autant de passages que possible pour en apprendre davantage sur ces panaches quitte même à les traverser pour en analyser la composition la soif de connaissance des scientifiques peut entrer en conflit avec la nécessité de préserver la sonde et c’est un julie webster de tracer la ligne rouge les ingénieurs sont les poids lourds de la mission si, on juge que, c’est trop risqué, on a le dernier mot mais le rôle de la sonde est de collecter des données si, on a trop peur de prendre des risques, on passe à côté de ce qu’on est venu chercher, on avait beaucoup à apprendre sur ces panaches leur composition leur densité leur évolution dans le temps et dans l’espace.
Pour répondre à ces questions qu’à signer flirte avec le danger, on parle quand même d’un astre situés à plus d’un milliard de km de la terre et on s’est accrochés jusqu’à 25 km de sa surface, on a frôlé cette surface extrêmement dur à une vitesse supérieure à 8 ou 10 km par seconde ce qui est considérable cette manoeuvre aux risques révèle à quel point ce satellite est actif, on a localisé plus d’une centaine de geysers qui expulsait de la matière hors des failles de surface et d’autres équipes ont identifié des molécules organiques simple dans la vapeur des panaches ses geysers proviennent d’un océan dont la salinité est comparable à celle des océans terrestres lots de cet océan se retrouve éjecté juste dans l’espace la chaleur détecté sur ans la ddt suggèrent que des cheminées hydrothermales pourrait être présente sous son plancher océanique sur terre de la vie a été mise en évidence dans des environnements similaires malgré sa taille minuscule sa surface gelée un océan liquide auxquels seraient reliés des cheminées hydrothermales tous les ingrédients principaux de la vie sont réunis de l’eau d’une source d’énergie et des bribes du vivant provenant des cheminées hydrothermales, c’est peut-être la plus grande découverte scientifique de tous les temps la possibilité d’une vie extraterrestre, il ya de l’eau liquide de l’énergie et des molécules organiques s’il y a bien un endroit dans notre système solaire hormis la terre ou des formes de vie ont des chances d’être présente, c’est sans doute sur ans là bas .
Avril 2017 voilà treize ans que cassini explore saturne et ses satellites ses réserves de carburant s’amenuisent et l’odyssée de la sonde touche à sa fin, elle ne peut être maintenue en orbite plus longtemps, il existe une chance infime que des microbes venu de la terre et survécu à bord, il fait plus ou moins 22 degrés celsius dans la sonde donc si des microbes sont présents à l’intérieur et que la vie ne les gêne pas, ils peuvent très bien continuer à vivre là indéfiniment la nasa pour devoir de ne pas laisser la vie terrestre contaminé un autre monde qu’à signer doit être mise hors d’état, nous sommes obligés de détruire la sonde ça, c’est pour préserver l’intégrité des astres et du système saturnien ans la ddt possède sous sa surface un océan salé à l’état liquide qui ne pouvons pas risquer d’altérer accidentellement la pureté de cet astre pour les équipes de la nasa, c’est un moment douloureux mais avant son ultime sacrifice cassini va accomplir une dernière prouesse, nous allons plonger entre les anneaux de saturne et son atmosphère là où aucun engin spatial n’est jamais encore aller, nous allons, nous précipiter à 112 mille km heure dans un espace large de 2000 km si une manoeuvre aussi risqué est envisagé, c’est uniquement parce que la sonde et déjà condamné à cette vitesse un simple grain de sable pourrait endommager la sonde une fois encore brent d’huffington et l’équipe de navigation repousse les limites du possible demain km seulement séparent les couches hautes de l’atmosphère de saturne et la frange intérieur de son anneau le plus petit si, on peut utiliser lé influence gravitationnelle de titan pour passer de l’autre côté des anneaux une réduction minime de cette influence peut, nous permettre de cibler cet espace réduit le seul espoir de passer au bon endroit, c’est d’exploiter une dernière fois l’influencé gravitationnelle de titan, c’est un seul appui gravitationnelle de titan peut modifier la vitesse d’un engin spatial de plus de 800 mètres par seconde.
Se glisser entre la surface de la planète et ses anneaux revient à passer un fil dans le chas d’une aiguille personne ne sait ce qui va en résulter et particules annulaire assez volumineuse pourrait aérer dans les parages et il n’est pas exclu que l’une d’elles percute la sonde ma première réaction a été, vous vous foutez de moi là, je ne voyais pas comment sécuriser la trajectoire mais petit à petit j’ai envisagé la question plus sérieusement et j’en suis dit qu’il y avait une chance si le plan fonctionne qu’à signer s’aventurera là où aucun autre engin spatial n’est jamais allé ses 22 derniers passages à proximité de saturne répondre aux ultimes questions des scientifiques, nous en profiterons pour observer saturées sur toutes les coutures, nous allons mesurer la valeur de son champ magnétique ce qui va, nous permettre de déterminer la vitesse de rotation du noyau de créatures une information qui, nous échappe jusqu’ici, nous allons aussi prendre des photos avec un niveau de détails encore inégalé l’idée, c’est de terminer cette mission en apothéose, c’est le moment de vérité désormais, il est trop tard pour reculer à minuit ce soir cassini doit se tourner vers la terre pour, nous envoyer un premier signal, c’est à ce moment que, nous saurons si, elle est parvenue à se glisser entre les anneaux et la surface une manoeuvre qu’elle tente pour la première fois.
Je, vous confirme que, nous avons un signal cette fois, tu es sûr à la procédure est réussi.
Mais si les juifs.
C’est une super nouvelle félicitations à tous oui tout s’est passé comme prévu, c’était parfait merci et bravo, je respire enfin le risque pris avec ce plongeon est récompensé par des photos d’une précision sans précédent.
Les nuages de saturne semble plus proche que jamais avec leur éclair de foudre leur bulle d’ammoniaque et le coeur de l’ouragan qui trône au pôle nord de la planète la résolution des images ne va pas arrêter de s’améliorer à la suite de ce premier passage qasimi se met à transmettre un flot continu d’imagés de donner de nouvelles photos s’ajoutent à celles déjà obtenues certains des clichés des anneaux semble avoir été pris au cyprès, on a presque l’impression de pouvoir toucher leur particule en plus de leur grand intérêt scientifique les photographies de cassini sont de toute beauté, on a de très belles images, il ya un petit satellite du nom de pense, il est entouré d’une arête très fine qui le fait ressembler un chapeau melon avant qu’on ne découvre personne n’aurait imaginé qu’une telle structure puisse exister la plus grande surprise ça a été sans doute de s’apercevoir qu’il n’y avait presque pas de caissière cosmique entre l’atmosphère ôter la limite inférieure des années ukash cette zone étonnamment vide à faciliter les relevés que l’équipe avait espéré pouvoir effectuer mais dans l’immédiat si les scientifiques sont enchantés des données collectées, il savoure d’abord lavés avec, on a vraiment l’impression d’être sur place à bord de la sonde cassini d’un côté, on peut admirer les ombrages des anneaux de saturne à mesure qu’on s’en approche tandis que de l’autre, on se retrouve face à ces mêmes a nommé vu de l’intérieur personne n’avait encore eu l’occasion de contempler le système saturnien de cette manière le grand final de cassini a tenu ses promesses mais la sonde doit tirer sa révérence et la fin sera proche la mission cassini-huygens a dépassé toutes les attentes imaginables, nous assistons décollage de la mission cassini-huygens en partance pour saturn lancée, il ya deux décennies cette sonde spatiale à 3 milliards de dollars a franchi trois milliards et demi de km pour atteindre saturn, elle a découvert de nouveaux mondes et saisi des images uniques de la planète aux anneaux sont atterrisseur s’est posé sur son plus gros satellite où, il a identifié la présence de lacs de méthane liquide poussant les scientifiques à envisager l’impensable dans certains cas ce sont des environnements habitable désormais rien n’interdit de supposer que notre système solaire pourrait abriter de la vie ailleurs que sur terre par un plongeon défiant l’imagination la sonde est enfin parvenu à se faufiler à l’intérieur des anneaux de cette géante gazeuse .
Cassini vit désormais ces dernières heures mais jusqu’au bout la sonde continue de transmettre des informations, nous allons passer en revue toutes nos découvertes les plus marquantes en photographiant dernière fois en cela d’ habitants saturne ces champs magnétiques ces amas de particules et c’est à, nous tout au long des dix premières heures de cette dernière journée kasmi va partager ses images avec le monde entier, nous allons effectuer une ultime moselle photographique pour avoir une dernière vue d’ensemble du système saturnien ensuite quand la sonde commencera à se rapprocher de saturne et de ces nuages, elle transmettra en temps réel les ultimes images de sa descente mais au bout d’un moment ces images finiront par se brouiller totalement une fois les caméras hors service les instruments principaux de la sonde continueront de fonctionner, ils effectueront alors leur toute dernière mesure au centre de contrôle molly bittner sera l’une des dernières à rester en lien avec la sonde sa mission rapatriés sur terre l’ensemble des données collectées les trois dernières heures de vol seront critiques, c’est une procédure sans précédent mon travail est de vérifier que tous les calculs complexes réalisée à partir des données brutes sont correctes, il est fondamental de récupérer jusqu’aux toutes dernières informations, c’est un peu comme de la télévision en direct aussi sot collecter les ultimes données de cassini seront aussitôt retransmises.
Ce message d’adieu mettra 84 minutes à parvenir jusqu’à la terre.
À ce moment-là cassini vivra ses derniers instants, nous allons achever cette mission par un bouquet final pour lui donner une fin grandiose.
La sonde sera totalement détruite le frottement exercée par les gaz atmosphériques sur les parois de cassini les échoue fera jusqu’à des températures insoutenables à 2500 degrés celsius les parties métalliques commenceront à fondre avant de se mettre à bouillir.
À 2700 degrés la sonde en durera une température supérieure à celle des plus chauds volcan terrestre seuls subsisteront encore les questions nucléaires qu’ils poursuivront leur descente dans l’atmosphère finalement le plutonium se vaporise rats à son tour.
On ressent un attachement émotionnel, c’est un moment de deuil las, on ne pourra jamais plus, nous envoyé de signal au cours de ses 13 dernières années l’humanité est présente dans le système saturnien, on a exploré la planète et ses satellites de fond en comble ce sera étrange de se dire que cassini ne sera plus en orbite autour de saturne mais qu’elle en fera désormais partie tous ceux qui ont collaboré à cette mission peuvent avoir la tête haute parce que cassini a révolutionné notre manière d’appréhender saturne le travail accompli est phénoménal la mission a été un tel succès que j’en tirerai toujours une grande fierté, je pourrais dire moi aussi j ai participé, on a tout fait pour tirer le maximum de ses 13 années en orbite et il en est ressorti assez de données scientifiques pour donner de la matière aux manuels d’astrophysique pendant 20 ans, c’est très gratifiant pour analyser toutes les informations recueillies, il faudra dix ou vingt ans voire sans doute même 30 au tellement de facteurs ont contribué à ce succès, il n’y aura plus d’autres sont comme cassini quand, on choisit de se consacrer à l’exploration des planètes, on ne peut pas espérer de plus belle récompense.
Cette aventure restera l’accomplissement de ma vie, je n’aurais changé ma place pour rien au monde .